Accueil Austin Austin-Healey exhumé

Austin-Healey exhumé

66
10
PARTAGER

B1a La fièvre acheteuse (de compagnies britanniques automobiles) bat son plein au Royaume bien désuni. MG-Rover derrière la muraille, TVRusse, MINI de Munich, Vauxhall cowboy etc etc, toute l’industrie anglaise historique passe dans les mains de riches patrons, souvent étrangers. Fort marri de n’avoir pu récuperer les cendres de MG-Rover, le professeur Krish Bhaskar s’est mis en tête de ressusciter Austin-Healey. Prestigieuse association d’une marque iconique et d’un Donald toujours inspiré, les enfants engendrés sont encore aujourd’hui rangés au rayon des autos mythiques, recherchés des collectionneurs. Des 100 S au 3000 mk3 en passant par l’amphibienne Sprite, les productions d’Austin-Healey ont marqué leur époque, au sortir de la guerre.  Le Prof. Bashkar a flairé la grande sensibilité actuelle des anglais au maintien d’une production nationale d’automobile drapée de l’Union Jack et profitant du fait que Peugeot quitte bientôt un site industriel des West Midlands, il envisage de réhabiliter l’usine pour produire 4 nouveaux modèles.

G1003 Les moyens ne manquent semble t’il pas puisque les 1 milliards de £ requis à cette entreprise ne l’effraie pas le moins du monde. Plus étonnant, il veut également ressusciter Riley (comme concurrente des Mercedes CLS) et Wolseley (avec 3 SUV) dans un élan de générosité un peu facile que l’obtention des droits d’utilisations des noms (Austin-Healey à la famille Healey, Riley à BMW et Wolseley à Nanjing automotive) risque d’éteindre assez rapidement !
Comme quoi, la frustration peut provoquer l’aveuglement, même chez un professeur….

source:autoexpress

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Austin-Healey exhumé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pierre-Laurent
Invité

Vauxhall est entre les mains des cow-boys depuis les années 1920… Je te l’échange contre Land Rover, Jaguar et Aston Martin qui sont par contre passés entre leurs mains il y a beaucoup moins longtemps.

Laurent
Invité
Il ne serait pas un peu optimiste le garçon ? Parce que ressortir Austin Healey de l’oubli, je veux bien. L’idée est sympathique et la marque est encore présente dans bien des esprits. Saura t’il échapper à la tentation de faire une copie Néo Rétro de la 3 000 qui ressemblerait en fin de compte à une Wiesmann ? On verra bien. Peut-être. Riley et Wolseley en revanche….. Deux marques oubliées. Riley a du connaître son heure de gloire dans les années 30 ou 40 avant de mourir doucement et Wolseley c’est pas loin. Dans les années 50 ce n’était… Lire la suite >>
P.Garcia
Invité

Pour Vauxhall, je dois avouer ma petite faiblesse pour une musicalité des mots qui m’ont conduit à associer « Vauxhall » et « cowboy » juste pour le plaisir de l’entendre dans ma tête: Vôôksaule cauwebauille » Ca sonne bien, mieux que « jag cowboy » ou « aston cow boy ».
Je suis un faible je sais ! ;-D

Vincent Vaillant
Invité

il ferait mieux de nous faire une DeLorean volante qui va dans le passé le professeur folledingue !!!

Pierre-Laurent
Invité

« I am a poor Vauxhall cow-boy ». C’est vrai que ça sonne. Mieux que « Vauxhall Astra », par exemple :).
Pourquoi personne ne ressuscite les marques françaises ? Il y en pourtant un paquet. Une Facel Vega, par exemple, ça c’est un nom qui claque.

wpDiscuz