par La rédaction

F1 Hungaroring 2015: Vettel vainqueur d'une course riche en rebondissements

En tête quasiment de bout en bout, Sebastian Vettel est sorti vainqueur d'une course folle durant laquelle les pilotes Mercedes ont connu bien des déboires. Daniil Kvyat, deuxième signe son premier podium devant son équipier Ricciardo.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Pré-grille: Quinze minutes avant le départ du Grand Prix, les pilotes se sont rassemblés autour de la famille Bianchi pour rendre hommage à Jules, disparu la semaine dernière. Positionnés en rond autour de leurs casques posés sur la piste parmi lesquels figurait celui de Jules Bianchi, les 20 participants à la course se sont recueillis quelques instants avant de prendre le départ.

Départ: Difficile de reprendre le cours normal des évènements après ce moment chargé d'émotion, mais ce sont des pilotes professionnels et l'instant de compétiteur reste le plus fort. De manière assez incompréhensible car personne ne semble avoir calé sur la grille, la direction de course annule la procédure de départ et envoie le peloton effectuer un nouveau tour de formation. Cette fois c'est la bonne et dès l'extinction des feux, les deux Ferrari jaillissent derrière les Mercedes et se retrouvent en tête, Vettel devant Raïkkonën, après quelques centaines de mètres. Hamilton a complètement raté son envol et se retrouve quatrième en lutte derrière Rosberg. Ce dernier ne lui fait pas de cadeau et le poleman sort de la piste en mettant une roue dans l'herbe. Il parvient à revenir sur le tarmac mais au dixième rang.

Tour 5: Vettel et Raïkkonën prennent de l'avance sur Rosberg. Hamilton est bloqué derrière Massa et reste dixième.

Tour 7: Hamilton a déjà perdu 22 secondes sur le leader Vettel.

Tour 10: Après s'être vu offert la sixième place par son équipier, Daniel Ricciardo prend la cinquième place à Nico Hülkenberg. Au même moment Hamilton parvient, non sans quelques petits frottements de pneus, à dépasser Felipe Massa.

Tour 12: Désormais Hamilton bute sur Pérez.

Tour 14: Ricciardo passe Bottas. Ce dernier plonge dans la voie des stands juste après en compagnie de Daniil Kvyat.

Tour 15: Rosberg ne parvient pas à suivre le rythme des Ferrari et accuse plus de 8 secondes de retard sur Vettel. Massa perd beaucoup de temps dans son arrêt aux stands et ressort juste derrière Grosjean. Le Brésilien a du observer une pénalité de 5 secondes car il a été désigné responsable du départ manqué pour ne pas s'être bien positionné sur la grille.

Tour 16: Nouveau record du tour pour Vettel. Hamilton est cinquième après l'arrêt des deux Force India.

Tour 19: Accrochage entre Maldonado et Pérez. Le Mexicain par en tête-à-queue mais repart.

Tour 20: Arrêt de Lewis Hamilton.

Tour 21: Rosberg s'arrête lui aussi.

Tour 22: Vettel est le premier à s'arrêter chez Ferrari. Ricciardo change de gommes également. Hamilton prend le record du tour.

Tour 23: Raïkkonën est le dernier parmi les leaders à s'arrêter.

Tour 28: Depuis son arrêt, Hamilton bute sur Ricciardo mais l'Australien défend chèrement sa place.

Tour 29: Hamilton prend enfin l'avantage sur Ricciardo au bout de la ligne droite des stands. Il a profité d'un travers de la Red Bull en entrée de ligne droite. La prochaine cible du champion du monde est Rosberg mais à 15 secondes devant lui.

Tour 34: Record du tour pour Hamilton qui est revenu à moins de 10 secondes de Rosberg mais ce dernier n'est pas en gommes tendres contrairement à lui.

Tour 39: L'écart entre Rosberg et Hamilton n'est plus que de 5 secondes. Bottas, sixième, procède à son deuxième arrêt.

Tour 41: Raïkkonën se plaint à la radio d'une perte de puissance.

Tour 42: Alonso qui venait de se faire prendre un tour repasse devant Raïkkonën.

Tour 43: Hülkenberg sort violemment de la piste au bout de la ligne droite. Sa Force India a perdu son aileron avant. Le régime de voiture de sécurité virtuelle est enclenché et la plupart des pilotes en profitent pour rentrer aux stands.

Tour 44: La safety car entre finalement en piste car la ligne droite est jonchée de débris.

Tour 46: L'aileron avant de Sergio Pérez est changé par précaution dans le stand Force India.

Tour 49: La safety car s'efface. Vettel garde l'avantage alors que Rosberg prend immédiatement le meilleur sur Raïkkonën. Ricciardo tente un dépassement sur Hamilton mais ce dernier se montre agressif et les deux monoplaces se touchent. L'aileron avant de la Mercedes est endommagé. Après cet incident on assiste à un groupement entre Hamilton, les deux Red Bull et Bottas. La Williams est touchée par la Red Bull de Kvyat et doit passer aux stands suite à une crevaison à l'arrière-droit.

Tour 51: Ricciardo dépasse Raïkkonën.

Tour 52: Hamilton rentre aux stands pour changer son aileron avant.

Tour 53: Raïkkonën reste immobilisé plusieurs dizaines de secondes au stand Ferrari avant de repartir.

Tour 54: Hamilton est pénalisé d'un drive through pour son contact avec Ricciardo.

Tour 56: Abandon de Raïkkonën.

Tour 60: Les trois premiers se tiennent en moin de deux secondes.

Tour 61: Hamilton entre dans les points en passant Nasr. Il assure ainsi son maintien en tête du championnat à la faveur d'un plus grand nombre de victoires.

Tour 63: Hamilton passe huitième après les dépassements successifs d'Ericsson et de Button.

Tour 64: Ricciardo freine trop tard au bout de la ligne droite et touche Rosberg qui crève au plus mauvais endroit du circuit. L'Australien doit lui aussi passer aux stands pour changer d'aileron.

Tour 65: Rosberg passe aux stands et ressort dixième. Finalement Hamilton s'en sort bien.

Tour 66: Kvyat prend une pénalité de 10 secondes pour être sorti des limites de la piste. Il devrait toutefois conserver sa deuxième place car il dispose d'un avantage conséquent sur le troisième.

Tour 67: Hamilton prend la sixième place en dépassant Grosjean.

Tour 68: Ricciardo sauve son podium à coup de records du tour.

Arrivée: Vettel gagne son deuxième Grand Prix de la saison devant Kvyat qui monte sur son premier podium et Ricciardo. Hamilton prend la sixième place et Rosberg la huitième dans les roues de Grosjean. Dans son tour d'honneur Vettel rend hommage à Jules Bianchi en déclarant en Français : " Jules cette victoire est pour toi".

Championnat pilotes:

1. Hamilton 202

2. Rosberg 183

3. Vettel 160

4. Bottas 77

5. Raïkkonën 76

6. Massa 74

7. Ricciardo 51

8. Kvyat 45

9. Hülkenberg 24

10. Grosjean 23

Crédit photo: Ferrari

Pour résumer

En tête quasiment de bout en bout, Sebastian Vettel est sorti vainqueur d'une course folle durant laquelle les pilotes Mercedes ont connu bien des déboires. Daniil Kvyat, deuxième signe son premier podium devant son équipier Ricciardo.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.