Accueil Tesla Panasonic : prototype de batterie pour Tesla

Panasonic : prototype de batterie pour Tesla

0
11
PARTAGER

Panasonic a dévoilé lundi un nouveau grand prototype de batterie conçu pour aider Tesla à réduire les coûts de production de ses véhicules électriques. Le dirigeant du secteur batterie du géant japonais a tenu à souligner à cet égard que la démarche s’inscrivait dans une politique de renforcement des liens commerciaux avec son principal client américain.

Panasonic n’a pas l’intention de fabriquer des batteries LFP

La présentation a eu lieu lors d’une table ronde médiatique durant laquelle Kazuo Tadanobu a présenté la batterie. Celle-ci a environ cinq fois la taille de celles actuellement utilisées par Tesla.

Le dirigeant a ajouté que Panasonic n’avait pas l’intention de fabriquer des batteries au lithium fer phosphate (LFP) – moins chères – permettant de rendre le tarif des véhicules électriques plus abordables.

Les doutes autour du maintien du partenariat entre Tesla et Panasonic désormais écartés

La décision de Tesla de diversifier ses fournisseurs de batteries via des sociétés telles que LG Energy Solution (Corée du Sud) et CATL (Chine) et la vente d’actions Tesla par Panasonic avaient soulevé des questions sur l’avenir du partenariat entre Tesla et Panasonic, vieux de dix ans.

« Panasonic va mettre en place une ligne de production de prototypes » – dédié à Tesla – « dans une infrastructure existante ». Le coût du projet devrait se compter en dizaines de millions de dollars », avait néanmoins révélé le journal financier Nikkei Asia fin 2020.

Panasonic, seul fabriquant de cellules 4680

Mais en tant que seul fabricant de cellules de batterie au format 4680 (46 millimètres de large et 80 millimètres de haut), Panasonic devrait rester un maillon essentiel dans la chaîne d’approvisionnement du fabricant de véhicules électriques, du moins pour ses modèles les plus onéreux.

Kazuo Tadanobu a tenu à préciser que ce développement avait été réalisé « en raison du souhait très fort de l’autre partie », estimant que cela ne pouvait que renforcer les liens.

Il n’a toutefois pas précisé quand Panasonic, qui exploite une usine au Nevada fournissant Tesla, débuterait la production de masse.

CATL fournisseur des batteries LFP pour Tesla

La décision de Panasonic de s’écarter de la production de batteries LFP signifie donc que Tesla les achète à CATL pour certaines Model 3 et Model Y fabriqués en Chine, et pour les Model 3 d’entrée de gamme aux États-Unis.

Les batteries LFP, fabriquées à 95 % en Chine, sont considérées comme moins chères et plus sûres que les batteries à base de nickel, mais ont une densité énergétique moindre et doivent être rechargées plus souvent. Les batteries automobiles de Panasonic sont en nickel-cobalt-aluminium (NCA).

Tesla tente de faire accepter la construction d’une usine chinoise de batteries aux US

Tesla veut des batteries moins chères au lithium fer phosphate (LFP) sans cobalt pour ses véhicules électriques de gamme standard, mais doit trouver un moyen de surmonter les tensions politiques pour qu’un partenaire chinois puisse être autorisé à construise ce type de batteries à proximité de ses usines américaines. Effet boomerang de la politique de Trump menée à l’encontre de la Chine.

Apple a également été en discussion avec CATL et le constructeur chinois de véhicules électriques BYD afin qu’ils deviennent des fournisseurs de batteries LPF pour son propre projet de véhicule électrique. Ces pourparlers sont cependant au point mort, les entreprises chinoises ayant refusé de construire des usines aux États-Unis.
Tadanobu a refusé de dire si Apple avait approché Panasonic pour acheter des batteries EV.

Notre avis, par leblogauto.com

Les cellules de batterie 4680 demeurent le nerf de la guerre commerciale que mène actuellement Tesla contre les autres constructeurs de VE. D’où la nécessité pour le constructeur US de VE de renforcer ses liens avec Panasonic.

