Accueil Divers Prodrive P2 en clair

Prodrive P2 en clair

99
7
PARTAGER

P25f35f45fview20rear2ejpg Janvier, saison des salons. Entre le NAIAS de Detroit, celui de Bruxelles, voici l’Autosport de Birmingham. A cette occasion est dévoilé le projet de supercar du très réputé préparateur/ constructeur/partenaire Prodrive. La société de l’influent David Richards, qui revendique lui même la paternité de ce projet, a démontré son savoir faire en réalisant la gageure de construire en seulement 9 mois cette Prodrive P2. Strict Coupé 2 places, 1100 kgs, un rapport poids puissance de 300ch par tonne (345 au total), une transmission intégrale dernière génération tirée de l’expérience en WRC et des promesses plein les spécifications.

P25ffront20view2ejpg Si l’interêt est d’en faire une auto-vitrine des compétences de la maison en matière de sportivité automobile, on n’oublie pas qu’elle est tout de même un objet commercial que certains pourront s’offrir pour environ 58.000 euros si d’aventure un investisseur était prêt à prendre le projet sous son aile sonnante et trébuchante.

Ainsi, la bête offre un ensemble audio 6 HP, la direction assistée et les vitres électriques pour choyer les moins sportifs des éventuels futurs propriétaires.

P25frear20lights2ejpg Le moteur est comme il a déjà été dit, une extrapolation turbochargée du flat four Subaru disposant du ‘bang-bang’ , plus scientifiquement appelé ‘ALS’ (anti lag system) qui permet de garder le turbo en charge en phase de décélération. Les amateurs de rallye comprendront très vite. Grâce à ce système, les 575 Nm de couple "ralliesque" sont disponibles dès les plus bas régime. Autre évasion du monde du WRC, les différentiels actifs qui gèrent la puissance et le couple distribués à chaque roue en fonction des conditions d’adhérence et du pilotage de l’apprenti-rallyman fortuné. Tout ceci concourt à penser que la Prodrive P2 sera l’arme ultime sur la route. Si elle y vient… sur la route.

Question design , c’est le désoeuvré Peter Stevens (il s’occupait du Design Rover), qui s’est collé au dessin des intérieurs et des extérieurs. Partant de la structure de la Subaru R1 (!), il a dressé un un patron offensif pour une robe brutale qui sied à merveille à la philosophie de l’ensemble.

Lire également: Prodrive P2
                        Subaru Impreza S204

P25f35f45fview20top2ejpg P25fside20view2ejpg_1

P25frear20view2ejpg

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Prodrive P2 en clair"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Laurent
Invité

Rahhh ! ! !

La bestiole ! ! !

Une gueule méchante et un aspect ultra ramassé, un chassis surement infernal étant donnée la base, un moteur impressionnant (P… quel couple ça doit être effarant la sensation de poussée ça doit marcher tout le temps ce truc !)
Et en plus le poids est mini mini pour les specs ! !

Stevens a su se retenir de nous la barder d’ailerons (voir la MG SV X-POWER)

Voilà ma nouvelle voiture préférée !

.V.
Invité

Ouais mais dommage que l’avant ressemble trop à une Ford…

elisabeth
Invité

eh , souris un peu Vincent !!! 😉 ….

Wouhou
Invité

‘on dirait la MG X-Power SVR’ Dans le look très trituré ? Alors oui, je suis du même avis ! Je ne pensais pas que Prodrive serait capable de faire aussi moche…

Enfin, que Prodrive commercialise l’Impreza S204 en Europe (continentale ça va de soit) et je retire ce que j’ai dit sur cette pauvre Prodrive P2 !

J’aimerai voir en vrai une Subaru R1 : elle a l’air marante sur le site japonais de la marque.

tony
Invité

quelle bête!!de quoi faire de l’ombre à la porsche cayman s à 62000 euro!!qui est magnifique,mais pas aussi orginal et bestial que la prodrive p2.elle rentre dans le top 3 de mes voitures préférée juste derrière la f430 de ferrari.

wpDiscuz