Accueil Dakar Dakar 2022 : la 4e pour Al Attiyah, la 3e pour Baumel

Dakar 2022 : la 4e pour Al Attiyah, la 3e pour Baumel

0
7
PARTAGER

Nasser Al Attiyah remporte son quatrième Dakar, le troisième avec le Français/Andorran Mathieu Baumel. Pour Toyota, ce fut une édition plus difficile avec deux concurrents qui sont au niveau.

La dernière spéciale était bien trop courte pour que Loeb entretienne l’espoir. Mais bon, qui sait, une faute de conduite, un coup de malchance et le Toyota Hilux d’Al Attiyah pouvait perdre se Dakar 2022…ou pas.

A l’arrivée de la spéciale, Lategan signe une belle nouvelle victoire d’étape. Il devance Peterhansel qui aurait bien voulu se consoler en rejoignant Vatanen au nombre de victoires d’étapes en auto sur le Dakar. Ce sera pour l’an prochain. Baragwanath accroche le podium, juste devant Loeb et Lurquin. Les deux ont bien tenté de creuser l’écart avec Al Attiyah, mais en vain. Le Qatari arrive 19e certes, mais à peine à 7 min 53 de Lategan et surtout 5 min 33 de Loeb.

Sur cette spéciale, Vasilyev perd 1h08, comme quoi, c’était possible qu’il y ait un retournement de dernière minute.

Mais, c’est bel et bien Al Attiyah qui remporte son 4e Dakar, le premier en Arabie Saoudite (les 3 premiers étant en Amérique du Sud). Pour Baumel c’est le 3e Dakar en tant que navigateur, le 3e avec Nasser, et le 2e avec Toyota (le 1er étant avec MINI). Belle régularité pour la paire Quataro-Française (ou Quataro-Andorrane ?) puisque 2015 qu’ils courent ensemble, ils ont fait 1er, 2e, abandon, 2e, 1er, 2e, 2e et donc 1er.

Nouveau podium pour Loeb

Sébastien Loeb est 2d au général, à 27 min 46 des vainqueurs. Associé pour la première fois au Belge Fabian Lurquin, Loeb signe sa deuxième deuxième place sur le Dakar. Il a aussi une 3e place à son actif. Le Prodrive Hunter a réellement progressé et Loeb a rendu une copie presque parfaite en remportant deux spéciales sur cette édition. Mais, l’étape 3 qui lui coûte 28 minutes 24 par rapport à Al Attiyah lui coûte finalement le Dakar 2022.

Avec un tel niveau et en gros 5 ou 6 équipages capables de gagner le Dakar, il faut être quasi-sans-faute du début à la fin.

Sur la 3e marche du podium, on trouve Yazeed Al Rajhi et Michael Orr sur Toyota. Les deux, qui sont aussi équipiers en rallye, signent là un excellent résultat. Derrière, on trouve le deuxième BRX de Terranova qui a bien fait la transition depuis sa Mini X-Raid. Un concurrent à surveiller les prochaines éditions. De Villiers fait encore un accessit avec la 5e place.

Avec cette dernière étape, Vasilyev qui était 7e hier se retrouve 10e aujourd’hui. C’est Serradori qui en profite. 7e au volant d’un buggy maison c’est top même si cette année ils n’ont pas pu jouer la victoire scratch comme en 2020. Halpern, Ekström (très bon premier Dakar) et Vasilyev complètent le top 10. Ekström est le premier pilote Audi. Sainz est 12e 1h plus loin. Quant à Peterhansel, il a cassé le train arrière très rapidement et a surtout cherché la victoire d’étape.

Bilan à chaud

Que retenir à chaud de cette édition 2022 du Dakar ? Le parcours n’a pas réservé de grosse galère (facile à dire quand on n’est pas dans la voiture). Le Dakar d’Amérique du sud semblait plus difficile avec ses passages à très haute altitude, et avec des portions très délicates. Pour autant, il faut le finir ce Dakar.

Al Attiyah a géré de main de maître son avance et a profité des erreurs ou des pépins techniques de ses concurrents. BRX avec le Prodrive Hunter a encore un cran à passer pour remporter le Dakar. Audi est trop fragile, mais comme l’était le Hunter l’an dernier.

Le Dakar 2023 pourrait donc nous réserver un vrai match à trois constructeurs et un vainqueur incertain.

Un mort, dans la dernière liaison

Hélas, le Dakar 2022 connaît une fin tragique. Un mécanicien du PH Sport, Quentin Lavalée, 20 ans, Chef mécanicien de la Peugeot 206 Turbo 16 numéro 726 du Dakar Classique, est décédé dans une collision avec un camion lors de la liaison.

Nous nous joignons aux condoléances de l’organisation du Dakar 2022 envers la famille, les proches et PH Sport pour ce tragique décès.