Tesla a repensé le Model Y pour sa production à Gruenheide (Allemagne) et au Texas (USA) afin d’inclure un nouveau moulage en aluminium pour la structure de la carrosserie arrière. Dans le cadre du Model Y construit à l’heure actuelle en Californie, seule est moulée la structure de la carrosserie avant.

En juillet dernier, Musk avait déclaré que Tesla prévoyait de fabriquer la batterie pour ce Model Y doté d’une nouvelle structure et que cette dernière intégrerait des cellules 4680. « D’un point de vue physique, c’est la meilleure architecture, et d’un point de vue économique, c’est la solution la moins chère », avait-il ajouté.

Tesla a présenté sa version d’une cellule 4680 (le chiffre représente simplement les dimensions de 46 millimètres de diamètre et 80 millimètres de hauteur) lors du « Battery Day » en septembre dernier. Par rapport à la cellule 2170 actuellement utilisée par le constructeur, la batterie 4680 fournirait six fois plus d’énergie et coûterait 24% de moins par kilowattheure.

Cependant, la firme dirigée par Elon Musk ne dispose pas encore d’un approvisionnement stable de cellules 4680. Après avoir prévu dans un premier temps d’effectuer leur production en interne, Tesla semble vouloir déléguer en grande partie leur fabrication à Panasonic. Reste que si ces cellules sont censées diminuer les coûts, le recours à un fournisseur externe pourrait peser dans la balance.

Sources : Reuters, Tesla

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Panasonic : prototype de batterie pour Tesla"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Malco
Invité
« Après avoir prévu dans un premier temps d’effectuer leur production en interne, Tesla semble donc avoir changé de plan en déléguant sa fabrication à Panasonic. » Ma compréhension était que Tesla allait s’appuyer à la fois sur sa prod interne et des fournisseurs externes. Je n’ai pas souvenir d’avoir lu que tesla renonçait à sa prod interne, ni à faire appel à d’autres fournisseurs que Panasonic. « [Tesla] said that production at its own pilot production line in Fremont would supply early cells for those first vehicles, but it would quickly need partners, like Panasonic, and its own new production facilities in… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Les LFP sont surtout appelées « LiFePO4 » des symboles de leurs éléments 🙂

Alors qu’avoir Panasonic en interne dans les usines a fait le bonheur de Tesla, il semble que maintenant c’est plus gênant qu’autre chose. Pourquoi ? Car Panasonic ne cède pas à leurs demandes ? Ne veut pas faire des batteries « cheaps » pour les entrées de gamme ?

Attention à ne pas oublier que la densité des batteries est aussi ce qui a permis à Tesla de se montrer comme avec le plus d’autonomie.

Amazon
Invité

je ne comprends pas les américains! ils importe a tour de bras de la camelote chinoise mais ils ne sont pas prêts à ce qu’un constructeur chinois installe une usine chez eux! ils ont peur de quoi? que les chinois se rendent compte que les employés américains sont moins efficaces et flexibles que les chinois?

versdemain
Invité

citation:

versdemain
Invité

citation:
« Ces pourparlers sont cependant au point mort, les entreprises chinoises ayant refusé de construire des usines aux États-Unis. »

Navron
Invité

La vraie question serait plutôt. Pourquoi avoir besoin de faire appel à une entreprise chinoise pour produire des batteries ?
Une entreprise américaine ne pourrait pas le faire elle même ?

wizz
Membre

ça existe?

pat d pau
Invité

Si Biden veut faire la guerre economique a la chine, il devrait interdir a GM de travailler avec Saic. Et intedire les invest americain en chine et tt miser sur l’australie 😂😂😂

wizz
Membre

avec des voitures nucléaires et non thermiques….

amiral_sub
Invité

les 4680 seront probablement une rupture dans le monde dans la voiture électrique : il semble qu’elles tiendront la charge à puissance maximale jusqu’à assez en haut dans la charge (le Status Of Charge). Donc on peut imaginer une charge des tesla à 250 kW (voire 300 kW annoncés) qui tienne longtemps, donc une charge ne durera guère qu’un quart d’heure

wpDiscuz