par Nicolas Anderbegani

F1 USA 2022 Qualifications : Sainz à la relance

C’est dans un contexte particulier, celui de l’annonce du décès de Dietrich Mateschitz , le fondateur de Red Bull, que les qualifications d’Austin se sont déroulées.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le duel semblait se diriger une nouvelle fois vers une lutte entre Charles Leclerc, le sprinter, et Max Verstappen, dont le rythme de course semble très prometteur d’après les essais libres 3, mais Carlos Sainz a joué l'interférence.

Alors que l’Alpine a semblé compétitive depuis le début de weekend, Esteban Ocon était éliminé dès la Q1 malgré l’utilisation de la nouvelle spécification de plancher A522 . Magnussen, Ricciardo, Schumacher et Latifi l’ont accompagné dans cette fin prématurée. également pénalisé pour changement de moteur, Fernando Alonso est 14e au final, et le résultat est très décevant au regard des nombreuses améliorations effectuées ces dernières semaines et des performances affichées au Japon. D'autant plus que Lando Norris va partir 6e, donnant l'occasion à McLaren une nouvelle fois de recoller au classement constructeurs, où la lutte fait rage avec Alpine pour la 4e place.

Alors que Sainz signait le meilleur temps en Q1 avec 4 dixièmes d’avance sur Leclerc et Verstappen, c’est le monégasque qui réalisait la meilleure marque en Q2 devant le champion du monde. Alex Albon, Sebastian Vettel , Pierre Gasly , Guanyu Zhou et Yuki Tsinoda étaient éliminés. Le pilote chinois d’Alfa Romeo se hissait en Q3 avant d’être pénalisé pour avoir dépassé les limites de la piste et ne tombe en fond de grille, donnant accès à la dernière manche à un Lando Norris qui avait terminé 11e à l'origine.

En Q3, Leclerc avait réalisé le meilleur temps lors du premier run, mais Carlos Sainz , très à l’aise deuis le début du weekend, est parvenu au terme d'un dernier tour parfaitement réalisé (1'34''356) à devancer son coéquipier pour 65 millièmes. De toute façon, en raison du changement de moteur et de turbo effectués par Ferrari, le Monégasque s’élancera au final en 12e position. Son rival pour la deuxième place au championnat, Sergio Perez, partira de la 8e place après une pénalité de cinq places.

Max Verstappen partage la première ligne, échouant à 95 millièmes de la pole. Le néerlandais a tenté une stratégie différente en effectuant deux tours » de chauffe » avant de se lancer dans un tour chrono, mais cela n’a pas été payant. Sainz décroche sa troisième position de pointe après Silverstone et Spa, mais cette fois-ci c’est une « vraie » pole, obtenue par la vitesse pure, sans pénalité ou drapeau jaune. L’espagnol aura à cœur de se relancer dans une bonne dynamique après plusieurs courses decevantes, mais Max Verstappen mettre sans doute un point d'honneur à remporter une 13e victoire, pour égaler le record détenu par Vettel et Michael Schumacher, et sans doute pour rendre hommage à Dietrich Mateschitz.

Grille de départ

 

P.

 

Pilote

Constructeur

Temps

Écart

1

 

Carlos Sainz Jr.

Ferrari

1'34.356

 

2

 

Max Verstappen

Red Bull

1'34.448

0.092

3

 

Lewis Hamilton

Mercedes

1'34.947

0.591

4

 

George Russell

Mercedes

1'34.988

0.632

5

 

Lance Stroll

Aston Martin

1'35.598

1.242

6

 

Lando Norris

McLaren

1'35.690

1.334

7

 

Valtteri Bottas

Alfa Romeo

1'36.319

1.963

8

 

Sergio Pérez

Red Bull

1'34.645

0.289

9

 

Alexander Albon

Williams

1'36.368

2.012

10

 

Sebastian Vettel

Aston Martin

1'36.398

2.042

11

 

Pierre Gasly

AlphaTauri

1'36.740

2.384

12

 

Charles Leclerc

Ferrari

1'34.421

0.065

13

 

Yuki Tsunoda

AlphaTauri

1'37.147

2.791

14

 

Fernando Alonso

Alpine

1'35.876

1.520

15

 

Kevin Magnussen

Haas

1'36.949

2.593

16

 

Daniel Ricciardo

McLaren

1'37.046

2.690

17

 

Esteban Ocon

Alpine

1'37.068

2.712

18

 

Mick Schumacher

Haas

1'37.111

2.755

19

 

Zhou Guanyu

Alfa Romeo

1'36.970

2.614

20

 

Nicholas Latifi

Williams

1'37.244

2.888

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Carlos Sainz signe sa 3e pole position de la saison. Il aura Max Verstappen à ses basques, puisque son équipier Charles Leclerc, qui a bénéficié de changements de pièces, mécaniques, a été pénalisé et se retrouve 12e. Grosse déception pour les Alpine, avec Alonso 14e et Ocon 17e.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.