Accueil Gadgets G-Book mX, le système de navigation qui téléphone maison

G-Book mX, le système de navigation qui téléphone maison

59
2
PARTAGER

gbookmx.jpgCartes sur disque dur, c’est fait. Cartographie 3D, c’est fait. Système d’information trafic en temps réel, c’est fait. Musique numérique, c’est fait… la prochaine étape pour les systèmes de navigation au Japon passe par la télématique, en profitant de l’infrastructure de téléphonie mobile toujours plus étendue et du débit de données toujours plus rapide. Toyota avait lancé il y a deux ans son système G-Book Alpha, qui offrait quelques fonctions nouvelles comme un service d’assistance 24/24, avec « balise Argos » à déclenchement automatique en cas de déploiement de l’airbag ou disque dur pré-chargé de morceaux de musique déverrouillables via le téléphone. La nouvelle cuvée est arrivée la semaine dernière.

Toujours basé sur une connection via les réseaux 3G, le nouveau système G-Book mX inclue quatre nouvelles fonctions, regroupées autour du qualificatif « On Demand ».

La première est la mise à jour automatique de la carte. Les mises à jour du réseau routier sont chargées dans le système, soit via le téléphone portable de l’utilisateur, soit via le réseau propre de Toyota selon la formule d’abonnement choisie, sur les trajets programmés et la route suivie. Actuellement, plus de la moitié des possesseurs de systèmes de navigation ne font jamais de mise à jour, il faut dire que c’est cher et compliqué. Toyota s’engage à refléter dans un délai de sept jours maxi les modifications pour les autoroutes et les routes nationales, et un peu plus pour le reste du réseau.

gbookmx_1.jpg

La seconde application est la plus intéressante, mais elle ne sera pas forcément du goût de tout le monde: les voitures équipées du système G-Book mX envoient toutes les cinq minutes leur position et leur vitesse au serveur central, qui agrège les données et en déduit les conditions de circulation, de façon complémentaire au service public VICS qui diffuse déjà des données de ce type. Toyota indique que ses données sont plus précises, plus rapidement mises à jour et couvrent des zones que VICS ne couvre pas. Certes, encore faut-il accepter qu’un système suive tous vos déplacements en permanence. Ce qui n’est apparemment pas un problème sensible au Japon puisque la fonction est mise en avant sans enrobage particulier par le constructeur.

G-Book mX marque également la généralisation de Bluetooth qui jusque-là n’avait pas franchement soulevé l’enthousiasme au Japon. Les téléphones portables avec fonction de téléchargement/lecture de musique numérique étant très à la mode, l’appareil accepte la redirection du flux audio via Bluetooth sur les hauts-parleurs du véhicule.

gbookmx_3.jpg
Enfin, et c’est plus anecdotique, il est possible de télécharger dans le système, toujours via le réseau téléphonique, les entrées géocodées des blogs du portail Gazoo.com où les membres signalent leurs trouvailles, avec calcul d’itinéraire et commentaires affichés. Le Web 2.0 dans les autos, un gimmick qui attrapera bien quelques geeks.

gbookmx_2.jpg

Le service est disponible en deux formules d’abonnement, gratuit si l’on utilise son téléphone (et qu’on paye soi-même le flux de données), ou via un abonnement payant pour la version « pro », qui utilise un réseau propriétaire de Toyota.
Le système G-Book est également proposé en option par Subaru, Mitsubishi et Mazda, et Nissan offre un système télématique de son cru, Carwings, avec des fonctionnalités similaires.

Source: Toyota

Lire également:
Karaoké embarqué

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "G-Book mX, le système de navigation qui téléphone maison"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Petros
Invité

Et sinon on regarde quand la route ?

Exelior
Invité

@Petros : pour répondre à ta question : [Edité par Pierre-Laurent Ribault]

Exelior, il doit sûrement y avoir moyen de faire connaitre son point de vue sans systématiquement insulter les gens. Tu devrais essayer.

wpDiscuz