Accueil Hydrogène Espagne : hydrogène vert pour bénéficier du plan de relance

Espagne : hydrogène vert pour bénéficier du plan de relance

0
13
PARTAGER

L’Espagne tout feu tout flamme pour l’hydrogène ! Le gouvernement espagnol a annoncé lundi un plan de soutien à la production d’hydrogène « vert ». Lequel souhaite tirer partie des fonds européens de relance de l’économie suite à l’impact financier de la crise sanitaire.

Objectif affiché : faire du pays le principal « pôle industriel » pour ce type d’énergie propre.

Le gouvernement espagnol met les gaz sur l’ hydrogène

« Le gouvernement espagnol s’engage fermement en faveur de l’hydrogène vert », a assuré lundi le chef du gouvernement Pedro Sanchez lors d’une cérémonie officielle à Tolède.

Il fait dire que le secteur présente actuellement quelques « avantages » non négligeables : l’hydrogène « vert » fait partie des secteurs ciblés par le plan de relance espagnol pour bénéficier des fonds spéciaux européens débloqués en vue de faire face aux impacts économiques et financiers de la pandémie de Covid-19.

Pedro Sanchez a par ailleurs indiqué qu’environ 1,5 milliard d’euros seront puisés dans ces fonds dans les trois années à venir, sans toutefois préciser s’il s’agirait de subventions non remboursables ou de prêts.

Stimuler les investisseurs

« Le soutien ferme à cette technologie permettra de stimuler les investisseurs pour mobiliser jusqu’à 8,9 milliards d’euros d’ici à 2030 », a précisé dans un communiqué le gouvernement. Lequel souhaite établir des partenariats public-privé.

Madrid a d’ores et déjà lancé un appel à projets sur l’hydrogène  vert dans le cadre de la répartition des fonds européens. Plus de 500 propositions d’entreprises auraient été reçues.

50 millions d’euros investis par Cummins

Cummins, fabricant américain de moteurs a parallèlement annoncé lundi qu’il investirait 50 millions d’euros dans la construction en Espagne d’une usine d’électrolyseurs destinés à produire de l’hydrogène vert. Sa mise en service est prévue pour 2023 dans la région de Castille-la-Manche.

L’usine aura une capacité de production de 500 mégawatts par an, pouvant être portée à 1 gigawatt, a affirmé le PDG de Cummins Tom Linebarger, assurant qu’elle serait « l’une des plus grandes au monde » dans ce secteur.

La nature de l’énergie qui sera utilisée pour faire tourner l’usine (fossile ou renouvelable) n’est toutefois « pas encore » connue, « car nous sommes encore dans une phase de sélection du site où (elle) sera implantée », a précisé une porte-parole.

Notre avis, par leblogauto.com

L’objectif est clair : pouvoir bénéficier des fonds européens pour relancer l’économie. Et l’hydrogène est un nouveau créneau tout trouvé pour pouvoir en profiter …

L’hydrogène dit « vert » est produit par électrolyse de l’eau en utilisant de l’électricité d’origine renouvelable (éolienne, solaire ou hydroélectrique).

Sources : AFP, Gouvernement espagnol

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Espagne : hydrogène vert pour bénéficier du plan de relance"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

et c’est (encore) parti pour la chasse aux subventions

Marcus_D
Invité

Toujours aucun esprit critique du moment que c’est « VERT ». Si c’était rentable, si ça pouvait marcher, les industriels n’iraient pas à la chasse aux subventions européennes et auraient déjà développé ce moteur dont le principe est connu depuis plus de 170 ans!

Emmanuel
Invité
un peu de lectures : https://assets.rte-france.com/prod/public/2020-07/rapport%20hydrogene.pdf et des analyses de ce rapport : https://www.transitionsenergies.com/france-hydrogene-bas-carbone-attendre/ https://www.contrepoints.org/2021/05/03/396475-hydrogene-bas-carbone-7-milliards-pour-reinventer-leau-chaude quelques chiffres : – 1 tonne d’hydrogène (tH2) contient 33 MWh d’énergie. – 630 000 tH2 contiennent 21 TWh (33 x 630 000) qui, avec un rendement de 60 % de l’électrolyseur, nécessite 35 TWh d’électricité (21/0,6 = 35 TWh). – 1 GW de puissance électrique produit par électrolyse 20 tH2/heure. – Donc, 1 GW x 7000 h/an peut produire 140 000 tH2/an (150 000 tH2/an avec 7500 heures de fonctionnement). – Donc, obtenir 630 000 tH2/an pour l’industrie par électrolyse implique environ 4,5 GW… Lire la suite >>
Sylver
Invité

Je pense qu’il faudrait mieux voir quelle est la surface de panneaux PV plutôt que l’equivalent en tranches nucléaires quoi de toute façon n’arriveront pas (bcp trop cher et trop long à construire).

wizz
Membre

sylver
le nucléaire, c’est cher parce que c’est long à construire (et c’est d’autant plus long qu’on a des débutants ayant 2 mains gauches et sans cerveaux)

et c’est cher lorsqu’on doit emprunter de l’argent pour le projet

Marcus_D
Invité

Vous oubliez les pointes de consommation le soir et la nuit.

SGL
Invité

@Marcus D, ça donne de l’argument pour la PAC h2.

AFLC7
Invité
Juste comme ça… en amateur… une question. Il n’ont pas un problème de manque d’eau en Castille et d’une manière générale en Espagne ? Ça fait plus de quarante ans qu’il y a des affiches dans les hôtels pour économiser l’eau et que le gouvernement espagnol cherche le moyen de capter l’eau de l’Ebre pour la redistribuer ailleurs. Je ne parle pas du niveau des lacs de retenue du Tage à la limite de la Castille justement dont le niveau a énormément baissé en vingt ans. Enfin, n’est ce pas en Espagne qu’il existe le seul désert sur le continent… Lire la suite >>
Elisabeth S
Invité
Marcus_D
Invité

Quel que soit l’ensoleillement, il ne dure pas plus de 50% du temps. On ne se chauffe plus la nuit? On ne s’éclaire plus? Chaque logement s’achète 3 à 5 batteries de Tesla à 20 k€ pièce?

SGL
Invité

PAC h2

wizz
Membre

est ce que c’est moins cher avec des PAC H2?

wizz
Membre

AFLC7
à moins de produire des milliards de tonnes de hydrogène, sinon le problème n’est pas l’eau

le problème est la quantité d’énergie nécessaire, la quantité d’électricité, pour alimenter ces électrolyseurs

wpDiscuz