Accueil Actualité Tokyo 2022 : concepts Subaru STI E-RA et SOLTERRA STI

Tokyo 2022 : concepts Subaru STI E-RA et SOLTERRA STI

0
4
PARTAGER
Subaru

Subaru a présenté au salon de Tokyo deux concepts électriques développés par sa branche sportive STI. En profitant de la synergie avec Toyota, le constructeur à la constellation entend accélérer ses efforts dans ce domaine, même si son positionnement sur les marchés est moins critique que pour d’autres marques.

E-RA STI Concept

Derrière le jeu de mots « E-RA » ( « era » signifie époque en anglais) se trouve le concept Electric Record Attempt de Subaru. En effet, ce concept est un projet d’études pour le  sport automobile qui préfigure peut-être l’avenir de Subaru en compétition. Surtout, il a été développé pour s’attaquer au fameux « enfer vert » de la Nordschleife et effectuer un tour en moins de 6’40, soit mieux que la Nio qui a roulé en 6’45. La marque serait tout de même encore assez éloignée des 6’05 de la Volkswagen ID.R.

Ce bolide embarque quatre moteurs électriques directement reliés aux quatre roues, le tout associé à un système de vectorisation de couple très pointu qui doit permettre une traction maximale et un contrôle de l’angle de braquage grâce à une batterie de capteurs. La puissance totale de ces moteurs électriques atteint 800 kW, soit 1088 ch, le tout étant alimenté par une batterie lithium-ion de 60 kWh et un onduleur Yamaha.

Le look de la STI E-RA est plutot réussi, à mi-chemin entre les GT500 du Super GT japonais et les nouvelles hypercars du WEC. L’avant est assez spectaculaire avec un très grand spoiler, un capot avant creusé, un nez en boomerang, de grands passages de roues ouverts et des optiques en « C » agressifs. L’habitacle, qui rappelle les LMP1, est surplombé par une grande prise d’air alors que l’arrière est dominé par un grand diffuseur et un très gros aileron qui surplombe un logo STI rétro-éclairé.

SOLTERRA STI

La mode est aux SUV sportifs. BMW M concote un extravagant XM et Mitsubishi a dévoilé à Tokyo un Vision Ralliart au style sans concessions. Subaru propose ainsi une version plus musclée et pêchu de son SUV électrique Solterra, qui est un clône du Toyota BZ4X en vertu de la synergie des deux marques. D’ailleurs, le BZ4X a également été exposé en variante GR « Gazoo Racing » sur ce salon.

Ce Solterra passé entre les mains expertes de STI gagne ainsi un gros aileron arrière au sommet du hayon, des jantes exclusives chaussées de pneus de performance, des éléments de carrosserie peints en rouge qui s’ajoutent en bas sur le pourtour du véhicule, jantes, spoiler et jupes latérales inclus. De quoi surcharger encore un SUV qui dispose déjà d’un style assez torturé et anguleux. Par contre, pas d’informations sur les éléments mécaniques et donc les perfromances.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Tokyo 2022 : concepts Subaru STI E-RA et SOLTERRA STI"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jrc
Invité

On dirais le concept de la Toyota hypercar présenté l’année passée

Invité

Je comprend pas, quelle record elle vise?

La Nio est dans la même catégorie que la IDR vu qu’elle est pas homologué sur la route, du coup elle vise la médaille d’argent des électriques non homologués? C’est quoi l’intérêt de communiquer la dessus?

seb
Invité

Le service marketing des constructeurs est généralement assez doué pour inventer les catégories que les arrange. Là on pourrait viser la catégorie « voiture électrique asiatique ». ^^

C Ghosn
Invité

LE choix des couleurs des caisses de salons fait trés Hyundai N

wpDiscuz