par Nicolas Anderbegani

F1 Bakou 2022 Course : Verstappen facile, KO technique pour Ferrari

Le grand prix de Bakou pourrait consituer un tournant dans le championnat du monde. Verstappen et Red Bull font le plein, alors que Ferrari subit encore un double abandon !

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Départ

RedBull a dit à Perez d’être agressif au départ ! Perez a bien écouté ! Il a pris le meilleur sur Leclerc qui a bloqué ses roues et a failli se faire passer par Verstappen.

Déjà un bel avantage de 1s.3 à la fin du tour pour le mexicain sur Leclerc, Verstappen est 3e devant Sainz et Russell.

10 secondes de pénalité pour Latifi suite à un mauvais positionnement sur la grille de départ, qui a incité un mécanicien à pousser la voiture pour la reculer, ce qui était interdit.

Tour 3

Perez compte 2.2 sur Leclerc, Verstappen est proche de la zone DRS du monégasque.

Tour 5

Verstappen est dans la zone DRS de Leclerc, et compte déjà 3 secondes d’avance sur Sainz, qui constate à la radio la vitesse des Red Bull. Leclerc sort bien du dernier virage avant la ligne droite, ce qui lui permet de résister au retour en bout de ligne droite du néerlandais qui a une grosse V-Max.

Tour 6

Gasly P6 n’arrive pas à suivre Russell et se trouve talonné par Hamilton.

Tour 8

Perez, Leclerc et Verstappen ont roulé dans le même dixième. Le mexicain conserve son petit matelas de 2 secondes sur la Ferrari.

Tour 9

Sainz dans l’échappatoire ! Les freins arrière ont visiblement lâché. Nouvel abandon pour l’espagnol, ça commence à coûter cher à Ferrari. VSC déployée.

Tour 10

Leclerc s’arrête, c’est bien vu mais l’arrêt est lent ! 5s4. Il repart en gommes dures.

Tour 11

La course est relancée. Alonso en mediums ne s’est pas arrêté et se trouve 5e derrière Russell. Hamilton s’est arrêté par contre pour passer en gommes dures mais ressort 11e derrière Vettel. Gasly aussi a stoppé et il est 8e devant le pilote Alpine.

Tour 13

Vettel avait passé Ocon au DRS mais il rate son freinage au virage 3 ! échappatoire et il tombe à la 12e place.

Tour 14

Meilleur tour pour Leclerc. Hamilton a le DRS mais n’arrive même pas à prendre l’aspiration de Ocon !

Verstappen n’est qu’à 1 seconde de son équipier.

Tour 15

Verstappen passe Perez au DRS et prend la tête ! « No fighting » à la radio de Perez. Leclerc est revenu à 8 secondes du mexicain qui paye ses premiers tours où il a visiblement trop tapé dans ses pneus.

Tour 16

Perez est déjà à 3 secondes de Verstappen, il n’a plus de rythme.

 

Tour 17

Perez aux stands…et c’est long aussi, 5s7 ! Il repart de justesse devant Russell.

Tour 18

Alonso sous la pression des McLaren et de Gasly. La v-max de l’Alpine est impressionnante.

Hamilton passe Ocon au virage 3, l’anglais va pouvoir hausser son rythme.

Tour 19

Verstappen passe aux stands et repart à 13s de Leclerc. Alonso s’arrête aussi. Seul Norris et Mick Schumacher sont encore en mediums.

Tour 20

Aaaaaaahh !!!! le moteur de Leclerc qui lâche ! Pas possible ! ça va faire très mal au championnat. La fumée sort abondamment de la Ferrari. Désillusion terrible pour le monégasque, qui était sur une stratégie intéressante. 3e grand pric successif très frustrant pour Leclerc qui voit les victoires s'envoler les unes après les autres.

Norris s’est arrêté er repart 16e.

Tour 22

Gasly passe Ricciardo dans la ligne droite. Le français est 4e. Beau freinage de Tsunoda sur Ocon aussi.

Tour 23

Ocon est désormais sous la pression de Vettel et de Zhou.

Tour 24

Problème technique pou Zhou au ralenti. Ça fait beaucoup pour les moteurs Ferrari…Alonso est déjà remonté 11e.

Tour 25

Vettel est enfin arrivé à passer Ocon.

On entre dans la somnolence…le duel avec Leclerc sur une stratégie décalée pouvait pimenter la course mais il faudra s’en passer…

Tour 26

Hamilton passe Ricciardo pour la P5. A la mi-course, Verstappen mène confortablement avec presque 6s d’avance sur Perez et presque 20s sur Russell.

Tour 27

Alonso passe Ocon pour la P9.

Tour 29

Hamilton se plaint à la radio du dos, les rebonds de la Mercedes le font souffrir.

Tour 32

Verstappen possède 9s4 d’avance sur Perez et 26 sur Russell. Gasly 4e devant Hamilton et Ricciardo.

Ocon ne s’est toujours pas arrêté, on attend une SC chez Alpine qui ne vient pas…il défend sa 10e place face à Magnussen.

