par La rédaction

EV Ready : l'infrastructure de recharge rassemble plusieurs constructeurs

Le marché naissant des voitures électriques en est à ses balbutiements et parmi les points importants dans son développement, il est notamment question du large dossier englobant les infrastructures de recharge. Au Japon, plusieurs constructeurs et sociétés venaient ainsi de s'accorder autour de l'association CHAdeMO. Au niveau du vieux continent, PSA, Mitsubishi, l'Alliance Renault/Nissan et divers partenaires comme Schneider Electric communiquent sur le label EV Ready.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Le marché naissant des voitures électriques en est à ses balbutiements et parmi les points importants dans son développement, il est notamment question du large dossier englobant les infrastructures de recharge. Au Japon, plusieurs constructeurs et sociétés venaient ainsi de s'accorder autour de l'association CHAdeMO. Au niveau du vieux continent, PSA, Mitsubishi, l'Alliance Renault/Nissan et divers partenaires comme Schneider Electric communiquent sur le label EV Ready.

Plus concrètement le coup d'envoi de ce label ne date pas d'hier mais remonte à 2010 suite à un projet initié par Renault et Schneider Electric. Le projet avait alors pour volonté de "s'élargir à d’autres marques et de devenir la référence reconnue dans le domaine des systèmes de recharge de véhicules électriques", explique le constructeur au Losange.

Aujourd'hui, PSA, Mitsubishi ainsi qu'une soixantaine de partenaires se posent également comme membres. Crédo de EV Ready ? Viser à garantir sur l'ensemble du marché européen la compatibilité entre les infrastructures de recharge et les véhicules électriques ou hybrides rechargeables. Les discussions techniques se poursuivent entre tous les partenaires avec le souhait de tout détailler du programme dans les prochains mois.

En plus clair, on espère ainsi une standardisation, une uniformisation, une généralisation de la qualité et de la sécurité, une compatibilité du système de recharge entre tous les véhicules, un temps optimal de recharge sur prise standard ou plus puissante mais aussi une similitude entre les bornes de recharge présentes sur la voie publique comme celles au domicile. Tous vont donc s'escrimer à s'accorder autour d'un cahier des charges commun (et les autres acteurs du marché électrique, quid pour eux ?). On attendra de prendre connaissance des prochaines avancées techniques avant de savoir ce que gagnera, ou pas, au final le consommateur.

A lire également. CHAdeMO : les constructeurs japonais standardisent la recharge.

Source : Renault.

Pour résumer

Le marché naissant des voitures électriques en est à ses balbutiements et parmi les points importants dans son développement, il est notamment question du large dossier englobant les infrastructures de recharge. Au Japon, plusieurs constructeurs et sociétés venaient ainsi de s'accorder autour de l'association CHAdeMO. Au niveau du vieux continent, PSA, Mitsubishi, l'Alliance Renault/Nissan et divers partenaires comme Schneider Electric communiquent sur le label EV Ready.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.