par Nicolas Anderbegani

F1-Bahreïn-Course: Hamilton résiste à Max la menace

La première course de la saison nous a offert un superbe duel entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, prometteur pour la suite du championnat.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Avant-course

Sebastian Vettel a reçu une pénalité de 5 places pour non respect des drapeaux jaunes et s'élance du fond de grille.

C'est le premier grand prix pour Yuki Tsunoda, Mick Schumacher et Nikita Mazepin.

Verstappen, Hamilton, Bottas et Gasly partent en mediums parmi le top 10. Leclerc est en softs, il sera agressif au départ, mais attention à ne pas se précipiter. Au-delà, George Russell et Esteban Ocon s'élancent en softs, sans doute pour remonter dans le peloton au plus vite.

Perez est à l'arrêt dans le tour de formation ! La voiture a coupé net. Le mexicain reste bloqué de longues secondes puis reussit à repartir. La procédure de départ est relancée, afin de permettre à Perez de rejoindre les stands pour s'élancer en sécurité.

Départ

Hamilton et Verstappen sont légèrement de travers sur leurs emplacements de départs, de manière antagoniste. Chassé croisé ?

C'est parti !

Une Haas part de travers dans le mur, dans le même virage que Grosjean l'an dernier, mais de l'autre côté. C'est Mazepin ! Heureusement, les conséquences sont moindres. Débuts très compliqués pour le russe qui accumule les erreurs depuis le début du weekend.

Verstappen garde la tête devant Hamilton alors que Leclerc passe Bottas. Sainz s'est raté et n'est que 10e, alors que Ocon a gagné 3 places. Vettel est aussi bien parti en 14e position.

Safety-car ! Et c'est une Aston Martin Vantage qui officie.

Tour 4

Verstappen, qui se plaint attend le dernier moment pour relancer le peloton et contient Hamilton.

Grosse lutte entre Gasly et Norris mais le français y laisse son aileron en ratant son freinage ! Mauvais jugement dans l'action, Il touche l'arrière d'une McLaren. Plus loin, Mick Schumacher part à la faute. Sainz aussi a visiblement des petits dégâts sur sa Ferrari après un freinage un peu optimiste sur Stroll à l'épingle.

Virtual safety car mais très brève. Gasly va perdre beaucoup de temps.

Tour 6

Bottas bloque ses roues et Leclerc n'est pas loin de le passer

tour 7

Verstappen enchaîne les meileurs tours et dispose de 1"5 sur Hamilton. Le néerlandais a déjà 5" sur Bottas et Leclerc.

Tour 8

Leclerc glisse pas mal et se trouve sous la pression de Norris. Alonso est dans le groupe, derrière Ricciardo.

Tour 9

Norris passe Leclerc au DRS en bout de ligne droite et Stroll fait de même sur Alonso

Tour 10

Perez prend le meilleur sur Ocon pour la 12e place, il a désormais les Alfa Romeo en ligne de mire.

Norris ne se détache pas et emmène un groupe composé de Leclerc, Ricciardo, Stroll, Alonso et Sainz.

Tour 11

Alonso a chaussé des pneus mediums. Ricciardo met la pression sur Leclerc.

Tour 13

Norris, Stroll et Leclerc aux stands. Alonso réussit l'undercut et s'intercale devant Stroll.

Devant, Hamilton est toujours dans le sillage de Verstappen à 1"5.

Tour 14

Hamilton aux stands en durs. Une stratégie qui vise à bousculer Red Bull.

Ricciardo aux stands en mediums, il ressort derrière ALonso et doit défendre sur Stroll.

Tour 16

Meilleur tour d'Hamilton, 3 secondes plus vite que Verstappen qui reste en piste car s'il s'arrête, il ressortira forcément derrière.

Bottas passe en durs à son tour. Il ressort derrière Perez qui ne s'est pas arrêté.

Stroll passe Alonso au DRS.

Tour 17

Verstappen aux stands en mediums.  Il ressort logiquement derrière Hamilton (7 secondes) mais devrait avoir un rythme plus soutenu.

Tour 18

Bottas double Perez qui a des gommes fatiguées. Verstappen se plaint pour sa part d'un manque de grip.

Tour 20

Perez aux stands. Alonso essaie de passer Vettel au freinage de la ligne droite mais l'allemand défend. Le pilote Alpine a désormais Sainz dans ses rétros.

Tour 21

Alonso s'est raté au freinage en doublant Vettel et Sainz en profite. Pire, ALonso laisse repasser Vettel. Perez lui remonte sans coup férir et double Vettel et Alonso en quelques virages.

