Essai BYD Seal AWD de 530 chLancer le diaporama
Essai BYD Seal
+20
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierrick Rakotoniaina

Essai BYD Seal AWD de 530 ch

BYD entend bien prendre sa part du gâteau en Europe, où le marché des voitures électriques se développe à grande vitesse. Ce groupe chinois impliqué dans les secteurs ferroviaire et des nouvelles énergies entre autres, est présent en automobile depuis 2003. Nous avons pris le volant de la Seal, en Gironde.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Un style fluide

Essai BYD Seal AWD de 530 ch - Un style fluideLancer le diaporama
Essai BYD Seal
+20

Notre BYD (Bi-Ouaille-Di… pas « bide ») Seal étonne les passants. Pour le moment, vous aurez très peu de chances d’en croiser une, même la Dolphin.  L’histoire de la marque étant toute récente dans nos contrées, on ne peut guère faire plus fraiche que cette voiture. Du point de vue du design, le constructeur évoque le langage de la mer en expliquant ses traits. On vous laisse en juger vous-mêmes. 

 

BYD n’a pas cédé aux sirènes visant à se faire remarquer par d’innombrables détails de style. Son allure assez fluide lui donne même une certaine élégance. Le cx aérodynamique de 0,219 témoigne du travail visant à optimiser l’autonomie. Avec ses feux full led à l’avant comme à l’arrière, elle se montre même très moderne par rapport à d’autres productions du marché. 

Un habitacle très lumineux

Essai BYD Seal AWD de 530 ch - Un habitacle très lumineuxLancer le diaporama
Essai BYD Seal
+20

A bord, là aussi les designers évoquent des lignes marines et la queue d’une baleine. Certains matériaux donnent même presque l’impression de caresser un cétacé. On exagère à peine. Avec ces teintes claires, on se sent dans une ambiance plutôt chaleureuse et très lumineuse. Comme souvent désormais, des écrans constituent l’instrumentation. Elle s’articule autour de trois poles, un écran derrière le volant, une grande dalle pivotante et un bloc de commandes entourant le sélecteur de la boite automatique. 

 

On peut charger deux téléphones en même temps par induction. Les équipements hyper technologiques l’inscrivent bien dans son temps. Caméra 360 à réalité augmentée, Carplay, ADAS de dernière génération… N’en jetez plus! On se sent d’ailleurs assez bien installé, notamment à l’arrière sur une banquette aux dossiers bien inclinés. Mention spéciale pour le grand toit panoramique renforçant le sentiment d’espace. 

Des performances ahurissantes

Essai BYD Seal AWD de 530 ch - Des performances ahurissantesLancer le diaporama
Essai BYD Seal
+20

La très bonne insonorisation marque le début de notre parcours. On se sent dans une bulle à l’atmosphère paisible, rendant d’emblée moins difficile le stress de la route. Dans ces conditions, on n’a pas spécialement envie de la brusquer. Mais nous sélectionnons tout de même le mode Sport, pour voir… Les 530 ch s’expriment alors. Avec la motricité au poil bien aidée par la transmission intégrale constituée de deux moteurs, la voiture décolle littéralement! Le 0 à 100 km/h en 3,8 s, on le sent passer!

 

Le reste suit, ce qui rassure particulièrement, notamment en ce qui concerne le freinage qui relève de la plus haute importance à ce niveau de performance. Toutefois, on se demande si l’on veut vraiment autant de chevaux et de sensations dans une voiture à vocation plutôt familiale. En, ce qui nous concerne, nous ne comptons pas nous en plaindre! Son exercice de prédilection reste avant tout le confort, en ville comme en dehors. 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

49 990 € pour notre version Excellence cochant toutes les options. Le plus dur, sera peut-être pour le moment d’en trouver. Mais le réseau de vente continue de s’étendre en Europe et notamment en France où la marque s’associe avec les distributeurs les plus populaires.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos