Accueil Ecologie Pub pour les énergies fossiles : durcissement de l’Assemblée

Pub pour les énergies fossiles : durcissement de l’Assemblée

0
19
PARTAGER

L’interdiction de la publicité pour les énergies fossiles vient d’être durcie par les députés. Le vote d’un amendement est destiné à renforcer la lutte contre le « blanchissement écologique ». Le texte demeure néanmoins en deçà des demandes de la gauche mais aussi de certains élus de la majorité.

La publicité pour la « commercialisation et la promotion » des énergies fossiles interdite via un amendement

Un amendement de la co-rapporteure Aurore Bergé (LREM), adopté en séance par les députés jeudi, interdit la publicité pour la « commercialisation et la promotion » des énergies fossiles. Le texte initial ne mentionnait quant à lui que la vente.

Un autre amendement de Aurore Bergé renforce les sanctions en cas de non-respect de l’interdiction. Celles-ci pourraient atteindre un montant correspondant à la totalité des dépenses consacrées à l’opération délictueuse, au lieu de la moitié comme initialement prévu.

Ces dispositions figurent à l’article 4 de ce projet de loi visant à « lutter contre le dérèglement climatique », en première lecture à l’Assemblée nationale.

Trop ou pas assez ?

Le texte est toutefois loin de faire l’unanimité. Des élus LR tels que Julien Aubert ont déploré que le gaz naturel soit mis sur le même plan que le charbon ou le pétrole, alors qu’il génère moins de CO2.

La gauche et certains députés de l’aile la plus écologiste de la majorité souhaitaient quant à qu’un tour de vis plus sévère soit mise en place sur la publicité automobile, notamment celle en faveur des véhicules les plus polluants.

Le secteur automobile deuxième source de recettes publicitaires

Face à la volonté de certains de durcir encore plus le texte, la députée à l’origine de l’amendement a pointé un « risque important pour les médias », déjà très fragilisés par la crise sanitaire, le secteur automobile constituant leur deuxième source de recettes publicitaires.

Elle a également souligné que cette publicité était désormais très largement consacrée aux véhicules les plus propres, électriques ou hybrides.

Le WWF souhaite également restreindre la publicité sur les SUV

Le WWF a déploré que l’Assemblée ne soit pas allée plus loin : « la proposition du gouvernement d’interdire la publicité des énergies fossiles n’a de sens que si on inclut les produits qui polluent et qui consomment ces énergies fossiles », en particulier les SUV les plus lourds, indique l’ONG dans un communiqué.

La Convention citoyenne pour le climat, qui a inspiré les mesures de ce projet de loi, avait aussi proposé des limitations fortes de la publicité.

La classe d’émissions de dioxyde de carbone doit désormais être affichée

Les députés ont en outre interdit, le fait d’affirmer à tort dans une publicité qu’un produit ou un service soit « neutre en carbone » ou « dépourvu de conséquences négatives sur le climat ». Est désormais rendu obligatoire l’affichage dans la publicité automobile de la classe d’émissions de dioxyde de carbone (A à G).

Dans la soirée, les députés ont adopté l’article 5 qui prévoit la promotion par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de « codes de bonne conduite » pour les publicités audiovisuelles sur « des biens et services ayant un impact négatif sur l’environnement ».

Sources : AFP, Assemblée Nationale

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Pub pour les énergies fossiles : durcissement de l’Assemblée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Skip
Invité

Et tout ça pour 0.9% des émissions de CO2 mondiale

beniot9888
Invité

Tu pourrais développer ? 0,9%, ça représente quelle utilisation ? Juste celle automobile ? Ça inclus aussi le maritime, l’aviation ? Et tous les plastiques qui sont dérivés du pétrole ?

J’aime bien un peu de contexte, autour des chiffres annoncés. Sinon, c’est facile de balancer ce qu’on veut.

Skip
Invité

Tout compris ! chiffre peu connu mais avec son arrogance habituelle, la France s’imagine qu’elle va régler les 99% en réduisant ses 1%

Mwouais
Invité

@Skip : toi, tu vas recevoir en retour l’imparable ‘ il faut bien commencer quelque part’ ou ‘ce sont les petits ruisseaux…’

Des maximes pour raisonnement.

wizz
Membre
skip Est ce que la France a pour mission de sauver la planète, en faisant baisser la consommation de pétrole à toute l’humanité? Est ce que la France a la capacité d’imposer des mesures de restriction à toute l’humanité? Petit coup d’humour, mais qui pourrait servir comme exemple marquant que l’on retiendra pendant longtemps: C’est la pandémie. La grippe porcine a décimé la moitié du cheptel mondial. Le cours de la viande de porc explose, et tout ce qui en dépend. Jambon. Saucisson. Lardon. Bacon. Choucroute garnie. Cassoulet… C’est la restriction pour tout le monde… Un journaliste BFM voyage au… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
La France émet 1% des GES mondiaux sur son propre sol. Mais au-delà des émissions brutes il convient de regarder plutôt : – émission par habitant – empreinte carbone. La première relativise par rapport à notre toute petite population (et on voit donc ce que chaque Français émet en moyenne par an). La deuxième est bien plus intéressante car elle prend en compte notre mode de vie, mais aussi les pays dont on importe les biens, l’énergie, etc. Un truc en plastique produit en Chine puis importé en France n’est pas dans les émissions de GES de la France alors… Lire la suite >>
F1Pat
Invité

Merci pour ces infos précieuses!

