Accueil Actualités Entreprise Haima S1 et Zonghua M3: Des coupés séduisants

Haima S1 et Zonghua M3: Des coupés séduisants

245
16
PARTAGER

S1_avant.jpg

 

Si leffervescence qui règne dans lempire du milieu provoque des éructations mal contrôlées, lapparition de concepts plus aboutis est le signal dune nouvelle ère. Certes, point de traces d’un génie à la Bertoni, Scaglione ou Giugiaro, mais des produits propres, bien léchés, capables de séduire un large public. Avec dans le cas de la S1, largument Mazda, associé avec le groupe FAW pour former un classique tandem de co-entreprise et dans le cas de la M3 un coupé conçu avec la bienveillance de BMW qui semble ainsi laisser utiliser son Motorsport plutôt librementA lévidence, les dernières réalisations du groupe FAW avec Toyota, Volkswagen ou Mazda ou celle de Zonghua surprennent. Respect des normes Euro4, moteurs des dernières générations, design séduisant, assistance technique des constructeurs les plus réputés, les fabricants chinois pourraient rapidement imposer des produits de très bonne qualité

Source autoblog china

Haima S1

s1AR.jpg

 Zonghua M3

M3av.jpg

M3ar.jpg

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Haima S1 et Zonghua M3: Des coupés séduisants"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
CORVETTERACING
Invité

l’haima serait parfaite avec des jantes « normales » et je trouve l’arriere de la zongua très reussi.

en tout cas ça change de l’espèce de soufflet jaune de l’article precedent laule…

Ryosuke
Invité

Je ne sais pas mais ça commence a devenir très sérieux. Non, les chinois ne vont pas réussir en 10 ans mais plutot en 5 ans voire moins.

toto
Invité

C’est plutot pas mal.
La calandre de la Haima est un peu trop « OPEL » me semble t’il.
Mais c’est plutot equilibré dans l’ensemble.
La, on rigole moins….

Nykô
Invité

Une idée sur les motorisations ??

Alfred - CoolBranding Marketing Consulting
Invité

Comme quoi les Chinois ne vont pas faire « commme les Coréens », qui ont été plus vite en besogne que les Japonais.

Les Chinois ont en plus « appris à apprendre ». La phase de la copie servile ne sert qu’à roder les usines et procurer un peu de trésorerie sur les premiers exrcices… avant de passer à l’étape suivante !

Si l’un de ces jolis coupés est doté d’une transmission aux roues arrières, il peut avoir ses chances sur le marché mondial… une fois rebadgé.

wpDiscuz