Tour 33

Magnussen au ralenti ! Problème de moteur….ça fait beaucoup pour les blocs Ferrari.

VSC déployée

Tour 34

Verstappen et Perez s’arrêtent pendant la VSC. Russell aussi. Gasly n’a pas stoppé par contre, alors que Hamilton repasse aussi aux stands. Ricciardo et Ocon ont chaussé des mediums.

Tour 35

C’est reparti.

Tour 36

Hamilton passe Tsunoda au bout de la ligne droite. Nickel. Il a 10s de retard sur Gasly qui n’a pas changé ses pneus.

Tour 37

Un élément du DRS de Tsunoda est cassé. Va-t-il pouvoir poursuivre avec un aileron dans cet état ? Drapeau noir et orange pour le japonais !

Tour 39

Hamilton reprend environ 1 seconde au tour sur Gasly.

Tsunoda aux stands…les mécanos Alpha Tauri réparent l’aileron…au scotch !!! et le japonais repart, il ne devra pas utiliser le DRS.

Tour 41

L’ingénieur de Verstappen lui demande de baisser son rythme pour préserver le moteur et les gommes, mais le néerlandais ne veut pas trop ralentir son allure pour ne pas perdre la température des pneus.

Tour 42

Norris revient sur Ricciardo et demande à son équipe que l’on fasse en sorte qu’il ne soit pas gêné. Hamilton est à 2 secondes de Gasly.

Tour 43

Hamilton dans la zone DRS de Gasly. Il commence à lui tourner autour.

Tour 44

Grosse défense de Gasly mais Hamilton passe au virage 3.

5 derniers tours

Les McLaren vont-elles rattraper Alonso ? L’espagnol n’a que 1s3 sur Ricciardo. Norris trépigne derrière pour avoir sa chance mais il est à 2s5 de son équipier, donc pas en mesure d’attaquer davantage.

Hamilton se plaint d’un siège devenu froid ? étrange phrase, est-ce un souci technique ou un problème de douleurs physiques ?

Victoire facile de Verstappen. L’abandon précoce de Leclerc nous a privés d’une belle bataille. Le néerlandais fait le break au championnat et Perez permet un nouveau doublé Red Bull qui fait très mal au classement constructeur. Encore un superbe George Russell qui décroche un nouveau podium après une course très propre, devant son équipier Hamilton qui a souffert mais a réalisé une belle course d’attaque.

Pierre Gasly renoue avec les points grâce à une belle P5, devant un excellent Vettel qui s’est bien rattrapé de son erreur en début de course mais avait un très bon rythme.

Fernando Alonso est un solide 7e. Il devance les McLaren qui se sont battues dans les deux derniers tours. Ricciardo termine devant Norris, quelque peu renfrogné par les consignes d’équipes qui ont décidé de figer les positions. ESteban Ocon est 10e pour le dernier point.

Championnat

Avec 150 points, Verstappen a désormais une bonne avance sur son équipier Perez, nouvau dauphin (126 pts) et surtout Leclerc qui reste bloqué à 116 points. Grâce à sa régularité, George Russell n’est qu’à 17 longueurs du monégasque avec son podium et compte 99 points. La fiabilité devient catastrophique chez Ferrari, comme en témoignent aussi les soucis mécaniques sur les Alfa et les Haas.

Red Bull fait le break au championnat constructeurs avec 279 points, soit 80 points d’avance sur Ferrari, c’est-à-dire quasiment deux doublés d’avance...un gouffre ! Mercedes est 3e avec 161 points. Alpine repasse 5e devant Alfa Romeo et comptabilise 47 points

  • 1 Max Verstappen Red Bull Racing Leader 2
  • 2 Sergio Perez Red Bull Racing +20.823 2
  • 3 George Russell Mercedes +45.995 2
  • 4 Lewis Hamilton Mercedes +71.679 2
  • 5 Pierre Gasly AlphaTauri +77.299 1
  • 6 Sebastian Vettel Aston Martin +84.099 1
  • 7 Fernando Alonso Alpine +88.596 1
  • 8 Daniel Ricciardo McLaren +92.207 1
  • 9 Lando Norris McLaren +92.556 1
  • 10 Esteban Ocon Alpine +108.184 1
  • 11 Valtteri Bottas Alfa Romeo 1L 1
  • 12 Alexander Albon Williams 1L 2
  • 13 Yuki Tsunoda AlphaTauri 1L 2
  • 14 Mick Schumacher Haas F1 Team 1L 2
  • 15 Nicholas Latifi Williams 1L 2
  • 16 Lance Stroll Aston Martin -- 2
  • 17 Kevin Magnussen Haas F1 Team -- 1
  • 18 Guanyu Zhou Alfa Romeo -- 2
  • 19 Charles Leclerc Ferrari -- 2
  • 20 Carlos Sainz Ferrari -- - -

Pour résumer

L'abandon de Charles Leclerc en tête de la course à cause d'une casse mécanique offre la victoire sur un plateau à Max Verstappen, qui devance son équipier Perez en course mais aussi désormais au championnat. Red Bull a fait le break sur Ferrari.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.