Accueil Audi Shanghai 2021 : Audi A6 E-Tron concept

Shanghai 2021 : Audi A6 E-Tron concept

0
12
PARTAGER
Audi
Static photo, Colour: Helio Silver

Audi accélère dans sa gamme électrique puisque quelques jours seulement après avoir dévoilé les Q4 E-Tron et Q4 E-Tron Sportback, le constructeur allemand annonce par son concept A6 E-Tron une prochaine grande berline 100% électrique.

Crossover de berlines

En ce moment, c’est la grande déferlante germanique électrifiée. Mercedes EQS et EQB, VW ID.6, Audi E-Tron GT, etc…et ce n’est pas près de s’arrêter.

Le concept Audi A6 e-tron exposé au salon Auto Shanghai 2021 repose sur la future plate-forme PPE (Premium Platform Electric) – EPI pour nous (rien à voir avec les enseignements interdisicplinaires) que la firme aux anneaux partegera avec Porsche. La PPE s’intercalera entre la plate-forme MEB « de base » et la « J1 » de prestige. Avec 4,96 mètres de longueur et 1,44 mètre de hauteur, elle se positonne en termes de gabarit entre l’A6 et l’A7, mais affiche 1,96 mètre en largeur, ce qui lui donne un aspect trapu, accentué par ses grandes roues de 22 pouces, des porte-à-faux courts (mais avec un capot avant plus long que sur EQS), une ligne de caisse haute et un habitacle plongeant type coupé.

L’avant est prêt à dévorer l’asphalte, avec la calandre Singleframe fermée caractéristique de la gamme E-Tron, bordée sur sa partie basse par des prises d’air profondes type « gueule de Predator » pour refroidir la transmission, la batterie et les freins. Les optiques très effilés accentuent les lignes très horizontales de l’ensemble.

L’A6 e-tron flirte beaucoup avec sa cousine A7 en lui reprenant un design très dynamique et des gimmicks tels que la ligne de pavillon fuyante, la vitre de custode arrière remontant et la poupe Fastback. Dicté par l’aérodynamisme, le concept annonce un Cx de 0,22. Les designers ont travaillé sur les jonctions et les transitions des éléments de carrosserie pour donner un aspect « monolithe » à l’ensemble de la berline, alors que les rétroviseurs deviennent virtuels et que les poignées de portes disparaissent.

Les passages de roue sont reliés par la zone de batterie spécialement sculptée au-dessus du panneau de bas de caisse,  soulignée d’une incrustation noire – un élément de design qui est maintenant une caractéristique des véhicules véhicules électriques Audi. Il renforce le dynamisme des flancs sculptés et permet de matérialiser par le design la source de la puissance qui anime le concept.

Peinture « intelligente »

«Heliosilver» est le nom de la teinte de peinture, qui joue sur les contrastes avec la couleur noire mate de certains éléments comme le cadre de la calandre. La peinture a également été pensée pour réduire la consommation d’énergie en reflétant davantage le rayonnement thermique de la lumière du soleil afin de réduire la quantité d’énergie qui pénètre dans la carrosserie de la voiture et, surtout, dans son intérieur.Le tout afin aussi de moins solliciter a climatisation.

Des optiques Matrix…même pour jouer

L’arrière se montre assez original sur la partie optique. La technologie Digital Matrix LED et OLED numérique permet d’obtenir une luminosité maximale et des signatures lumineuses personnalisables. Audi annonce une qualité quasiment « cinématographique », les optiques Matrix LED pouvant même servir de vidéoprojecteur pour afficher des jeux du smartphone (à l’arrêt bien sûr, pour patienter pendant une recharge par exemple) On n’arrête pas le progrès ! Même le jeu a été développé par Audi, on ne laisse passer aucun détail.

