par La rédaction

Dieselgate : Matthias Müller avait demandé pardon, la Bavière va demander des comptes

Nouveau volet, financier, dans la large affaire dite Dieselgate qui frappe depuis des mois le groupe Volkswagen. Et c'est en Allemagne que ce nouveau volet s'ouvrira très prochainement après que le grand scandale a directement touché les petits porteurs.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Après que l'affaire a éclaté le titre a largement reculé en bourse perdant initialement près de 40 % de sa valeur sans que l'action ne retrouve depuis sa valeur d'antan.

Forcément certains porteurs ont (pour l'instant) perdu plus ou moins gros dans l'affaire. Des procédures engagées étaient dans les tuyaux. Une sera prochainement déclenchée après que le land de Bavière s'apprête à demander des comptes "au nom de son fonds de pension pour les fonctionnaires", un fonds de pension qui détenait quelques 50 000 actions quand le dieselgate a commencé à faire les gros titres.

Une plainte au motif de "manquement aux obligations de publication" sera déposée en septembre prochain auprès du tribunal de Brunswick estimant la perte financière à hauteur de quelques 700 000 euros.

Il s'agit du premier état allemand à porter ainsi plainte devant la justice. Du côté du land de Basse-Saxe, actionnaire majeur à hauteur de 20 %, on n'entend visiblement pas, pas illogique, engager une démarche identique.

En juin dernier devant plus de 3000 actionnaires lors de l'assemblée générale à Hanovre, Matthias Müller avait exprimé ses regrets et demandé pardon aux actionnaires pour avoir trahi leur confiance. La Bavière va demander des comptes. Reste à savoir désormais si d'autres actionnaires et porteurs vont suivre et eux aussi exiger des dédommagements.

En complément ci-dessous la structure principale de l'actionnariat pour le groupe VW au 31 décembre dernier.

  • Porsche Automobil Holding SE : 52.2 %
  • État de Basse-Saxe : 20 %
  • Qatar Investment Authority : 17 %
  • Autres : 10,8 %

Source : Volkswagen et Autonews Europe.

Crédit illustration : Volkswagen.

Pour résumer

Nouveau volet, financier, dans la large affaire dite Dieselgate qui frappe depuis des mois le groupe Volkswagen. Et c'est en Allemagne que ce nouveau volet s'ouvrira très prochainement après que le grand scandale a directement touché les petits porteurs.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.