Mwouais
Invité

@Skip : il faut aussi expliquer aux gens que c’est autant un outil de travail, un besoin que d’autres sources qui sont plus des plaisirs de ces mêmes gens.

La question est désormais est-ce que le monde va un jour remettre 1 franc dans le cerveau et celui-là de repartir faire son office ou est-ce que les réseaux sociaux et l’abrutissement mondial par l’absence de réflexion on va dominer le monde ?

Joledemago
Invité

De toute façon décider arbitrairement de quelle pub est autorisée ou non, c’est discutable. Interdisons toutes les pub, qui incitent à la surconsommation, sont génératrices de pollution visuelle et auditive dans ce cas. De plus, pourquoi interdire les pubs de pétroliers ou SUV comme discuté à l’époque et pas celles du prêt à porter ? Impact sans commune mesure bien plus nocif d’un point de vue écolo et surtout social. Bref faut assumer notre société basée sur la surconsommation ou alors faire reset

SGL
Invité
Ce que dit @Skip est dramatique à plus d’un point ! Non seulement le bon résultat est un trompe l’œil des 0.9 % des émissions de CO2 mondiale est la (triste) démonstration que nos produits manufacturés viennent principalement d’Asie … Créant une dépendance énorme en tout point… Mais créant du chômage et de paupérisation en Europe. Mais en plus, si par miracle, on rapatriait « nos usines » pour faire nos produits, je suis presque persuadé que l’on passerait de 0.9 % des émissions de CO2 mondiale à 10 %… Là, c’est vraiment dramatique, non content d’être mauvais presque partout,… Lire la suite >>
Salva
Invité

Les revenus des géants du pétrole ont fortement décliné l’année dernière, et rien n’indique un redémarrage… La logique, pour eux, c’est l’extinction.
En France, nous avons visiblement, atteint « l’âge de l’effondrement », avec une consommation pétrolière en berne, en février 2021 de – 10 %, comparativement à 2020, ce qui indique une contraction plus importante que celle annoncée.
Le pic pétrolier a été atteint fin 2018-2019 et les « Zélites », n’ont de toute façon pas le choix.

wizz
Membre

vu le confinement qu’on a eu en février cette année, et pas en 2020, alors -10% seulement, je trouve que c’est très peu, très très très peu. Ce n’est pas une comparaison à iso-condition. Ton argumentation ne tient pas debout (sur ce détail)

MOTÖRHEAD
Invité

Ah skip, le 1er avril est passé 😂

wizz
Membre

ça dépend
le 1er avril pourrait être son « groundhog day », mais sans Andie en ce qui lui concerne

Bizaro
Invité
M’en fout, je ne vois déjà aucune publicité pour les produits pétroliers, que j’utilise, dans mon environnement. Et de toute façon, les pollueurs ne font pas beaucoup de publicité auprès des clients. Qui a déjà vu une publicité Foxconn, ventant le charbon qui alimentent ses usines à la TV? La branche fret de MSC ne publie guère d’encart publicitaire dans « potin-mondin magazine » ventant les mérites du fioul lourd. Et puis l’autoentrepreneur qui dépose les colis Amazon chez vous, glisse rarement un prospectus, pour vous remercier d’avoir fait appel à lui et sa monture au Mazout. Enfin votre Apple store préféré… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Bizaro : c’est juste une loi inepte qui brasse brasse du vent et consomme son lot d’énergie.

Si à minima on pouvait se satisfaire de penser que tant qu’ils s’occupent de cela, ils ne font rien de mal, mais ils continuent d’insinuer d’insinuer un discours autophobe (thermique) par toutes les entrées possibles de leurs destinataires (les’ gens’ quoi).

Bizaro
Invité

Ils Ies ne font rien de mal, mis à part détourner l’argent de mes impôts…

Petite blague :
Si on convertissait, tous ces gens en conducteur de bus, on ferait des économies et on augmenterait la qualité de service. Sans compter les activistes indépendants qui passent plus de temps bénévolement à parler dans le vent. Si au moins ils le faisaient au guidon d’un pousse-pousse.

Achille Talon
Invité

Bah en voilà une loi bien débile, une de plus !
Les énergies fossiles, ça sert aussi à faire du plastique, non ? Donc tout ce qui est à base de plastique, hop ! plus de pub !
L’électro-ménager, l’informatique, la téléphonie, l’automobile, les pneus, la plomberie en PVC, les prises électriques, les chaussures de sport, certains textiles, hop ! poubelle !
Je n’ai qu’une chose à rajouter : mort aux cons.

wizz
Membre

Avec le pétrole, on peut faire du plastique, de la chimie ou encore du carburant
Avec l’électricité, on peut faire plein de choses avec aussi, dont comme énergie pour les véhicules

Le pétrole, on l’exploite tant qu’il en reste encore (et dont le cout énergétique de son exploitation est abordable)
L’électricité, on peut en produire autant qu’on veut

Dès lors, ne pas promouvoir la mobilité thermique (automobile, camions…), je trouve que ce n’est pas si débile que ça comme idée…

wpDiscuz