Laisser une réponse

24 Commentaires sur "Pollution atmosphérique: l’influence de l’automobile en question"


Invité
porc
2 années 7 mois

comment ça ? les mesure de CO2 c’est n’importe quoi? mon dieu mais quel surprise !

Invité
Fred
2 années 7 mois

+1

Invité
pedro
2 années 7 mois

On serait pris pour des cons?
Enfin en face ca gagne minimum 10.000 euros par mois avec avantages en tout genre. Finalement si il y a un con dans l’histoire, c’est pas eux…

Thibaut Emme
Admin
2 années 7 mois

« Toutefois, étant donné les méthodes de production de l’électricité. Avec les techniques actuelles (centrales au charbon notamment), les rejets de CO2, NOx, S2O et particules fines sont équivalents à ceux d’un véhicule à moteur thermique. »

Je préciserais qu’en France avec notre mix énergétique surtout nucléaire, un véhicule électrique émet « du puits à la roue » environ 20g de CO2/km pour les moins efficient (compter 12/15g de CO2 pour les électriques efficientes à 12/14kWh pour 100km).

Il n’y a que dans les pays européen utilisant massivement les centrales au charbon que ce mix rend la conso « du puits à la roue » équivalente au thermique.
Mais même dans ce cas là, si la pollution ne diminue pas, elle est en revanche déplacée et mieux répartie sur le territoire.

Membre
2 années 7 mois

Je me suis toujours demander l’impact du puits à la roue du litre de diesel, entre les guerres dans tous les pays arabes depuis 1945, le kilometre de pipeline a construire, le cout d’acheminement et tout, si le charbon ne restait pas plus avantageux, de plus le charbon, il faut arrêter et il suffit de regarder une carte pour voir le % de charbon dans l’elecricité
http://chroniques-du-temps.over-blog.fr/article-place-du-charbon-dans-la-production-europeenne-d-electricite-46835201.html

Sinon, le NOx et les particules c’est quand même le diesel, on a beau dire du chauffage, la couche de pollution en été sur des villes comme Barcelone et Athènes ne vient pas du chuaffage, mais de la voiture, mais on essaie de nous faire passer le voiture comme négligeable dans le calcul, de plus le charbon, les centrales sont rarement au coeur des villes.

Membre
2 années 7 mois

De 1999 à fin 2011, les voitures diesel sont interdites dans les villes en Grèce, hormis les utilitaires et les taxis. Ce qui fait que le taux de vente des voitures diesel sont à 3-5% environ. Donc s’il y a une pollution atmo à Athène, ce n’est pas due aux voitures diesel…