Agrocarburant: les constructeurs peuvent mieux faire
par Elisabeth Studer

Agrocarburant: les constructeurs peuvent mieux faire

Les constructeurs automobiles devraient mener "une politique beaucoup plus active" pour faciliter l'utilisation des agrocarburants produits en France. C'est en tout cas ce que donnent pour conclusion les auteurs d'un rapport d'information parlementaire sur les biocarburants.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Une absence d'équipements de série pointée du doigt

Les députés co-rapporteurs Bertrand Pancher (Libertés et Territoires) et Jean-François Cesarini (LREM) n'y vont pas par quatre chemins. Déclarant ne pouvoir qu'être surpris « par l'absence d'équipements de série  des dispositifs « flex fuel », alors qu'il ressort de leur étude que ce système est d'un coût relativement faible – proche de 1.000 euros et qu'il est généralisé notamment en Amérique latine.

Pour rappel, la technique dite Flex fuel  désigne un système d'alimentation et carburation d'un moteur à combustion non diesel lui permettant d'utiliser indifféremment des carburants  tels que l'essence, le bioéthanol ou un mélange des deux pour un taux d’éthanol compris entre 0 % et 100 % en volume ; ces véhicules sont spécialement conçus ou adaptés pour fonctionner indifféremment au superéthanol (E85) et/ou au super sans plomb.

Pas d'autres alternatives que le développement d'agrocarburants

Pour les rapporteurs, pour tenter de faire face au changement climatique et répondre aux besoins futurs d'apports en carburants pour les véhicules thermiques ne pouvant être électrifiés, "il n'y a pas d'autres alternatives que de développer la production d'agrocarburants qui émettent entre 65 et 70% de gaz à effet de serre en moins que les carburants classiques". Sous réserve cependant que ces produits de substitution ne soient pas issus d'huile de palme importée mais de productions françaises.

A l'heure actuelle, en France, les cultures destinées à la production de biocarburants ne représentent qu'environ 3% de la surface agricole utile. Un pourcentage loin de mettre en péril la couverture des besoins alimentaires « si ce développement reste contenu" indiquent les députés.

Des propositions d'actions

Incitant l'Etat  à montrer l'exemple, les députés en appellent notamment aux constructeurs automobiles avec le soutien des pouvoirs publics. Evoquant "l'intérêt qu'il y aurait à doter les administrations de véhicules flex fuel".

Alors que l’incorporation de biocarburants conventionnels est aujourd’hui plafonnée à 7% de l’énergie contenue dans les carburants, les rapporteurs souhaitent profiter de

«  l'impulsion européenne », pour déplafonner leur usage.

Controverse sur les activités de la raffinerie Total de La Mède

Cette mission d'information avait été lancée suite à la controverse née à partir de la volonté de Total de transformer la raffinerie Total de La Mède en bioraffinerie, l'huile de palme figurant parmi l'une des matières premières utilisées par le site.

En novembre dernier, après moult rebondissements, l'Assemblée nationale a exclu - contre l'avis du gouvernement - l'huile de palme des biocarburants bénéficiant d'un avantage fiscal.

Mais les co-rapporteurs appellent leurs collègues à maintenir "la vigilance" alors qu'un document administratif des Douanes «  paru... entre Noël et le Nouvel An" permet de maintenir l'avantage fiscal pour le distillat d'huile de palme.

Fin décembre, des ONG environnementales ont révélé l'existence de cette note des Douanes qui – selon elles - permet "à Total de contourner partiellement la loi". Elles en ont demandé l'annulation au Conseil d'Etat.

Pour "dépasser les controverses", le rapport appelle à plus long terme à intensifier les recherches sur les biocarburants produits à partir de résidus et d'algues.

Notre avis, par leblogauto.com

Ford est le seul constructeur à l'heure actuelle à proposer un modèle de série capable de rouler à l'E85 avec la Ford Kuga FlexiFuel. Dommage …. Car ce type de carburant attire de plus en plus de consommateurs, avec un prix au litre plus de deux fois inférieur au sans-plomb. Attention tout de même à l'importante surconsommation induite, compte-tenu de sa moindre densité énergétique.

Sources : AFP, Ministère Transition Ecologique

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Les constructeurs automobiles devraient mener "une politique beaucoup plus active" pour faciliter l'utilisation des agrocarburants produits en France. C'est en tout cas ce que donnent pour conclusion les auteurs d'un rapport d'information parlementaire sur les biocarburants.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.