par Elisabeth Studer

ORECA : banc d’essais adapté pour l’hydrogène

En avril dernier, nous vous annoncions qu’à l’approche de son 50ème anniversaire, le groupe ORECA avait démarré dans le Var un chantier majeur avec la construction d’une nouvelle unité de production.
Désormais, la société spécialisée dans l’étude et le développement de moteurs thermiques pour le sport automobile vient d’inaugurer dans la Nièvre - à deux pas du circuit de Magny-Cours - son premier banc d’essais dédiés aux moteurs à hydrogène.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

ORECA amorce sa transition vers l’hydrogène

Spécialisé dans l’étude et le développement de moteurs thermiques pour le sport automobile, le groupe varois ORECA amorce sa transition vers l'hydrogène. Alors que les énergies alternatives font leur premier tour de roue dans le milieu de la compétition, la société vient d’annoncer la mise en service de son premier banc d’essais dédié aux tests des moteurs à combustion hydrogène. A travers ce projet de moteur à combustion hydrogène, l’objectif d’ORECA est double : capitaliser sur des décennies d'expérience du moteur à combustion interne en compétition automobile pour continuer son développement tout en en l'adaptant à une énergie nouvelle, l'hydrogène.

Adaptation d’un des bancs moteurs existants

Installé au sein de la filiale moteurs du groupe, basée à Magny-Cours, dans la Nièvre, près du célèbre circuit, le nouveau banc est issu de l’adaptation d’un des bancs moteurs existants. « La transformation consiste à s’assurer qu’on puisse alimenter ce banc d’essai en gaz. Il y a du stockage extérieur et aussi un aspect sécuritaire avec un ensemble de capteurs pour respecter les normes ATEX » indique Rémi Taffin, Directeur Technique d'ORECA.

Destiné aux tests des moteurs à combustion interne hydrogène, ce « banc hydrogène » est également conçu pour mettre à l’épreuve des chaînes de traction pourvues de piles à combustible.

Projet interne dans un premier temps

Avant de s’attaquer des projets externes, Oreca réalise ses tests dans le cadre d’un projet interne. Lequel consiste à modifier un moteur à combustion « classique » pour le rendre compatible avec la combustion hydrogène. « C’est une base moteur développée par Oreca pour intégrer l’hydrogène. Nous avons lancé ce projet pour développer nos connaissances dans l’hydrogène » explique Rémi Taffin. Ce dernier, qui était à la tête de la division des groupes motopropulseurs en Formule 1 de Renault depuis plus de 20 ans a quitté l’entreprise au mois de juin 2021.

Sources : ORECA

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

ORECA amorce sa transition vers l'hydrogène. La société vient d’annoncer la mise en service de son premier banc d’essais dédié aux tests des moteurs à combustion hydrogène. A travers ce projet l’objectif d’ORECA est double : capitaliser sur des décennies d'expérience du moteur à combustion interne en compétition automobile pour continuer son développement tout en en l'adaptant à une énergie nouvelle, l'hydrogène.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.