Accueil Constructeurs Elon Musk privé de Maison Blanche pour un événement sur les voitures...

Elon Musk privé de Maison Blanche pour un événement sur les voitures électriques

0
34
PARTAGER

Elon Musk et Tesla n’ont pas été conviés à un rendez-vous sur le véhicule électrique organisé par la Maison Blanche et Joe Biden.

Cela peut paraître étrange de ne pas inviter celui qui représente le mieux le véhicule électrique aux USA, à savoir Musk et Tesla. La Maison Blanche et le Président Joe Biden ont organisé jeudi un grand raout dédié au VE et à son avenir aux USA. Durant cet événement, Joe Biden a dévoilé un plan pour « verdir » l’industrie automobile américaine.

Le plan prévoit que 40 à 50% des voitures vendues aux USA en 2030 seront électrifiées (électriques à batterie, à hydrogène, ou hybrides rechargeables). C’est une sacrée marche, car l’an dernier, ces véhicules ne représentaient que 2 petits pourcents de part de marché.

« La question c’est de savoir si nous allons prendre la tête de la course ou être relégués à l’arrière », a dit Joe Biden dans un discours, au moment où « la Chine fait la course en tête ».

Les trois grands groupes automobiles américains conviés, mais pas Tesla qui boude

Sur l’arrière de la Maison Blanche, la Présidence avait fait aligner des modèles électriques ou électrifiés de chez Ford, GM et Stellantis. Biden a même pris le volant d’une Jeep Wrangler PHEV pour l’anecdote et le symbole.

Le grand absent était donc Tesla qui est pourtant un symbole de la voiture électrique. Sauf que Elon Musk n’est pas un grand fan des syndicats ouvriers. Mais, il ne faut pas oublier qu’aux USA, l’United Auto Workers (UAW) est un syndicat puissant. On peut largement comparer cette situation avec la situation allemande d’un Industriegewerkschaft Metall (IG Metall) très « influent ».

Ici, donc, pas de Tesla car l’UAW n’en n’a pas voulu. Et la Maison Blanche ne s’en est pas cachée puisque la porte-parole de la Présidence, Jen Psaki a expliqué que les constructeurs présents étaient les trois principaux acteurs de l’UAW. Ainsi, outre les dirigeants des constructeurs, on avait les principaux dirigeants du syndicat invités à la Maison Blanche.

« Aujourd’hui, ce sont les trois plus gros employeurs de l’UAW et le président de l’UAW qui se tiendront aux côtés de Joe Biden ». Interrogée pour savoir si Musk, opposé aux syndicats, avait été sciemment écarté, Psaki a répondu : « Ce sont les trois principaux acteurs de UAW. Je vous laisse donc tirer votre propre conclusion ».

Le réseau de borne, talon d’Achille du VE aux USA aussi

Outre le défi de créer des gammes 100% électriques ou PHEV, les USA vont devoir développer leur réseau de bornes de recharge rapides et accélérées. Actuellement, un plan d’infrastructures est en discussion au Parlement (le Bipartisan Infrastructure Deal). Cela devrait permettre, de financer en grande partie le réseau public, mais aussi de rénover les lignes ferrées, les ponts, etc. Le réseau de bornes électriques risque de passer au second plan.

Pour convaincre les Américains de passer à l’électrique, le Président Biden a aussi parlé de renforcer la règlementation sur la consommation de carburant que le précédent Président, Donald Trump, avait largement assoupli. Pour le moment, on ne sait pas encore quelle sera exactement la diminution des émissions exigée par l’Administration Biden. La proposition est pour l’instant de baisser de 10% les émissions d’ici 2023 et de poursuivre sur la lancée.

Le Président Obama avait imposé d’améliorer de 5% par an la performance énergétique (et donc diminuer les émissions). Mais, le Président Trump avait baissé à 1,5% cette amélioration annuelle imposée. Dans le flou pour le moment, chaque camps attend de voir les décisions prises par l’Administration Biden.

