Credit Photo - Google Maps (même Google roule trop vite Boulevard Trarieux)
par Thibaut Emme

A Bordeaux, les 30 km/h largement dépassés par tous

Bordeaux a décidé de jouer la pédagogie sur la limitation de vitesse à 30 km/h. Sept radars dits pédagogiques (sans sanction) ont donc été installés et la municipalité mets les données en "open data", accessibles à tout le monde.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que peu de monde respecte les 30 km/h dans les 7 endroits radarisés. La pédagogie ne fonctionnerait donc pas ? Si on regarde la journée d'hier, samedi 10 décembre 2022, en compilant les vitesses moyennes des sept radars, on s'aperçoit que cette moyenne est toujours supérieure aux 30 km/h réglementaires. Hier, la moyenne la plus basse fut 34,73 km/h à 11h du matin.

Si on ventile par radar, on peut voir que rue Belleville, la vitesse moyenne est plus basse qu'ailleurs et surtout en-dessous des 30 km/h. Mais, c'est une moyenne et on peut voir des pointes à 58 km/h sur cette rue, près du double de la limitation. Sur cet axe, 20,8% des véhicules dépassent tout de même le 30 km/h.

133 km/h en pleine journée !

En revanche, le radar rue Georges Mandel le dispute à celui du boulevard Ludovic Trarieux pour la palme de la vitesse. Celui du boulevard affiche une moyenne au-delà de 47 km/h à 5h du matin. 50% de dépassement, et encore, il s'agit d'une vitesse mesurée. La vitesse au compteur est certainement 2 à 5 km/h supérieure.

Et ce ne sont que des moyennes ! Si on regarde le détail des vitesses, on peut en voir de nombreuses au-delà des 50 km/h et même 3 au-delà de 100 km/h ! Il y a même un 133 km/h à 13h Rue Jacques Nancy ! Evidemment, on peut toujours imaginer que c'est une urgence médicale ou policière. Sur le jeu de données d'hier, fort de 27 956 entrées, 76,8% des véhicules dont la vitesse a été relevée étaient au-dessus des 30 km/h.

Certains argueront que le 30 km/h en ville n'est "pas tenable" (il faut rendre son permis alors). Mais les statistiques font là aussi assez mal avec 56,9% des conducteurs à 50 km/h ou au-delà. 20 km/h de plus en ville, c'est une énergie considérable à disperser pour éviter un piéton ou un cycliste. La différence entre des blessures légères et des blessures graves voire mortelles.

Notre avis, par leblogauto.com

Il pourrait être intéressant d'avoir les données d'un "vrai" radar qui relève les infractions pour voir s'il y a un changement de comportement des conducteurs par rapport à un radar pédagogique. A moins que ce soit peine perdue et que les conducteurs n'arrivent pas à rouler à 30 km/h ? Il serait aussi intéressant d'avoir les données avant le passage aux 30 km/h généralisés dans Bordeaux au 1er janvier 2022 pour voir si ce passage a fait ralentir les gens ou non.

En attendant, ces chiffres qui concernent Bordeaux devraient être disponibles dans les grandes villes de Métropole. Cela serait vraiment pédagogique avec une analyse exhaustive des données collectées.

Pour ceux qui sont intéressés par ces jeux de données, ils sont disponibles sur Opendatasoft, ici. Attention, les données sont à J-1 et uniquement cette journée-là.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

La Municipalité de Bordeaux a décidé de rendre publiques les données des sept radars pédagogiques de la ville. Les relevés sont effrayants avec des vitesses rarement respectées et même des pointes à plus de 100 km/h, la nuit comme en journée.

D'autres villes seraient bien avisées de rendre publiques leurs données. Rien de plus pédagogique que de voir ces vitesses non respectées par plus de 76% des gens.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.