Accueil Mercedes Mercedes dévoile l’Hyperscreen prévu sur la berline EQS

Mercedes dévoile l’Hyperscreen prévu sur la berline EQS

0
16
PARTAGER
Mercedes
Mercedes-EQ. MBUX Hyperscreen

En quelques années, notre manière d’appréhender la vie à bord d’une automobile a considérablement évolué avec l’intrusion de plus en plus forte de la connectivité, des assistances électroniques et des interfaces numériques. Et sur les modèles haut de gamme, l’IA est en train de changer radicalement notre façon de conduire et d’utiliser un véhicule. Mercedes entend bien affirmer son leadership en la matière.

écran total

Tesla jette un pavé…tactile dans la mare numérique en dévoilant en 2013 sur son Model S une « gigantesque » dalle tactile de 17 pouces prenant la place de la traditionnelle colonne centrale des tableaux de bord. Depuis, tous les grands constructeurs, et surtout ceux du premium, se sont lancés dans une course technologique pour proposer un « écosystème » numérique de plus en plus abouti. Le nouveau constructeur chinois Byton a fait le « buzz » en 2019 en dévoilant sur son concept M-Byte un gigantesque écran incurvé de 48 pouces rectangulaire qui, telle une dalle télévisée, remplace intégralement le tableau de bord traditionnel, pour un modèle qui, après pas mal de déboires chez Byton, pourrait arriver en 2022. Enfin, début 2020, Cadillac a présenté une dalle en trois parties de 38 pouces avec technologie P-Oled conçue par LG, destinée à son futur SUV géant Escalade, au design cependant plus classique.

C’est au tour du constructeur allemand de mettre l’eau à la bouche des automobilistes technophiles avec un gigantesque écran tactile de 56 pouces noir piano qui fera ses débuts dans la prochaine berline électrique de luxe EQS en 2021, la variante 100% électrifiée de sa majesté Classe S. Dénommé à juste titre Hyperscreen, il agira évidemment comme la pièce maîtresse du système d’infodivertissement MBUX de deuxième génération qui évite les boutons physiques au profit d’une expérience utilisateur embarquée entièrement numérique (et contrôlée par la voix). La Mercedes Classe S annonçait déjà la couleur avec une refonte spectaculaire de son tableau de bord pensé autour du système MBUX (l’abréviation de «Mercedes-Benz User Experience », dernière génération maison du système d’infodivertissement à commande vocale ) mais l’EQS ira encore plus loin dans cette recherche d’interface homme/machine.

Intégration et facilité

L’Hypercsreen se compose en fait de plusieurs écrans intégrés dans un seul morceau de verre incurvé qui couvre tout le tableau de bord, avec aux extrémités les buses d’aération circulaires caractéristiques, ce qui certifie une intégration physique de l’ensemble dans le « cockpit ». Le dessin vise à l’épuration des lignes, dans la tendance actuelle du techno-design. On notera la petite touche de style avec les écrans qui apparaissent sous forme de constellations étoilées – effet garanti- Les visuels laissent deviner l’intégration dans la dalle d’un écran d’instrumentation pour le tableau de bord derrière la colonne de direction, d’un écran d’infodivertissement central et d’un écran supplémentaire faisant face au passager avant. L’écran passager devient la norme dans les nouvelles berlines de standing, à la manière de la Porsche Taycan. L’Hyperscreen apparaîtra pour la première fois dans l’EQS, une berline électrique de luxe qui doit entrer en production à la fin de 2021.

