par La rédaction

Giancarlo Fisichella à pieds


Zapping Le Blogauto Essai Opel Grandland GSE


Certains pilotes professionnels ont une fâcheuse tendance à se prendre pour des dieux vivants et roulent, comme si de rien nétait, à tombeau ouvert sur routes ouvertes. Giancarlo Fisichella, pilote Renault vient den payer les frais. En effet, dimanche matin, il sest tout simplement fait pincer par la police romaine alors quil roulait tranquillement à 148 km/h, vers 6 heures du matin, sur une avenue de la périphérie romaine où la vitesse est limitée à 60 km/h. Immédiatement intercepté par la police, son permis de conduire lui a été retiré à titre conservatoire.

Reconnaissant les faits, le pilote italien a expliqué : "J'étais chez des amis avec mon épouse quand la nourrice de notre enfant nous a appelés pour nous avertir qu'il avait beaucoup de fièvre et qu'il réclamait sa mère, et nous sommes aussitôt rentrés".

le fougueux pilote a ensuite fait son mea culpa en assurant quil fallait respecter les limitations de vitesse et quil était évidemment prêt à payer ses fautes.

Si tous les conducteurs professionnels ou simple utilisateurs de la voiture au quotidien soctroyaient le privilège de dépasser les limitations de vitesse en agglomération pour une raison aussi honorable que celle invoquée par Giancarlo Fisichella, il y aurait malheureusement beaucoup dorphelins.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer


La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.