7 réponses
  1. BlackLion
    BlackLion à |

    100 g/km pour le CO2 mais biensur… je sais pas qui est le rigolo qui a pondu ses chiffres mais c’est tout bonnement IMPOSSIBLE.

    Certains prétendent que l’E85 permet de diminuer de 70% les émissions de CO2.
    Or… c’est FAUX.

    Il n’y a aucun progrès au niveau des émissions. Les -70% c’est pour le CO2… « fossile ».
    Bref de la belle fumisterie marketing.

    Répondre
    1. Blitz
      Blitz à |

      on se calme… depuis quand on commence à compter le CO2 non fossile comme du fossile? cracher le « marketing » ne t’apportera Rien petit homme.. un mec qui vend ça 1500€ sur une Ferrari de quoi tu te plains?!? Va dont de soigner à la pilule de cyanure.
      Ps: d’où que vienne le « C02″ c’est de la « fumisterie » d’écolo bobo qui se la touche.

    2. ingeniere
      ingeniere à |

      Et si on prend en compte le CO2 absorbé par la croissance des végétaux qui ont servi à produire l’éthanol ? On réduit bien les émissions de CO2 fossile , non ? !

      Pour la puissance, l’E85 a un indice d’octane de 105, donc en augmentant le taux de compression, et/ou en ajoutant un (des) turbo(s), on peut exploiter cet indice d’octane supérieur et augmenter la puissance.

      Avant guerre, les voitures de course carburaient à l’alcool (du méthanol qui est proche en performance de l’éthanol), car cela permettait des puissances élévées

    3. BlackLion
      BlackLion à |

      @Blitz :
      Certain lobbyiste du E85 & Co essaye de faire croire que c’est un carburant « vert »/ »propre ».

      Pour cela il on inventé le CO2 « fossile » pour parler de CO2 issu de carburant fossile qui serait « mauvais » et le « bon » CO2 issu de l’éthanol.
      Sauf qu’en réalité du CO2 est toujours du CO2 et que cela ne change strictement RIEN.

      Surtout que le bilan écologique de l’éthanol serait même pire selon certains

      C’est donc de la fumisterie purement marketing qui n’a aucune réalité technique et qui fait croire que cette ferrari est plus écolo qu’elle n’est.

      @ ingeniere :
      réduire l’émission de CO2 « fossile » pour émettre plus de CO2 « vert » c’est du flan.
      Au final il y a autant de CO2 libéré. Donc il n’y a en réalité AUCUN progrès.
      Et si on fait le bilan de chaine complète de production du E85 on est très de bilan « vert ».

  2. fixman
    fixman à |

    gagner autant de cheveux c’est impossible par une simple conversion E85, même avec les moteurs turbos on n’arrive pas aux gains SP98 vers E85

    Répondre
  3. Plouf
    Plouf à |

    Je suis interessé par tout ce qui est ethanol mais une telle augmentation de puissance je n’y crois pas. Surtout qu’il n’ya apparemment pas de modification du moteur.

    Répondre
  4. Siouplé
    Siouplé à |

    Les chiffres de CO2 actuels sont des émissions de CO2, combien de CO2 un moteur à combustion va t’il dégager pour faire avancer un véhicule sur 100km.
    On ne distingue pas le CO2 issu du fossile (qui va s’ajouter à la quantité déjà présente dans l’atmosphère) du CO2 issu du renouvelable (qui part de la biomasse et qui est considéré retourner à la biomasse).
    Dans le lien ils jouent sur les mots, ils parlent de « CO2 produit », donc ils ne tiennent compte que du « CO2 fossile » émis pour fabriquer le carburant renouvelable. C’est bien une feinte marketing, car les 100g ne correspondent pas aux émissions du véhicule mais uniquement à la part « CO2 fossile ». Le véhicule va continuer à émettre 400 g CO2 / 100 km.

    Répondre
Poster un commentaire