par Thibaut Emme

Pont de l'Ascension : Bison Futé voit noir

Attention ce weekend pour ceux qui veulent prendre la route. A l'occasion du pont de l'Ascension, les prévisions du service étatique, Bison Fûté, voient du noir pour les retours dimanche. Et pour l'aller, le rouge sera de mise.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Ce weekend a lieu l'Ascension et son pont traditionnel. Fin du mois, un peu éloigné des vacances, il est très tentant pour de nombreuses familles d'aller voir les leurs ou de prendre un peu l'air au bord de l'eau. En plus, ce congé débute dès mercredi après les cours pour les enfants, et après le travail pour les parents. Aussi, certains partiront dès mercredi quand d'autres attendront jeudi 26 mai.

Cela permet d'étaler un peu les départs et pour ces départs, les prévisions passent au rouge, surtout en vallée du Rhône. Toutefois, le trafic sera chargé aussi en direction de la fraîcheur en Bretagne, de la Normandie ou de la Vendée. Au cours du pont, Bison Futé prévoit un trafic dense vers les plages, sur les derniers kilomètres à partir des villes un peu reculées dans les terres.

Mais, c'est surtout dimanche 29 mai 2022 que cela va se compliquer. Si les départs s'étaleront à priori sur deux jours, les retours, eux, seront uniquement dominicaux. Une circulation dense et difficile est attendue jusque tard dans la nuit, et ce, depuis le milieu de matinée. Là encore, ce sont la vallée du Rhône, mais aussi les retours des villes côtières de l'Atlantique qui devraient concentrer les bouchons. Bref, il faut redoubler de prudence, prévoir de quoi s'hydrater, surtout avec les chaleurs actuelles, et prévoir un temps de trajet bien plus long qu'habituellement.

A propos de Bison Futé

En 1968, la France construit le Centre national d’Information routière de la Gendarmerie (CNIRG) au Fort de Rosny-sous-Bois. Fameux Rosny-sous-bois pour ceux qui ont écouté la radio lors des départs en vacances. Ce centre concentrait toutes les informations routières pour les diffuser nationalement.

En 1975, la France a connu des bouchons exceptionnels en direction du sud-ouest. Le 2 août 1975 a lieu "le bouchon du siècle" avec "seulement" 450 km de difficultés sur la RN10. Mais, à l'époque, le manque d'informations nationales a jeté sur les routes des milliers de Français, en pleine canicule avec des 35° et plus tout au long du parcours.

Conscient de la gêne et de la grogne, les autorités décident alors de pallier au plus pressé en créant un service d'information. L'idée est d'incarner ce service avec un personnage censé être malin, mais aussi prévoir ou voir loin (les bouchons). Ce sera finalement un Indien d'Amérique, Bison Futé.

Depuis, les nationales sont devenues autoroutes et les scènes de bouchons et de personnes prenant d'assaut les fontaines publiques et les boulangeries dans les villes et villages ne sont plus que des reconstitutions "folkloriques". Sauf que les bouchons subsistent malgré des prévisions de plus en plus pointues.

Pour résumer

Attention ce weekend pour ceux qui veulent prendre la route. A l'occasion du pont de l'Ascension, les prévisions du service étatique, Bison Fûté, voient du noir pour les retours dimanche. Et pour l'aller, le rouge sera de mise.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.