Accueil 4x4 Genève 2006 : Nissan Terranaut

Genève 2006 : Nissan Terranaut

50
5
PARTAGER

Nissan_terranaut_backNissan va apporter deux concept cars bien différents au Salon de Genève : la Nissan Pivo, déjà vue au salon de Tokyo dans le rôle techno-propre, et dans un rôle avec plus de pectoraux et de poil aux pattes, un concept 4×4 dénommé Terranaut, néologisme évoquant le voyageur terrestre et aussi par sonorité le Terrano, travailleur discret mais efficace qui fait le fond de catalogue tout terrain Nissan depuis des lustres.

Mise à jour : Patrick Garcia, toujours sur la brèche, me fait parvenir deux nouvelles images de synthèse et des informations complémentaires qui donnent une meilleure idée de la chose et valent à ce Terranaut un retour en Une. A voir en lisant la suite.

Création du centre de design européen de Nissan situé en Grande Bretagne, le Terranaut, beau morceau de 5 mètres de long, 2,1 mètres de large et 2,15 mètres de hauteur est une fantaisie sur le thème de l’aventure scientifique en terra incognita. Deux places avant pour le conducteur et le passager, et un fauteuil rotatif à l’arrière, avec ordinateur intégré, sous un dôme de verre, parmi divers équipements de communication. Tant qu’à faire, le toit héberge également un bras télescopique genre navette spatiale, sur lequel peut être montée une caméra, et retransmet les images 24 heures sur 24 via une liaison satellite au quartier général.

C’est la science à la sauce hollywoodienne, disons un vieux professeur absorbé dans la recherche de la plante rare qui va sauver le monde tandis que sa fille gironde mais diplômée doit faire équipe à son corps défendant (on sait comment ça va finir) avec le héros, un ex-aviateur exilé dans le fin fond de l’amazonie et vaguement alcoolique, embauché dans un bar local pour conduire la voiture à travers la jungle qu’il connaît mieux que personne. Après deux heures de péripéties et de dialogues piquants entre les protagonistes, le monde est sauvé, le héros arrête de boire et la belle lui tombe dans les bras. Tout est bien qui finit bien et l’équipage rentre par la route, en tout confort grâce aux pneus spéciaux créés par Goodyear qui changent de profil, route ou tout terrain, selon la pression appliquée.
Bref, un aimable divertissement que ce Terranaut, qui pourrait cependant donner quelques indications sur les prochaines productions tout terrain de la firme japonaise. Nos envoyés spéciaux dans la place nous en diront plus à la fin du mois.

Source: Nissan

Lire également:
Nissan Openroad
Mahindra Goa: rustique et bon marché
Toyota FJ Cruiser : à la demande générale

Terranaut
Terranaut_int

Nissan_terranaut
Nissan_terranaut_interior

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Genève 2006 : Nissan Terranaut"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jb caron
Invité

Pangea le retour, il semble que les designers nissan est fouillé dans le passé des concepts renault…

jb caron
Invité

superbe faute d’orthographe dsl…

HC
Invité

En plus Terranaut, ça fait limite « Renault ».

Paulo
Invité

Oh un ISDien! Salut JB ! Tout à fait d’accord, ça manque d’originalité…

Paulo
Invité

Oh un ISDien! Salut JB ! Tout à fait d’accord, ça manque d’originalité…

wpDiscuz