Accueil Nissan Saikawa fait l’éloge de Carlos Ghosn lors du procès de Kelly

Saikawa fait l’éloge de Carlos Ghosn lors du procès de Kelly

0
26
PARTAGER

Lors de l’arrestation de Carlos Ghosn il y a environ deux ans, Hiroto Saikawa, alors DG de Nissan, avait critiqué son ancien patron, jugeant qu’il était coupable d’une inconduite financière.

La semaine dernière devant le tribunal, Saikawa a pris un ton nettement plus charitable, faisant l’éloge de Ghosn en tant que chef d’entreprise « brillant » qui a été démuni d’un salaire de premier ordre.

L’ancien DG de Nissan a par ailleurs déclaré qu’il pensait que Carlos Ghosn méritait son généreux programme de retraite.

Saikawa estime que Ghosn méritait son « régime spécial » de retraites

Témoignant dans le procès de Greg Kelly – accusé d’avoir facilité la démarche de Carlos Ghosn et arrêté en même temps que lui – Saikawa a semblé soutenir des éléments de la défense de Kelly, affirmant qu’il pensait que Ghosn méritait le généreux plan de retraite qu’il avait signé à la demande de Kelly.

Saikawa a indiqué qu’il les comprenait, à l’époque, comme des accords post-retraite, et non comme une compensation pour les réductions de rémunération, comme le prétendent les procureurs.

« Pour un cadre supérieur comme Ghosn à l’époque, je pensais qu’il était normal de préparer un programme de retraite généreux conforme aux normes américaines et européennes », a déclaré Saikawa au tribunal de district de Tokyo. « Il était brillant en tant que chef d’entreprise.… je le le respectais » a-t-il ajouté.

Un généreux plan de retraite pour éviter que Carlos Ghosn ne parte à la concurrence ?

Saikawa a par ailleurs déclaré que Kelly et lui craignaient tous deux que Ghosn ne parte chez un concurrent. « Nous ne pouvions tout simplement pas nous attendre à ce que Carlos Ghosn continue de travailler » pour Nissan, a-t-il déclaré. « C’était en effet un manager extrêmement talentueux. »

Un accord nécessitant de nombreuses signatures et l’approbation du conseil

Saikawa a décrit les accords concernant les éléments de retraite de Carlos Ghosn comme des plans qui ne pourraient pas entrer en vigueur sans un ensemble complet de signatures et l’approbation du conseil. Des copies des projets présentés au tribunal montrent les signatures de Saikawa et Kelly, mais les documents n’ont pas la signature de Ghosn et ne sont pas datés.

Un plan de retraite non synonyme de rémunération différée selon Kelly

À l’instar de Saikawa, Kelly fait valoir que les accords qu’ils ont tous deux signés étaient des projets post-retraite pour les services futurs, et non un régime de rémunération différée.

Comme Saikawa, Kelly soutient que les accords n’ont jamais été officialisés. Ainsi, dit-il, il n’y avait rien à divulguer.

Inquiétudes liées à la succession de Ghosn

Saikawa, qui a démissionné de son poste de DG en septembre 2019 et a quitté le constructeur automobile japonais en 2020, a déclaré que dès 2010 des inquiétudes sur la planification de la succession suite à un éventuel départ à la retraite de Ghosn avaient émergé.

L’avocat de la défense de Kelly a présenté des courriels montrant que Saikawa et Kelly se consultaient souvent pour savoir qui , de la prochaine génération de leadership, pourrait être mis en avant.

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Saikawa fait l’éloge de Carlos Ghosn lors du procès de Kelly"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

Heuuuu, il prépare sa défense ce brave garçon !
Il ne veut pas changer la barque au cas où il se retrouve de l’autre côté et que Carlos venait à témoigner ?

wizz
Membre

meuh non
c’est juste pour faire croire qu’enfin, ils ont compris Ghosn à sa juste valeur, qu’ils se sont trompés sur sa personne, que ces précédentes accusations étaient infondées, et qu’il peut revenir au Japon chercher sa pension de retraite….

c’était la méthode utilisée en URSS. « Ô opposants exilés, on vous pardonne. Vous pouvez revenir dans votre patrie »…..et dès leur retour au pays, un comité d’accueil les amenaient à leur dernier domicile, quelque part en Sibérie à faire des exercices physiques en plein air….

C Ghosn
Invité

L air frais c est bon pour la santé ….

Dom
Invité

2018, Japon nombre d’exécutions (15)
2018, USA nombre d’exécutions (25)
2018, Arabie saoudite nombre d’exécutions (149)
2018, Chine nombre d’exécutions ( plus de 1000 )
2018, France , Russie , Liban nombre d’exécutions (0)
CG a bien fait de prendre l’avion….. pour le paradis sur terrre.