Classement final du Dakar 2022

Pos.Pilote-EquipeÉquipeTempsÉcartPénalité
1201(qat) NASSER AL-ATTIYAH
(and) MATTHIEU BAUMEL
TOYOTA GAZOO RACING38h 33′ 03 »00h 05′ 00 »
2211(fra) SEBASTIEN LOEB
(bel) FABIAN LURQUIN
BAHRAIN RAID XTREME39h 00′ 49 »+ 00h 27′ 46 »00h 05′ 00 »
3205(sau) YAZEED AL RAJHI
(gbr) MICHAEL ORR
OVERDRIVE TOYOTA39h 34′ 16 »+ 01h 01′ 13 »00h 00′ 35 »
4221(arg) ORLANDO TERRANOVA
(esp) DANIEL OLIVERAS CARRERAS
BAHRAIN RAID XTREME40h 00′ 26 »+ 01h 27′ 23 »00h 13′ 00 »
5207(zaf) GINIEL DE VILLIERS
(zaf) DENNIS MURPHY
TOYOTA GAZOO RACING40h 14′ 51 »+ 01h 41′ 48 »00h 05′ 00 »
6203(pol) JAKUB PRZYGONSKI
(deu) TIMO GOTTSCHALK
X-RAID MINI JCW TEAM40h 26′ 09 »+ 01h 53′ 06 »
7212(fra) MATHIEU SERRADORI
(fra) LOIC MINAUDIER
SRT RACING41h 05′ 08 »+ 02h 32′ 05 »00h 15′ 00 »
8223(arg) SEBASTIAN HALPERN
(arg) BERNARDO GRAUE
X-RAID MINI JCW TEAM41h 11′ 29 »+ 02h 38′ 26 »00h 06′ 00 »
9224(swe) MATTIAS EKSTROM
(swe) EMIL BERGKVIST
TEAM AUDI SPORT41h 15′ 14 »+ 02h 42′ 11 »00h 17′ 00 »
10208(raf) VLADIMIR VASILYEV
(lva) OLEG UPERENKO
VRT TEAM41h 35′ 24 »+ 03h 02′ 21 »00h 07′ 00 »
11234(ltu) VAIDOTAS ZALA
(prt) PAULO FIUZA
TELTONIKA RACING42h 04′ 58 »+ 03h 31′ 55 »00h 03′ 00 »
12202(esp) CARLOS SAINZ
(esp) LUCAS CRUZ
TEAM AUDI SPORT42h 12′ 24 »+ 03h 39′ 21 »00h 17′ 00 »
13235(fra) MICHAEL PISANO
(fra) MAX DELFINO
MD RALLYE SPORT42h 14′ 03 »+ 03h 41′ 00 »00h 02′ 10 »
14230(zaf) BRIAN BARAGWANATH
(zaf) LEONARD CREMER
CENTURY RACING42h 24′ 29 »+ 03h 51′ 26 »00h 19′ 00 »
15233(zaf) SHAMEER VARIAWA
(zaf) DANIE STASSEN
TOYOTA GAZOO RACING42h 28′ 36 »+ 03h 55′ 33 »00h 55′ 00 »
16214(fra) CHRISTIAN LAVIEILLE
(fra) JOHNNY AUBERT
MD RALLYE SPORT42h 35′ 45 »+ 04h 02′ 42 »00h 17′ 00 »
17217(nld) BERNHARD TEN BRINKE
(fra) SÉBASTIEN DELAUNAY
OVERDRIVE TOYOTA43h 18′ 43 »+ 04h 45′ 40 »00h 17′ 00 »
18222(arg) LUCIO ALVAREZ
(esp) ARMAND MONLEON
OVERDRIVE TOYOTA43h 29′ 39 »+ 04h 56′ 36 »
19210(fra) CYRIL DESPRES
(deu) TAYE PERRY
GPX RACING43h 31′ 25 »+ 04h 58′ 22 »
20237(arg) JUAN CRUZ YACOPINI
(arg) ALEJANDRO MIGUEL YACOPINI
OVERDRIVE TOYOTA43h 56′ 18 »+ 05h 23′ 15 »

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Dakar 2022 : la 4e pour Al Attiyah, la 3e pour Baumel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vaudoo
Invité

Dakar = Toyota
WRC = Toyota
WEC = Toyota

Jrc
Invité

Dommage qu’ils se soient pas accroché en f1

Bigbrother
Invité

Les 24H du mans, ça compte?

Fabi35
Invité

Deuxième deuxième place…
Si je voulais être mesquin je dirais que son nouveau copilote est aussi bon que Danos dû coup !
Sera t il lui aussi remercié de cet prouesses ?

Raymond le barbu
Invité

@Jrc si tu parles de Toyota en F1, je pense qu’on peut dire qu’ils se sont entêtés, même plus que de raisons, dans la discipline 😉
Toy en F1 c’est sept ans de participation, 139 courses et surtout, des milliards d’euros engloutis. Le tout pour 13 podiums, trois petites pôles et aucune victoire. L’organigramme Toyota, très rigide, et son organisation, très strict et manquant de réactivité (à la japonaise), n’ont jamais collé à la F1. Des disciplines plus « stables » au moins réglementairement parlant permettent à la marque de briller plus facilement.

C Ghosn
Invité

Honda japonais a réussi lui .

Toy réussis là o% on ne trouve de concurrences.

wpDiscuz