Accueil Général Bernard Darniche s’attaque au permis à point

Bernard Darniche s’attaque au permis à point

138
19
PARTAGER

logo.jpgC’était mercredi en direct du salon. Bernard Darniche, ancien pilote de rallye et fondateur des Citoyens de la Route organisait les premiers états géréraux de cette association afin de dégager des pistes ramenant vers une « sérénité routière ».
En question, le permis à point, en vigueur depuis 1992 et qui, selon l’ancien pilote, qui pourrait amener d’ici 3 ou 4 ans 7 millions de personnes à perdre leur permis, ce qui en mettrait 5 millions au chômage. Autre statistique mise en valeur : en 2004, 9000 personnes ont été condamnées pour conduite sans permis, et pas moins de 33000 en 2005 (sources ministérielles). Explosion des attitudes contraires à la loi ou des contrôles?
Autour de la table, certains se réjouissent de l’installation des radars automatiques, comme le Colonel de Gendarmerie Bauquis, qui annonce que la France est citée en exemple à l’étranger grâce à la baisse de 30% du nombre des tués entre 2001 et 2006. Selon lui, elle est dûe aux cabines flashantes, « qui donnent tout leur sens au permis à point ». Voire. 2001 avait vu une baisse de l’accidentologie record, et ces délicats instruments n’existaient pas. Mais selon le militaire, ils ont eu un impact sur le comportement des automobilistes. D’ailleurs, il ajoute que la Hollande compte 6000 de ces radars, et l’Allemagne 8000. En étant perfide, on notera qu’il est logique que les forces de l’ordre les apprécient, puisqu’ils diminuent leur charge de travail…
Autre problème épineux, celui des profits engendrés par la sévérité accrue des contrôles : 380 millions d’Euros, selon Maître Eric de Caumont, également présent. Selon lui, le permis à point servirait plus à renflouer Bercy qu’à lutter contre les chauffards. Un point de vue certes excessif mais défendable : est-on un misérable tueur en puissance parce qu’on a roulé à 140 au lieu de 130 sur l’autoroute? Hervé Mariton, député UMP de la Drôme souligne en revanche le caractère pédagogique du permis à point, qui en outre, constitue une rente pour certains avocats.
L’Espagne, après de longues études, auxquelles les autorités françaises ont participé, vient à son tour d’adopter le permis à point. Mais grosse différence, les excès de vitesse de moins de 20 km/h n’écornent pas le capital. En tout cas, vu  l’explosion du nombres d’automobilistes conduisant sans permis (on parle de 10% au moins), il faudra bien trouver une solution : le no man’s land exponentiel créé pourrait radicaliser les comportements. L’exaspération liée à l’ambiance rigoriste sur les routes semble trouver ses limites : on a bien compris qu’on n’était plus là pour rigoler. Maintenant, on pourrait progressivement relâcher les rennes. Il n’est pas improbable que l’imminence de l’élection des élections présidentielles en soit le catalyseur.

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Bernard Darniche s’attaque au permis à point"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Patrick Perron
Invité

Au Québec les points commencent à 20km/h au dessus. Résultat, tout le mon de roule 20 km/h au dessus de la limite (qui est trop basse).

Par contre, le fait de cumuler des points est un incitatif important a réduire sa vitesse (ou a porter une attention particulière pour les policiers).

On a suffisament de points pour faire quelques bétises mais on pait pour lors du renouvellement du permis ou lorsqu’on change de compagnie d’assurance.

Flo
Invité

« Maintenant, on pourrait progressivement relâcher les rennes »

Magnifique jeu de mot pour un retour à un mode de transport original et protecteur du permis, mais viable seulement en hiver ou vilaine
faute d’orthographe de notre auteur?

Laurent
Invité

Les rennes c’est sûrement parce qu’il faut croire au Père Noël pour penser que notre état va lâcher du lest sur la répression et la réduction des points.

Il sera bien plus rentable d’autoriser le contrevenant à repasser son permis dès le lendemain : ça fait marcher le commerce !

Joest
Invité
Le problème, c’est que l’autophobie a le vent en poupe. D’un côté, vous avez les intégristes féministes pour qui un homme (car c’est bien connu, les femmes respectent le code de la route et ont 400000 fois moins d’accidents) qui roule à plus de 131km/h est forcément un tueur d’enfants en puissance. De l’autre, vous avez les écologistes pour qui tout propriétaire de voiture est vu comme un sale pollueur qui adore écraser des piétons et des cyclistes. (je caricature, évidement) Alors, dés que l’on relache un peu la pression (car remonter la vitesse sur le périphérique parisien à 90km/h),… Lire la suite >>
Rastaplock
Invité
« les femmes respectent le code de la route et ont 400000 fois moins daccidents ». Je me pose une question sur le faible taux d’accident des femmes. Je me demande en effet si se chiffre est représentatif de la réalité. Je m’explique, dans ce chiffre il n’y a pas de lien avec le nombre de kilomètres parcourus. Hors, il me semble que ce rapport est important pour donner de la valeur à ce contat. Maintenant il est certain que les hommes ont une plus grande tendance à ce mettre ne danger que les femmes. Mais, je trouve domage que l’on fasse… Lire la suite >>
wpDiscuz