Mercedes-EQ. MBUX Hyperscreen
Mercedes-EQ. MBUX Hyperscreen
Mercedes-EQ. MBUX Hyperscreen

Selon Mercedes, l’interface est repensé pour faciliter et rendre encore plus intuitif son usage. Grâce à la « couche » Zero-Layer, l’utilisateur n’aura plus à faire défiler une variété de sous-menus «car les applications les plus importantes sont toujours disponibles de manière situationnelle et contextuelle au haut du champ de vision du conducteur. »  Le système d’infodivertissement mis à jour permettra aux conducteurs d’enregistrer diverses préférences telles que les réglages du siège, la couleur de l’éclairage intérieur, la station de radio préférée, etc. Ces profils personnels peuvent être activés ou désactivés en utilisant les nouvelles fonctions de sécurité, ou même chargés dans d’autres véhicules Mercedes-Benz. Un capteur d’empreintes digitales sur l’écran tactile principal et la reconnaissance vocale seront fournis en standard, ainsi qu’un paramètre PIN. Les acheteurs peuvent opter pour une version de la voiture avec des caméras qui permettent également la reconnaissance faciale.

Big Brother is driving you ?

Qu’on se le dise, la guerre des constructeurs est davantage  numérique que mécanique désormais. Ce gigantisme des écrans peut poser un autre problème : la distraction du conducteur. C’est aussi à cette problématique que répondent l’implémentation de systèmes de surveillance pour garantir que les conducteurs restent concentrés sur la route et une refonte de l’ergonomie afin d’éviter le « feuilletage » de l’utilisateur dans les menus, auquel cas ces écrans ultra-larges peuvent représenter un énorme risque de responsabilité et de sécurité. Une étude récente de l’AAA (American Automobile Association) a révélé que de nombreux systèmes d’infodivertissement numériques apparaissant dans les voitures plus récentes peuvent être suffisamment distrayants pour augmenter le risque d’accidents, en particulier pour les conducteurs plus âgés. Nul doute que l’IA répondra à cette question. Mais quid de la conduite ?

Images : Mercedes

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Mercedes dévoile l’Hyperscreen prévu sur la berline EQS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Ça va plaire aux ados……

Prévoir les lingettes….

😉

gigi4lm
Invité

C’est pour ça que vous n’avez jamais acheté de smartphone

Invité

En tant que jeune, j’aime pas, les écrans qui font tout c’est contre productif je trouve plus compliqué en roulant

Invité

Les écrans tactiles ne devraient être utilisés que pour l’infotainment, le reste devrait être contrôlé que par de bons vieux boutons physiques / rotatifs : on n’a jamais trouvé mieux en terme d’ergonomie

MOTÖRHEAD
Invité

AXSPORT, rhoo 😂

Nico
Invité

J imagine même pas le coût d un remplacement de l écran!
Et en cas d accident, n y a t il pas plus de risques de blessures pour les occupants? Je suis bête , il n y aura plus de collisions avec la conduite autonome….
Ca signe aussi la fin du design intérieur, qui se résumera à une poignée de porte et un volant

C Ghosn
Invité

Pour ceux qui se posent la question de la fragilité ou de la sécurité d’un tel écran, sachez que la vitre légèrement incurvée a été montée à des températures supérieures à 650 degrés Celsius, ce qui garantit une clarté sans distorsion et une résistance surprenante. La société a également testé la sécurité du verre dans des cas extrêmes, comme un accident de voiture particulièrement catastrophique. Dans ces rares cas, le verre présente des points de rupture prédéterminés à chaque extrémité et cinq points de montage qui cèdent de manière ciblée grâce à une sous-structure en nid d’abeille.

Mwouais
Invité

Merci de l’info !
Si un article ou une présentation constructeur existe à ce sujet, il pourrait être sympa de le consulter.

(AGC ?, Saint Gobain ? Autre ?).

Benoua
Invité

Le fabricant du verre est Corning, mais c’est principalement la structure sur laquelle il est fixé qui va être determinante lors d’un accident, davantage que le verre en lui même.

Toxam
Invité

Qui produit la dalle en elle même? Dalle OLED j’imagine?

Ursule
Invité

Des infos s’il a la brique technologique haptique de Hap2U (société grenobloise qui a levé des millions d’euros de Daimler), pour simuler des états de surface, des boutons etc. ? Normalement la Classe E doit l’intégrer mais avec tous ces écran et sans interface physique ça serait intéressant sur cette EQS.

C Ghosn
Invité

Sauf erreur de ma part d’autres site évoque que ce sera uniquement une option dans l’EQS.

wpDiscuz