Tour 22

Alonso a doublé enfin Vettel qui s'est planté au freinage de la ligne droite, mais il a laissé des plumes avec sa gomme et se retoruve sous la menace de Raikkonen.

Tour 23

Raikkonen double Alonso au DRS. Partie de course très difficile pour l'Alpine.

Tour 25

Perez passe Sainz alors que Vettel s'arrête enfin aux stands pour chausser des pneus durs.

Mi-course

Hamilton est en tête, avec 2 secondes d'avance sur Verstappen qui remonte désormais plus fortement.

Tsunoda tente de loin et passe Alonso.

Perez P7 en passant Stroll

Tour 29

2e arrêt d'Hamilton qui reste en pneus durs.

Tour 31

Mauvais arrêt de Bottas qui y laisse 10 secondes, le changement de la roue avant droite a été récalcitrant.

Tour 33

Leclerc et Ricciardo aux stands.

Tour 34

abandon d'Alonso qui n'a plus de freins à l'arrière. des débris se sont logés dans les écopes, nous l'apprendront en fin de course

Tour 36

Verstappen reste en piste, son rythme reste encore performant pour contenir la remontée d'Hamilton.

Tour 37

duel chaud entre Raikkonen et Russel pour la P10, les roues se frôlent. Tsunoda et Vettel passent l'anglais dans la foulée.

Tour 39

Tsunoda prend la P10 à Raikkonen

Perez effectue son 2e arrêt en chaussant des mediums

Tour 40

Verstappen passe aux stands pour mettre les pneus durs. 8"8 de retard à la sortie des stands mais une piste libre et des pneus neufs. L'explication arrive.

Tour 43

Un nouveau record pour Hamilton : 5112 tours menés en F1, en dépassant la référence de Michael Schumacher. Verstappen revient fort, il n'est plus qu'à 5"3 du leader.

Tour 44

Perez prend la P6 à Ricciardo avec un freinage impeccable

Accrochage entre Ocon et Vettel. L'allemand a perdu le grip en se remettant sur la trajectoire du français qui venait de le passer...

Tour 46

Il reste 10 tours, Verstappen est à 4" d'Hamilton.

Tour 48

Ocon repasse Vettel alors que Verstappen leur revient dessus

Tour 50

2 secondes entre Hamilton et Verstappen. Le final attendu est là.

Tour 51

Verstappen sous la seconde !

Fin de course

Verstappen au contact. Hamilton glisse, il va souffrir !

Tour 53

Verstappen est passé au forceps après la 2e zone DRS ! Mais le néerlandais rend sa place car il est passé largement hors piste, il a voulu sans doute éviter une pénalité. Fair-play, mais il faut tout recommencer.

Verstappen glisse ! Il garde cependant le DRS pour attaquer Hamilton, mais ses pneus ont souffert.

Tour 54

Verstappen n'a plus le DRS. Va-t-il regretter son geste ? Ses pneus sont moins fringuants.

Dernier tour

ça va être compliqué pour Verstappen ! Hamilton tient bon. Encore quelques virages. Hamilton s'impose, quelle bataille !

La stratégie Mercedes a été maline, et Hamilton a fait le reste pour tenir cette victoire, sa 96e, qui fera quand même tiquer avec ce dépassement invalidé. Verstappen a quand même été l'homme fort du weekend et la Red Bull est un cran au-dessus, son problème de différentiel ayant sans doute impacté sa vitesse pendant ce GP.

Les limites de piste ne manqueront pas de faire jaser, puisque Hamilton a visiblement viré large à de nombreuses reprises en début de course, alors que Verstappen a vite rendu sa position après son dépassement.

Valterri Bottas termine 3e avec le meilleur tour mais à bonne distance. Lando Norris remporte la bataille du peloton, devant Sergio Perez, encore auteur d'une superbe remontée, qui ferme le top 5. Suivent Charles Leclerc, Daniel Ricciardo, Carlos Sainz, un excellent Yuki Tsunoda qui marque 2 points pour ses débuts, et Lance Stroll qui décroche le dernier point pour Aston Martin. Les Alfa Romeo de Raikkonen et Giovinazzi suivent aux 11e et 12e places, devant Esteban Ocon qui a payé en fin de course son accrochage avec Vettel.

Le match Mercedes/Red Bull aura bien lieu, et celui entre Hamilton et Verstappen laisse entrevoir une belle saison. L'une des grosses déceptions de cette course est Alpine, dont la monoplace a montré ses limites pour l'instant en rythme de course, même si les incidents n'ont pas épargné ni ALonso ni Ocon.

Pour résumer

La première course de la saison nous a offert un superbe duel entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, prometteur pour la suite du championnat.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.