Accueil VW Voltswagen : anguille sous roche derrière le poisson d’avril ?

Voltswagen : anguille sous roche derrière le poisson d’avril ?

0
13
PARTAGER

Ce qui aurait pu être vu comme une – bonne ? – blague de poisson d’Avril pourrait avoir au final d’importantes conséquences pour Volkswagen. La SEC – le gendarme de la Bourse US – n’a semble-t-il pas trop apprécié l’humour …. Soupçonnant que l’opération ait pu être menée pour notamment provoquer des réactions boursières et faire grimper le cours.

Alors anguille sous roche (something fichy ) pour ce poisson d’avril ?

La SEC enquête sur une possible incidence sur le cours de Volkswagen

La SEC cherche désormais à savoir si la blague du poisson d’avril sur le thème des véhicules électriques – Volkswagen étant remplacé par Voltswagen – a influencé le cours de l’action du groupe automobile.

Selon un rapport publié jeudi par Der Spiegel , la Securities and Exchange Commission a ainsi décidé de lancer une enquête sur la branche nord-américaine de Volkswagen afin de déterminer si l’affaire Voltswagen a entraine des fluctuations sur le titre.

Une affaire du même ordre que le tweet d’Elon Musk et son  » financement sécurisé »

Bien qu’il soit peu probable que Volkswagen soit condamné à des sanctions financières de même ordre que celles octroyées pour son scandale lié au dieselgate, le groupe devra probablement mettre la main au portefeuille en cas d’avis défavorable de la SEC.

Des enquêtes similaires ont été menées à l’encontre de constructeurs automobiles comme Tesla après que son fondateur Elon Musk a envoyé son fatidique tweet «Financement sécurisé» il y a quelques années.

Voltswagen : gros loupé de communication

Le fait que Volkswagen ait délibérément menti à la presse lorsque cette dernière lui a demandé s’il s’agissait d’une blague, tentant même de présenter l’affaire comme un changement de nom officiel, a irrévocablement endommagé la crédibilité de la marque , alors même qu’elle redouble d’efforts depuis quelques années à tenter de redorer son image à la suite de l’affaire du Dieselgate .

Notre avis, par leblogauto.com

La tentative de poisson d’avril de Volkswagen a du mal à passer … Après avoir gravement endommagé la confiance des médias automobiles envers le groupe et écorné l’image de l’entreprise auprès du grand public, l’entreprise doit désormais faire face à la justice américaine.

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Voltswagen : anguille sous roche derrière le poisson d’avril ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Sacré ricain quand c’est Musk ils disent rien et qd c’est une entreprise étrangère ils font une enquête alors qu’il n’y a visiblement rien d’autre qu’une mauvaise communication

Malco
Invité

Autant j’ai du mal à voir l’intérêt de cette enquête ‘Voltswagen’ (était-elle combinée à des investissements/désinvestissement massifs?), autant on ne peut pas dire que la SEC ait laissé Musk tranquille pour son tweet:
-Forced out as Tesla chairman.
-Paid a $20 million fine.
-Tesla paid a $20 million fine.(Musk bought $20 million in Tesla stock to essentially make up for the fine.)
-Appointed two new independent directors to the company’s board.
-Agreed to have his tweets reviewed by Tesla’s in-house counsel.

Jdg
Invité

Musk passe sont temps a souffler froid et chaud. Il a fait des dizaines de tweet a scandales. Et au final ? ? ? ? ……..

Bizaro
Invité

Ben il faut suivre un peut l’actualité, Musk a eut des ennuis à répétition avec la SEC.

Par-contre si cette information est juste c’est un peut sec pour une mauvaise blague. De quoi présenter VAG comme martyr, le prochain papier de l’affaire est sûrement déjà écrit.

SAM
Invité

Et? Depuis le dieselgate on n’avait pas compris que les américains étaient partis en guerre contre l’industrie allemande? Pour Obama, la balance excédentaire de l’Allemagne est un problème, pour Biden aussi.

VW vend très peu aux USA mais c’est la cible, suivront BMW puis Daimler.
Toyota, Honda et Nissan sont un peu moins ciblés car le Japon achète beaucoup de Boeing.

Cela leur fera des pieds aux allemands, car pour toute VW achetée en France, les allemands achètent de la dette américaine.

Francois
Invité

Et donc quel est l’intérêt pour la SEC ou le gouvernement fédéral d’attaquer VW afin de rééquilibrer la balance commerciale entre l’Allemagne et les USA sachant que,
– Les Golf, Jetta, Tiguan et nouveau Taos viennent du Mexique (Puebla).
– La famille Atlas, la Passat et la future ID.4 sont « made in USA » (Chattanooga, Tennessee).

Bref, à l’exception de l’Arteon que personne n’achète ou presque, il n’y a strictement rien qui vienne d’Allemagne chez VW en Amérique.

SAM
Invité

Le même intérêt qui pousse les USA à attaquer régulièrement Airbus ou Huawei. Quand une entreprise ou un pays représente une menace économique pour leurs intérêts mondiaux, ils savent montrer en quoi elle représente une menace pour « le monde ». L’universalisme états-unien.

Francois
Invité
C’est bien, nous sommes passés de guerre contre l’industrie économique allemande à menace économique pour leurs intérêts mondiaux, on progresse. Les USA ont dans cette histoire tous les tords, l’UE ou la Chine sont blanches comme neige, j’ai bon ? Restons dans l’auto puisqu’après toute c’est le sujet de ce blog. Une bagnole construite aux USA et vendues en Europe se paye 10% de barrière douanière, dans le sens inverse, c’est 2%. La Chine ? Je n’aborde même pas le sujet ou si, juste un point, les USA s’en prennent à Huawei comme elle s’en prend aux GAFAM, absents de… Lire la suite >>
SAM
Invité

Opel : propriété de GM de 1929 à 2017.
Ford Europe AG : siège social à Cologne.
Ford Research And Innovation Center Aachen :Aix-la-Chapelle.

Je dis pas que les ricains sont les gros méchants, je dis juste que quand un pays ou une entreprise menacent leurs intérêts, ils savent y faire. En l’occurrence la Chine et l’Allemagne, les agacent prodigieusement du point de vue économique.

SAM
Invité

C’est pas pour rien que Tesla s’implante à Berlin.

Francois
Invité

Puisque vous en parlez, vous noterez que la gigafactory de Tesla rencontre quelques résistances en Allemagne, comme quoi, les Américains ne sont pas les seuls qui savent y faire pour défendre leurs intérêts. 😉

SAM
Invité

Les allemands qui défendent leurs intérêts économiques?!
Alors ce sera une autre dissertation. 😉

Moi.
Invité

Cependant, la gamme VE nommé en Voltswagen I.D aura eu une sacrée gueule et super bien trouvé.

Sinon, qu’en pense Florent Malouda ?

wpDiscuz