par Thibaut Emme

F1 : la FIA revoit le barème de points suite à Spa 2021

Le Grand Prix de Spa Francorchamps 2021 a été une mascarade qui a duré plusieurs heures pour 3 petits tours et la moitié des points. Cela change cette année avec un barème plus progressif. Les courses sprints rapporteront aussi plus de points.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le Grand Prix de Spa Francorchamps 2021 a été une mascarade qui a duré plusieurs heures pour 3 petits tours et la moitié des points. Cela change cette année avec un barème plus progressif. Les courses sprints rapporteront aussi plus de points.

Les sprints creusent leur trou

La bonne nouvelle de cette décision de la FIA, c'est qu'il n'y aura QUE 3 courses sprint en 2022. Il était question d'en avoir près d'une dizaine. Ces courses qui sont des "qualifications sprint" officiellement change un peu de format. Déjà, officiellement, elles deviennent "Sprint" tout court. C'est la première étape vers la transformation des Grands-Prix en deux courses comme le veut Ross Brawn, entre autres. Et on redit (faussement) que ces qualifs sprint ont soulevé l'enthousiasme de tout le monde.

Le GP d'Emilie Romagne, celui d'Autriche et celui du Brésil auront donc leur "Sprint". Comme les écuries voyaient surtout dans ce format l'occasion de casser du carbone pour rien, les points attribués changent. L'an passé c'était 3 pour le vainqueur, 2 pour le 2d et 1 pour le 3e.

En 2022, le 1er marquera 8 points, 7 points pour le second, et ainsi de suite jusqu'au 8e qui marquera 1 point. Le vainqueur du Sprint ne sera plus officiellement le poleman du Grand Prix du dimanche ! Le poleman pour les statistiques sera le 1er de la Q3. Ouf, un peu de normalité.

Aucun point si on ne fait aucun tour sous drapeau vert

Venons-en aux points des courses tronquées. A Spa Francorchamps 2021, les voitures ont parcouru 3 tours derrière la voiture de sécurité. Le drapeau rouge définitif a été agité et c'est donc officiellement 1 tour (!) qui a été fait dans le GP de Belgique. Surtout, la moitié des points a été attribuée soit 12,5 pour le vainqueur, Verstappen, 8 pour le 2d Russell et 7,5 pour le 3e, Hamilton.

Désormais, aucun point ne sera attribué si au moins 2 tours sous drapeau vert (donc sans voiture de sécurité réelle ou virtuelle) n'ont pas été parcourus. Si la course a fait moins de 25% de la distance prévue, seuls les 5 premiers marqueront des points comme suit :

  • 1er 6 points
  • 2d 4 points
  • 3e 3 points
  • 4e 2 points
  • 5e 1 point

Si la distance parcourue est entre 25 et 50% de la course, alors les 9 premiers marquent des points, comme suit :

  • 1er 13 points
  • 2d 10 points
  • 3e 8 points
  • 4e 6 points
  • 5e 5 points
  • 6e 4 points
  • 7e 3 points
  • 8e 2 points
  • 9e 1 point

Enfin, si les pilotes ont parcouru entre 50% et 75% de la distance initialement prévue les 10 premiers marqueront des points, mais pas les 25 prévus pour le 1er.

  • 1er 19 points
  • 2d 14 points
  • 3e 12 points
  • 4e 9 points
  • 5e 8 points
  • 6e 6 points
  • 7e 5 points
  • 8e 3 points
  • 9e 2 points
  • 10e 1 point

Concrètement, cela n'arrive pas souvent. Mais, la comédie de l'an passé a amené à cette refonte de l'attribution des points. L'an dernier, aucun tour n'a été fait sans voiture de sécurité. En théorie, cela donnerait donc dorénavant 0 point.

Le championnat n'aurait pas été bouleversé pour le titre puisque Verstappen aurait été titré avec 3 points d'avance. En revanche, George Russell n'aurait pas marqué 9 points et serait finalement derrière Räikkönen à seulement 1 petit point devant Latifi, à 7 points.

Notre avis, par leblogauto.com

Du bon et du moins bon dans ces deux décisions. Le bon, c'est un barème de points progressif en fonction de la distance parcourue. Surtout, pas de point si on n'a pas vraiment couru c'est bien. Cela évitera la mascarade de Spa Francorchamps l'an passé.

Par contre, les courses Sprints vont être imposées petit à petit. On commence par 3 weekends, et vu qu'il y aura des points à la clef, les pilotes devraient un peu plus "jouer le jeu". Dans 2 ou 3 saisons, la moitié des courses auront ces sprints. On peut prendre les paris. Cela permet de négocier des droits télés plus importants ou au pire maintenu avec 2 courses au lieu de 1.

Quant aux conclusions attendues de l'embrouillamini de Abou Dhabi, la FIA devrait "bientôt" les communiquer... Bientôt.

Pour résumer

Le Grand Prix de Spa Francorchamps 2021 a été une mascarade qui a duré plusieurs heures pour 3 petits tours et la moitié des points. Cela change cette année avec un barème plus progressif. Les courses sprints rapporteront aussi plus de points.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.