Accueil Electriques GCK présente une Lancia Delta « e-restomod »

GCK présente une Lancia Delta « e-restomod »

0
15
PARTAGER
Lancia

La Lancia Delta Evoluzione renait de ses cendres à travers un modèle restomod électrifié.

Lancia Delta, le diamant éternel

GCK, c’est Green Corp Konnection, un « écosystème » de sociétés industrielles implantées en Savoie et dans le Puy-de-Dôme impliquées dans la mobilité durable. Fondée par le pilote et freerider Guerlain Chicherit, vu il y a quelques années au Dakar et récemment en WRX sur des Megane RS RX, GCK comprend notamment la branche GCK Industry qui lance sa marque GCK Exclusiv-E dédiée au restomod électrique. Leur premier projet vient d’aboutir, et ils se sont attaqués à une icône, la Lancia Delta Integrale, la reine des rallyes entre les années 87 et 92 (46 victoires en WRC tout de même !)

Parée d’une peinture gris mat et de pièces en carbone brillant, cette Delta respecte fidèlement la ligne d’origine avec ses lignes taillées à la serpe tellement « eighties » et ses doubles phares ronds. Il y a quelques petites retouches au niveau du capot, des ailes et des bas de caisse afin d’accentuer le dynamisme, ainsi que l’adoption d’un spoiler en carbone et d’un extracteur d’air. Le tableau de bord caractérisitique est conservé, même si l’intérieur est doté de technologies numériques récentes avec un écran tactile Alpine. On retrouve aussi un habillage en Alcantara, des sièges Recaro et un volant Momo Racing du plus bel effet.

Une éléctrique…à boîte manuelle

Pour la partie mécanique, GCK explique avoir voulu électrifier le groupe propulseur tout en conservant la transmission intégrale d’origine et une puissance conforme au modèle de base. L’une des particularités de la Lancia Delta Evo-e est qu’elle conserve une boite de vitesse manuelle et qu’un différentiel central renforcé a été ajouté. La carrosserie a d’abord été dépouillée puis renforcée et mise à neuf, sans nul doute pour accueillir le nouveau groupe motopropulseur, qui déploie une puissance de 147 Kw correspondant aux 200 chevaux de l’époque, avec un couple de 350 Nm. La batterie lithium-ion « orientée vers la performance » a une capacité de 30 Kwh, avec une autonomie annoncée à 160 kilomètres, mais sans doute moins si l’on se prend pour Didier Auriol ou Juha Kankkunen. Le 0 à 100 Km/h est annoncé en 6″6 (5″7 pour la thermique d’origine, mais le poids n’est sans doute pas le même…)

36 Lancia Delta Evo-e et 11 Evo-e Rallye (avec une déco rappelant la fameuse livrée Martini Racing) seront proposées à la vente, avec la caution de Didier Auriol, l’ambassadeur du projet. Celui qui a remporté 12 rallyes mondiaux et vice-champion 1990 au volant d’une Delta s’est dit « comblé que GCK ait choisi la Delta comme premier modèle de GCK Exclusiv-e (…) J’étais assez sceptique avant d’essayer l’Evo-e mais je peux maintenant vous garantir que les sensations de conduite sont exceptionnelles ».

« Nous avons choisi la Lancia Delta Integrale pour lancer ce projet car cevéhicule nous a tous fait rêver. C’est la voiture de rallye par excellence, sansdoute la plus incroyable de son époque, et qui reste très prisée par les passionnés de rallye, dont je fais toujours partie », souligne Guerlain Chicherit, Président de Green Corp Konnection.

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "GCK présente une Lancia Delta « e-restomod »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Ça fait quéqué tuning

darkargos
Invité

Il faut bien préparer les mentalités aux futures Lancia sportives à base de CMP, moteur électrique de 136ch et batterie de 50kW.

D\'Angelo
Invité

Okay sa a l air pas mal mais sa ne fera jamais une vrai delta dsl meme pas en reve . Le but pour un bon rallye avec une vrai caisse c’est quoi ??? Les changements de rapport les tours du moteur qui montent et qui gueule pour te dire envoi la sauce . Rien ne remplace un bon moteur à l ancienne . Et mon prochaine achat une Camaro.

Achille Talon
Invité

Incroyable ! S’attaquer à une légende pour enlever tout le côté excitant, c-à-d son 4 cyl. turbo à l’ancienne, avec le couple qui déboule d’un coup, pour le transformer en un rien carrossé en Delta. Et le pire, c’est que ça va coûter un bras !
Rouler au volant d’un mythe lobotomisé, plutôt crever !
Une vraie Delta, ça donne ça, autrement plus excitant…

wpDiscuz