Certains craignent que si les annonces soient « fortes » (on sait que le Président Biden veut remettre les USA dans les accords de Paris), des crédits, allocations, etc. ne viennent tempérer les objectifs et permettre de prendre des échappatoires. Comme Dan Becker, directeur de la « Safe Climate Transport Campaign », qui considère les « les promesses volontaires des constructeurs automobiles (comme) des résolutions du Nouvel An de perdre du poids en leur donnant l’apparence d’un contrat juridiquement contraignant ».

Il est vrai que les 50% de véhicules électrifiés en 2030 ne serait pas une contrainte mais un objectif.

La bisbille UAW / Tesla continue

Quant à Elon Musk, il a réagi « Je ne dis pas que c’est du sabotage. Mais c’est du sabotage » à sa non invitation.

Il faut dire que le médiatique patron n’est pas bien vu de l’UAW et qu’il le leur rend bien. En 2017, le syndicat avait déposé une plainte contre Tesla. Le constructeur était accusé d’avoir viré des salariés uniquement pour leur penchant syndical. En mars 2021, la NLRB (National Labor Relations Board), l’agence américaine en charge du droit du travail a rendu une décision défavorable à Tesla.

La NLRB a imposé à Tesla de reprendre Richard Ortiz, syndicaliste viré. Ortiz était l’un des fondateur du mouvement « Fair Future at Tesla » vu d’un mauvais oeil par Musk. L’agence a aussi imposé à Tesla de faire supprimer une tweet de Elon Musk considéré comme une menace envers ceux qui voudraient se syndiquer chez Tesla. Il y déclarait que sa société devrait rester libre de tout syndicat. On était en 2018 et cette affaire pourrit encore les relations entre Tesla et l’UAW.

A la Maison Blanche, on indique que d’autres événements autour de l’électrification de l’industrie automobile américaine seront organisés et que Tesla pourrait alors être un interlocuteur. Mais, pour hier, c’était persona non grata.

Illustration : Maison Blanche (extrait de la vidéo). Le Président Biden qui signe l’executive order, entouré entre autre de Mary Barra, patronne de General Motors, mais aussi Bernie Ricky, Président de l’UAW local 600 chez Ford à Dearborn.

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Elon Musk privé de Maison Blanche pour un événement sur les voitures électriques"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Oh, Biden utilise le petit bureau de Trump, il sert donc a priori pour les signatures en exterieur 😀

greg
Invité
amiral_sub
Invité

passionnant !

Invité

Le petit bureau de Trump ?! Je ne vois pas très bien ce que vous voulez dire. C’est un pupitre de base qui a été utilisé par tous les présidents américains depuis probablement ces 40 dernières années !

greg
Invité

En fait il est avant tout destine pour les signatures en exterieur ou dans une autre salle de la Maison Blanche.
Trump a ete le seul a l’ avoir utilise pour faire une allocution officielle a l’ interieur de la Maison Blanche, c’ est devenu un meme par l’ aspect ridicule de l’ ensemble, avec de tres nombreux detournements 😉
https://237995-729345-1-raikfcquaxqncofqfm.stackpathdns.com/wp-content/uploads/2020/11/Screen-Shot-2020-11-27-at-10.06.29-AM.png

amiral_sub
Invité

faut dire que l’UAW est un peu le SUD rail de l’industrie automobile, il a bien plombé les constructeurs américains. Tesla n’est pas le seul construteur à fuir ce syndicat, tous les constructeurs étrangers qui produisent aux US ne sont pas affiliés à UAW, exemple https://www.autonews.com/article/20180721/OEM01/180729928/looking-back-on-honda-s-brush-with-the-uaw

greg
Invité

Peu importe, tu n’ as pas a menacer ou virer tes employes si ils veulent se syndiquer….