L’arrière du concept-car comporte une nouvelle génération d’éléments OLED numériques qui, à l’image d’une bande continue de lumières, agissent comme un écran avec une architecture tridimensionnelle. Le bandeau lumineux  caractéristique des Audi E-Tron, surplombé par le becquet aérodyanmique de la poupe « fastback », inclus désormais le logo des anneaux.

Puissance et vitesse de charge

Equipé d’une suspension pneumatique avec amortisseurs adaptatifs, le concept embarque deux moteurs électriques capables de fournir une puissance totale de 350 kW et un couple de 800 Newton mètres. Les véhicules reposant sur la nouvelle plate-forme auront un empattement assez long et des porte-à-faux très courts afin d’accroître l’espace pour les jambes dans les deux rangées de sièges.

Le cœur de la technologie du concept Audi A6 e-tron – et de tous les futurs modèles d’EPI (PPE) – est la technologie de charge 800 volts. Comme l’Audi e-tron GT avant elle, cela garantit que la batterie peut être chargée jusqu’à 270 kW en très peu de temps sur des stations de charge rapide. Cette technologie annonce un temps de recharge de 10 minutes à un niveau suffisant pour alimenter la voiture sur plus de 300 kilomètres. Et en moins de 25 minutes,  la batterie de 100 kWh de l’Audi peut se recharger de 5 à 80%. Audi annonce ainsi une autonomie dépassant les 700 kilomètres – en fonction du système d’entraînement et de la puissance de sortie sélectionnés.

Très proche de la version de série, y compris sur le design, ce concept annonce une berline pour l’horizon 2023, mais ce sont les futurs Porsche Macan électrique et Q6 E-Tron qui inaugureront l’EPI. Cette berline aura de la gueule, c’est certain.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Shanghai 2021 : Audi A6 E-Tron concept"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Un seul défaut.
2023?!

Invité

Un seul défaut : Audi !

SGL
Invité

…le prix qui ira avec ?

RICO
Invité

Un autre, elle est électrique !!!!

SGL
Invité

Pas évident de concurrencer la Model S … Et la détrôner !

amiral_sub
Invité

au moins ils essayent. Nos constructeurs tricolores ont abandonné ce nouveau segment aux Allemands et Chinois (et peut etre coréens?)

SGL
Invité

Tout à fait, si au moins on essayait de concurrencer la Model 3…
Il semblerait qu’il eût eu un projet de Talisman II 100 % électrique qui aurait été abandonné en 2019-20 ?

jtmix
Invité

Disgracieux le bandeau lumineux a l’arrière, je trouve que ça fait guirlandes de Noël, sinon c’est pas mal dans l’ensemble.

Mwouais
Invité

@jtmix : perso j’adore l’idée de personnalisation du bandeau. Il faut dire que je coche les options clignotant à defilement à 1000€ (qui en valent 10).

Je ne comprends pas cce rejet de l’esthétisme dynamique, comme si cela était plus vulgaire que le fixe.

Lee O Neil
Invité

Le bandeau lumineux à l’arrière est à la mode depuis quelques années mais là effectivement ça manque d’élégance pour moi.

A l’avant les phares me font penser à l’actuelle Ford Mondeo dans leur forme.
Les feux de jour en forme de U sont aussi assez ressemblant à la signature lumineuse de la Mondeo, à mon sens.

amazon
Invité

Dommage de devoir attendre encore 2 ans pour faire la même chose que la Tesla MS d’aujourd’hui.
sinon elle est bien dessinée, je suis quand même étonné par ces calandres hyper verticales.

les phares qui servent de projecteurs, on s’en sert quand? dans son garage? ou alors il n’y a pas besoin de support comme un hologramme? J’aurai trouvé plus cool de faire une projection sur le parebrise, dans le principe du HUD

ticket d’entrée 80k€ avec petite batterie et une brouette d’options j’imagine

SGL
Invité

C’est dire l’avance de Tesla en 2012 avec sa Model S !!!
Alors, oui, la finition n’est pas comparable… mais pour le reste, Tesla à 11 années d’avance.

wpDiscuz