par Pierre-Laurent Ribault

Genève 2013 live : Ssangyong SIV-1 Concept

Quand vous êtes connu pour une des voitures les plus décriées de l'histoire (la Rodius dont l'esthétique... particulière cache un monospace géant plutôt sympathique), tout manifeste stylistique ne peut être considéré que comme un progrès majeur, y compris lorsque la ligne directrice revendiquée a autant de sens qu'une mauvaise traduction de Google abrégée pour un SMS : "Nature Born 3 Motion". De fait, la Ssangyong SIV-1 Concept témoigne d'un effort certain, même si les proportions façon chop top peuvent être clivantes.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

C'est la seconde fois consécutive, après le Mondial de Paris, que Ssangyong s'attaque au sujet du crossover compact, et la production est peut-être au bout de la démarche, même s'il y encore du boulot. Plutôt que de livrer des données techniques aussi triviales et ennuyeuses qu'une motorisation, le constructeur coréen préfère s'attarder sur un revêtement des surfaces vitrée à base de nanotubes permettant de se jouer des conditions météorologiques, et une architecture technique nommée "Multi Interface Vehicle" qui promet de connecter tout le monde avec tous les appareils tout le temps.

C'est bien noté. Rendez-vous à Shanghai ou à Francfort pour le prochain épisode de la saga des concepts Ssangyong.

[zenphotopress album=14718 sort=random number=20]

Pour résumer

Quand vous êtes connu pour une des voitures les plus décriées de l'histoire (la Rodius dont l'esthétique... particulière cache un monospace géant plutôt sympathique), tout manifeste stylistique ne peut être considéré que comme un progrès majeur, y compris lorsque la ligne directrice revendiquée a autant de sens qu'une mauvaise traduction de Google abrégée pour un SMS : "Nature Born 3 Motion". De fait, la Ssangyong SIV-1 Concept témoigne d'un effort certain, même si les proportions façon chop top peuvent être clivantes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.