Accueil Renault Régulateurs de vitesse: Renault enfonce le clou.

Régulateurs de vitesse: Renault enfonce le clou.

104
12
PARTAGER

Cruise_controlSuite aux nombreux problèmes connus sur des véhicules Renault et supposés dus à des régulateurs de vitesse défectueux, Renault s’apprête à envoyer 600.000 exemplaires d’un dépliant de quatre pages destiné à informer ses clients possédant un véhicule à régulateur de vitesse. Si vous êtes propriétaire d’un tel véhicule et encore vivant, vous devriez recevoir ce dépliant dans les prochains jours ou consulter directement le texte sur le site de Renault. Renault persiste et signe au sujet de la fiabilité de ses régulateurs par le biais de Yann Vincent, son directeur de la qualité:

"C’est un dispositif techniquement sûr. La multitude d’essais le prouve. En revanche, nous avons peut-être sous-estimé les difficultés d’apprentissage des conducteurs"

On s’attend donc à trouver dans cette brochure une explication claire sur les rôles distincts de l’accélérateur, du frein et de l’embrayage, et peut être un ou deux conseils tel que le port du casque, de la combinaison triple nomex et d’un harnais 6 points pour ceux qui auraient encore des hésitations.

Lire également
Régulateurs de vitesse: suite
Régulateurs de vitesse: nouvelle affaire
Renault: l’affaire du pédalegate
Régulateurs de vitesse… l’avis de Renault

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Régulateurs de vitesse: Renault enfonce le clou."

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Sébastien
Invité

Deux questions:
1/ et si on est mort? :))
2/ ils vont nous prendre pour des demeurés combien de temps encore??

Stingray
Invité
On écrira sur la tombe, Mort sous les honneurs de Renault, qui lui sera éternellement reconnaissant d’avoir jusqu’au bout, persévérer à lire le mode d’emploi sur « comment viander, Bogue, le régulateur de vitesse, kamikaze, de chez Renault » alors qu’il était déjà au péage de…. Les motards qui l’accompagnaient vers son destin, viendront, chaque week-end, essuyer une petite larme sur la stèle et essayer de passer « le neutral » sur la boite virtuelle installée à sa mémoire par ceux qui l’aimaient, comme il était!!!!. Enfin, si vous lisez actuellement tout ce qui se dit, s’écrit, se pense, tous secteurs confondus, au sein… Lire la suite >>
Mémoire des stands
Invité

Le Parisien se faisait l’écho dimanche dernier d’une thèse inédite concernant cette affaire de limiteur de vitesse bloqué : l’entreprise de désinformation organisée par un concurrent, rien de moins.

Sous couvert de l’anonymat, une « source proche du dossier » chez Renault disait que des flics de la DST avaient assisté à des réunions internes chez Renault, et avaient entendu des membres du personnel concernés.

Le journal laissait entendre qu’on n’écarte pas cette piste. Renault fait feu de tout bois pour écarter de sa responsabilité ces pannes réelles ou supposées. On va jusqu’à fouiller le passé des gens impliqués dans celles-ci pour les décrédibiliser.

Christophe L
Invité

De plus en plus intéressant en effet… un véritable feuilleton

Sébastien
Invité

Consternant. Le sens de la responsabilité n’est pas leur fort…

wpDiscuz