Klogul
Invité

amiral_sub n aime pas trop la defense des ouvriers il prefere les patrons comme tavares qui envoi tout dans les pays low cost…

Apres il viendra nous faire « une lecture » sur les bienfaits de passer au VE…

Labradaauto
Invité

Nous vivons un film passionnant ! J’ai hâte de la chute

amiral_sub
Invité

on assiste à une chute, lente mais sure, des voitures à moteur à combustion

Thomas
Invité

Et « on » va s’apercevoir par la suite que finalement le moteur d’aspirateur est aussi une hérésie 🙄

SGL
Invité

@Thomas, vous savez que nous sommes au 21e siècle !?
Aller trop vite et viser le 100 % de VE dès 2035 est une hérésie… Mais l’on ne peut pas arrêter le progrès !

Labradaauto
Invité

je pense comme vous. Cependant dans progrès on entasse trop de chose! Progrès c’est fruit des enseignements du passé pour des évolutions avancées et confortables issues de l’imagination des têtes pensantes. ça tout le monde savoure! mais quand des orientations politico économique sont dictées à coup de propagandes orchestrées par des magnats de la finance et coup de dés jakpot finance , je dis attention ! On a expérience On vit une drôle d’expérience actuellement , j’évoque notre actualité par exemple

Labradaauto
Invité

Elon Musk est constructeur de voitures électriques made in USA. Et Biden l’évince et vante la Chine . Ohlala vivement la fin de ce film . Même ici on a besoin de souffler. Le meilleur pour Nous aussi viendra des US, mais pas avec son typ made in china . Faut attendre

Lolo
Invité

« …le progrès »
Quel progrès ?? On remplace juste la peste par le choléra…

Klogul
Invité

laissz sgl c est un ventilo qui vend les vehicule electrique mais qui n en possede meme pas.

Un vrai technocatre (crasse) issue de l ena qui ne connait rien mais qui vient prodiger ces « bon » conseils 🤣

SGL
Invité
Le grand connaisseur @Klogul, grand spécialiste n’a pas encore « capté » que pour le moment la VE n’est pas pour tous, que cela pour des raisons financières, mais aussi et surtout pour tous les profils d’utilisation. Jusqu’à maintenant, la VE est surtout parfaitement adaptée pour les trajets inférieurs à 100 km. Les plus de 300 km sur autoroute avec une VE sont possibles à condition d’avoir des gros moyens. Les VE ne répondent pas à 100 % des cas. … Tout cela est d’une évidence biblique, mais notre ami @Klogul ne comprend manifestement pas !? Donneur de leçons, il… Lire la suite >>
Klogul
Invité

ah ah mais tu es une vrai girouette avec la memoire courte =>c est toi qui meme qui nous tanne avec des voitures produit dans des pays lowcost avec tes stastiques le trajet moyen fait moins de 20km alors applique tes preceptes que tu inonde le blog depuis un moment 😉

Mais bon bizarrement c est toujours plus facile pour les autres; tu es un peu la melanie laurent ou yann arthus bertrand.

SGL
Invité

Bah, pour être une « girouette » il faudrait que je change d’avis !?
Je ne change pas d’avis, pour les petits trajets les voitures style Sping et AMI sont idéales ! (demandez à @Christophe.)
Le fait qu’elles sont fabriquées à l’étranger est que l’OMC tenue par les Chinois notamment encourage cela… Mais il ne faut pas tout mélanger… ce sont deux problèmes différents !
L’un n’empêche pas l’autre et je ne change pas d’avis, d’ailleurs depuis des décennies.

Amazon
Invité

Vivement un moteur thermique pour les vibromasseurs

Jdg
Invité

Et Musk n’est pas très bon concernant les conditions des ses employés, mais chut. …
Sinon à quoi servirait tesla dans une réunion qui sert a pousser les constructeurs vers le VE? Tesla est déjà à 100%, donc en dehors de tous différents avec UAW il n’aurait pas trop servi.

SAM
Invité

Ben c’est pas lui qui a fait les louanges de Trump?
Après il est sud africain donc la politique américaine je ne pense pas qu’il comprend comment ça marche.

C’est cela quand on base la communication d’un groupe sur la figure d’un homme. L’homme est clivant, son groupe le devient.

Arrivera un moment où Tesla devra rouler sans Musk!

wpDiscuz