par Thibaut Emme

Formule E : non, tous les constructeurs ne partent pas

Après avoir fait le plein de constructeurs, certains prédisent que la Formule E va les voir tous partir. Eh bien Nissan s'engage jusqu'en 2026 au moins.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Audi et BMW, pourtant assez "anciens" dans l'engagement en FE ont annoncé leur départ de la série de monoplaces électriques. Il en reste néanmoins pas mal des constructeurs et non des moindres. Mais, certaines Cassandre prédisent un retour aux écuries privées. Pour Nissan e.dams, ce ne sera pas le cas.

Nissan annonce donc s'engager jusqu'à la fin de la saison 2025-2026 pour le moment. Et de dérouler un plan saupoudré de marketing. N'oubliez pas que Nissan va - enfin - lancer son offensive 100% électrique (voir le système Nissan e4orce). Donc on déroule le programme. Les deux premières saisons, Nissan explique qu'ils ont exploité leur savoir-faire acquis avec la Nissan Leaf (la route) pour améliorer la voiture de course (la piste).

Désormais, Nissan va pouvoir faire l'inverse, développer sur la piste et transmettre à la route. Un story telling qui semble un peu forcé puisque Nissan a pris la suite de Renault dans le championnat, avec e.dams en partenaire commun. Il ne devait pas y avoir grand-chose de la Leaf dans cette Formule E.

Vivement la GEN3

"Nous avons obtenu d'excellents résultats au cours de nos deux premières saisons et l'annonce de notre engagement à long terme en Formule E est une étape-clé" déclare Tommaso Volpe, Global Motorsport Director de Nissan. "Nous sommes entrés dans ce sport avec une volonté de débuter par un transfert technique de la route à la piste. Et en poursuivant notre programme de course jusqu'à l'ère Gen3, nous avons l'opportunité de boucler la boucle avec un transfert technique de la piste à la route.

En tant qu'un des principaux constructeurs globaux impliqués dans le Championnat du Monde ABB FIA de Formule E, nous estimons que ce sport est la plate-forme idéale pour promouvoir notre expertise en matière d'électrification et démontrer notre engagement en faveur de solutions de mobilité sans émission à l'échappement".

En effet, la Formule E va bientôt avoir une monoplace de 3e génération, alias Gen3. Elle sera plus puissante, avec plus de kWh exploitables. Pour Nissan, ce sera donc une vitrine technologique et publicitaire pour sa gamme de véhicules électriques. Mais, pour crédibiliser tout cela, il va falloir que la FE passe la vitesse supérieure en termes de circuits. Pour l'instant les "vrais" circuits ne sont pas légion (on peut citer celui de Mexico sur l'autodrome Hermanos Rodriguez) et cela pénalise toujours l'image de la série. Vivement la GEN3.

Pour l'instant, sont toujours impliqués dans la Formule E : DS Automobiles, Jaguar, Mahindra, Mercedes, NIO, Nissan, (Venturi) et Porsche.

Pour résumer

Après avoir fait le plein de constructeurs, certains prédisent que la Formule E va les voir tous partir. Eh bien Nissan s'engage jusqu'en 2026 au moins.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.