Image absante

La bande dessinée et l’automobile : Partie 5, quand l’automobile s’inspire de la B.D… et inversement.

Autos_SEAT_Vaillante_avant.jpg

La bande dessinée est une formidable source dinventions et dimagination. En particulier pour les véhicules. Les modèles inventés sont nombreux, originaux et parfois très réussis esthétiquement. Bien entendu, ils ne sont pas tous viables. Etienne Dhont, qui a réalisé une miniature de la Vaillante VS 92 qui apparaît dans Michel Vaillant, Une Histoire de fous, en témoigne. Il a relevé un certain nombre daberrations techniques lors de la création de son modèle. Cependant, la B.D. est parfois une source dinspiration pour les « vraies » automobiles. Et inversement

On a vu mercredi la ressemblance, certainement fortuite, entre la voiture de Vlad et le concept Ford Synus.

Autos_Ford_Synus.jpg

Certaines fois, la filiation est réelle et bien consciente. Celui qui a la plus inspiré est bien entendu Michel Vaillant. Un certain nombre de modèles inspirés de ses albums ou portant son nom ont alimenté les chroniques de lhistoire automobile. Cest ainsi que des passionnés ont créé la Vaillante Grand Défi, une berlinette sportive qui a même couru dans un challenge dédié.

Autos_Vaillante_Grand_Defi.jpg

En compétition, on pourrait également citer la Courage qui a couru au Mans en 1997 ou les voitures engagées en 2002 pour les besoins du tournage. Certaines Vaillante ont même passé le stade de la commercialisation. Cest le cas de la Honda Civic Vaillante limitées à 50 exemplaires destinés au marché belge.

Autos_Honda_Civic_Vaillante.jpg

Une auto quon peut voir également dans La Fièvre de Bercy. Toutefois, le principal artisan du passage à la réalité des Vaillante est Luc Donckerwolke. Créant des Vaillante pour Jean Graton, il laisse souvent un touche Vaillante dans les bureaux de style où il passe.

Autos_SEAT_Vaillante_arri__re.jpg

Cest ainsi quon a pu admirer à Genève en 2006 le magnifique concept SEAT Ibiza Vaillante. Revêtu dune magnifique peinture bleue mate, cette Ibiza très spéciale portait un certain nombre de signes distinctifs de la marque :

Autos_SEAT_Vaillante_int__rieur.jpg

logos, ailes élargies pour en assurer un look sportif, V décentré dans la calandre comme sur les premières Vaillante

Autos_SEAT_Vaillante_tableau_de_bord.jpg

La voiture a eu beaucoup de succès ! Ensuite, le designer belge a officié chez Lamborghini.

Autos_Lamborghini_Reventon.jpg

Autos_Vaillante_Mirage.JPG

Et la spectaculaire Reventòn a un petit quelque chose de Vaillante Mirage dans le profil. Bien souvent, lévocation nest pas aussi directe et précise.

Autos_Volkswagen_New_Beetle.jpg

Mais il est toutefois impossible de ne pas penser à une interprétation « B.D. » en voyant certains designs néo-rétro, à limage de la VW New Beetle ou de la Ford Thunderbird.

Autos_2002_Ford_Thunderbird.jpg

Parfois (et le plus souvent), linverse se produit. Les auteurs sinspirent de modèles existants pour créer leur propre voiture inédite. Le cas de la Turbotraction de Spirou incite à nous replonger dans lhistoire de la voiture à turbine.

Autos_Turbotraction.jpg

La première génération doit beaucoup au prototype SOCEMA-Grégoire, étudié par Jean-Albert Grégoire et présenté au Salon de Paris en 1952.

Autos_SOCEMA_Gr__goire.jpg

La partie avant aérodynamique, la ligne fuyante, les roues arrière carénées Beaucoup de points communs, si ce nest que la Turbotraction est un cabriolet et la Grégoire un coupé.

Autos_Turbotraction_2.jpg

Quant à la deuxième génération, moins pure, elle fait elle référence à la Chrysler à turbine contemporaine.

Autos_Chrysler_turbine.jpg

La Turbotraction est un exemple marquant, mais de nombreux modèles non identifiables sinspirent de modèles existants, à limage de la limousine de 666 vue hier, très Lincoln dans lâme.

Demain, nous changerons dhorizon avec les mangas et comics.

Lire également :
La bande dessinée et l’automobile : Partie 1, Tintin.
La bande dessinée et l’automobile : Partie 2, Michel Vaillant.
La bande dessinée et l’automobile : Partie 3, l’automobile témoin du passé, vision de l’avenir.
La bande dessinée et l’automobile : Partie 4, les héros et leurs voitures.
La bande dessinée et l’automobile : Partie 6, Mangas et Comics.
La bande dessinée et l’automobile : Partie 7, à découvrir...
Lien : Festival B.D. Angoulême.

5 réponses
  1. icoyote
    Coyote77 à |

    J’avais vu la Seat Ibiza Vaillant au salon de genève, elle était vraiment superbe dans cette couleur. Le gars m’avait dis qu’ils ne la sortirait jamais comme édition limité car la peinture était trop fragile. Dommage…

    Répondre
  2. Xav
    Xav à |

    Opportunité rarissime. En ce moment une des Vaillantes Grand Defi construites sur la base de Barquettes Hommell est mise en vente par Christophe Collaro (le frère de l’animateur). C’est lui qui avait créé un challenge pour ces voitures en 2000 :

    http://www.forumautosport.com/viewtopic.php?t=340

    Répondre
  3. Gautdo
    Gautdo à |

    Les deux turbotraction ont été réalisées à l’échelle 1/1 sur base d’une xantia lors d’une expo à Bruxelles sur Franquin.

    Répondre
  4. smoof
    smoof à |

    Chrysler turbotraction

    Répondre
  5. AlexM
    AlexM à |

    Pour info la Turbotraction de Spirou ne fait pas réfénrence à la Turbine mais à la Ford FX Atmos de 54.

    La TurboT échelle 1/1 a été réalisé par la carosserie Granturismo Milano pour Frranklin, sur une base de 924.

    Cf. le numéro 311 de Auto Retro (Juillet – Aout 2007) pour un essai complet de l’engin.

    Répondre
Poster un commentaire