Thomas
Invité

Ghosn n’a commis aucun crime de sang, jamais il n’aurait risqué la peine de mort 😉

Dom
Invité

Petit Nicolas 3 ans en france , CG 20 ans chez les japs ?
Je ne conseille pas à Petit Nicolas de prendre l’avion pour le Japon dans une mini malle….

amazon
Invité

La mort ou la prison japonaise à perpétuité (vu son âge c’est ce qui l’attend), c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
la culture japonaise est très respectueuse de l’autre tant qu’il suit les règles qu’elle a édicté; dès que tu t’en écartes retour au moyen âge. il ne faut pas interpréter les écarts à la loi d’un pays avec le code pénal d’un autre..

greg
Invité

« la culture japonaise est très respectueuse de l’autre tant qu’il suit les règles qu’elle a édicté », oui et puis surtout si l’ autre est japonais.
Si tu es etranger et/ou gaijin, tu seras bien moins respecte.

KifKif
Invité

Les exercices en plein air c’est seulement quand ils n’avaient pas besoin de te courir après… Sinon, Team-Building avec les vers, direct ! Ou Polonium à domicile (on ne le dit pas assez, mais ils avaient un sens développé du service personnalisé)

Invité

Parce que tu crois qu’ils ont cessé cette méthode à la fin de l’URSS ?

labradaauto
Invité

Carlos Ghosn a été piégé, trahi, pris dans un traquenard. Les vérités sur les histoires s’écrivent toujours bien plus tard, quand les guerres sont terminées. Une cloche = 1 son ! . Encore une fois: c’était mieux avant . Renault…

SAM
Invité
Si le complotisme était une doctrine, Carlos père en serait un disciple. Je crois qu’en France on ne regarde cette affaire qu’à travers le prisme du pris à partie et pas assez sous l’angle de la justice. Pour être innoncent, il faut que la justice rende son verdict. Je pense qu’on aurait gagné en France qu’on nous explique précisément les rouages de la justice japonaise plutôt que de victimiser Carlos Père. Le sensationnel prend toujours le pas sur la pédagogie. Nous ne sommes pas dans un tribunal populaire. En attendant, 2 ressortissants américains sont transférés au Japon et 3 personnes… Lire la suite >>
greg
Invité
« Pour être innocent, il faut que la justice rende son verdict. » Non, c’ est pour etre coupable que la justice doit rendre sans verdict. En l’ absence de verdict tu restes innocent. Presomption d’ innocence toussa. Pour le reste il y a bien eu complot: au proces justement on a presente des mails et des powerpoints de Nada ou il explique clairement qu’ il faut se debarasser de ghosn pour empecher une fusion avec Renault: soit en le faisant arreter, soit en le poussant a la demission apres l’avoir demoli psychologiquement, soit en le faisant virer par Renault. Accessoirement, Nada… Lire la suite >>
SAM
Invité
greg
Invité

Et en quoi cela contredit mes propos?

SAM
Invité

Alors il a ce que l’on pense juste et ce qui est possible. L’article montre déjà en 2017, que des choses ne sont pas possibles bien que justifiées pour garder un « talent » dans une entreprise.

greg
Invité

Je repose ma question: quel rapport avec la presomption d’ innocence et le complot pour le faire tomber?

SAM
Invité
greg
Invité
Je pense que tu es un peu lent a la detente. Alors encore une fois: 1)Quel rapport avec la presomption d’ innocence? Je ne vois pas trop en quoi ces nuees d’ articles sur la remuneration de Ghosn permettraient d’ inverser l’ un des principes les plus elementaires des droits de l’ Homme??? Puisque tu aimes les liens, je t’ invite a lire l’ article 11 de cette petite convention qui est probablement inconnue pour toi. https://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/ Article 11 1. Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours… Lire la suite >>
SAM
Invité

@greg. Pour qu’une personne soit déclarée innocente ou coupable il faut un verdict donc un jugement. Fuir ce n’est pas rendre justice à la justice et au final ne pas se rendre justice. A vos yeux Hari Nada est coupable ou présumé innocent? Aux procès médiatiques, je préfère la justice car au moins quand un verdict tombe et on peut le contester. Donc on crie à l’injustice après un jugement … pas avant. La présomption d’innocence vaut aussi pour la justice japonaise.

wizz
Membre

SAM
oui pour la justice lors du verdict…

….mais lorsque la pratique de cette justice consiste à cuisiner l’accusé jusqu’à ce qu’il accepte de dire ce que les procureurs veulent entendre, alors ce n’est plus de la justice. Autant signer tout de suite en bas de la feuille blanche, et laisser ensuite les procureurs remplir les accusations

SAM
Invité

@Wizz. Sommes-nous l’un comme l’autre spécialistes du droit? Du Japon? Greg Kelly a pris le parti d’être à son jugement. Si injustice lui est faite, les USA pourront ainsi plaider en sa faveur sur la base d’une injustice. Il reste difficile de porter secours à un fugitif.

wizz
Membre

greg kelly n’est pas la cible
carlos ghosn oui

SAM
Invité
Dom
Invité

Comment Libé ose écrire cela : « le PDG brésilien » traduire « le métèque » ????
En 2017 Patrick Drahi, milliardaire, de nationalité marocaine, française, portugaise, et israélienne , était propriétaire de Libé et « mille fois plus riche » que CG.

wpDiscuz