Accueil Electriques L’UE propose des règles pour des batteries plus « vertes »

L’UE propose des règles pour des batteries plus « vertes »

0
10
PARTAGER

Bruxelles vient de proposer de moderniser la législation européenne sur les batteries, avec pour objectif de les rendre « plus écologiques » et d’améliorer leur réutilisation en fin de vie. Vaste chantier … 

Vers des « exigences obligatoires » pour toutes les batteries mises sur le marché de l’UE

Dans un projet de règlement, la Commission européenne veut introduire « des exigences obligatoires pour toutes les batteries mises sur le marché de l’UE », qu’elles soient utilisées dans les voitures électriques, dans les téléphones mobiles ou dans l’industrie.

Ces exigences portent sur « l’utilisation de matières issues de sources responsables avec un usage limité de substances dangereuses, la teneur minimale en matières recyclées, l’empreinte carbone, la performance, la durée (…), ainsi que la réalisation des objectifs de collecte et de recyclage ».

Des mesures visant à atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050

L’exécutif européen affirme dans un communiqué que les mesures proposées « faciliteront la réalisation de la neutralité climatique d’ici à 2050 », objectif affiché par l’UE.

La Commission souhaite « stimuler l’économie circulaire » des batteries et « promouvoir une utilisation plus efficace des ressources dans le but de réduire au minimum (leur) impact environnemental ».

« À partir du 1er juillet 2024, seules les batteries industrielles rechargeables et les batteries de véhicules électriques pour lesquelles une déclaration relative à l’empreinte carbone a été établie » pourront être mises sur le marché.

Le taux de collecte des anciennes batteries devrait être porté à 70 % en 2030

Le taux de collecte des batteries utilisées par les particuliers devra être porté à 70% en 2030, contre 45% actuellement, pour une meilleure valorisation de leurs matériaux tels que le cobalt, le lithium, le nickel et le plomb.

Cadre pour faciliter la réaffectation des batteries

Enfin, « le règlement proposé définit un cadre qui facilitera la réaffectation des batteries de véhicules électriques afin de leur donner une seconde vie, par exemple en tant que systèmes de stockage d’énergie par batterie stationnaire, ou par leur intégration dans les réseaux électriques ».

Notre avis, par leblogauto.com

Il semble de plus en plus indispensable de recycler les batteries des voitures électriques pour pouvoir continuer d’affirmer à terme qu’il s’agit de véhicules  propres. Mais la collecte de matériaux réutilisables à partir de batteries au lithium-ion usagées reste  encore fastidieuse voire même risquée.

Des changements institutionnels plaidant en faveur de batteries conçues en fonction du recyclage et l’utilisation de robots pour automatiser le désassemblage, pourraient remodeler le recyclage.

Elisabeth Studer avec AFP

 

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "L’UE propose des règles pour des batteries plus « vertes »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ben… C’est très bien tout ça ! 🙂
L’avenir, une fois débarrasser de la Covid-19 se présentera sous des meilleurs auspices.

Mwouais
Invité

Ce qui se présente c’est u’e taxe sur les batteries plutôt

Rakihoney
Invité

Plus qu’une taxe j’y vois surtout un protectionnisme vert. Vis-à-vis de la Chine par exemple.
Au moins pour la partie de production de la batterie (la fabriquer au charbon, ça peut se comprendre pour lancer le marché mais c’est à corriger le coup d’après).
Ecrire les règles du jeu pour que la lutte soit à armes égales, c’est leur job et ils le font. Bonne nouvelle.

Rakihoney
Invité

Et ça va jouer aussi en interne de l’Europe. Par exemple pour la batterie de la Zoé faite en Pologne donc au charbon.
Les subventions à l’achat sont de l’argent public. Qu’elles corrigent des aberrations écologiques est une bonne nouvelle.

Mwouais
Invité

@SGL : je regardais tout à l’heure en voiture cette présentation. Même si l’auteur du site est très partisan et pro-Tesla à 100%)(avec certaines raisons), il vient de descendre de ses certitudes avec un seul site d’analyse de la situation pour les VE.

La suite de sa présentation est partiellement justifiée (car personne n’aime l’odeur du diesel), tantôt retombe vite dans des analyses partisanes, mais soit, cela reste intéressant.

https://youtu.be/JdqVaHK9im8

Mwouais
Invité

Ce qui serait à réguler c’est la manière dont les piles sont recyclables : sauf erreur, le nouveau système Tesla impliquera un démontage « structurel » de la voiture, c’est à dire probablement à un coût élevé lorsqu’il s’agira de changer de batteries. Sauf à jeter la voiture avec la batterie ?

wizz
Membre
Vidéo du remplacement de la batterie de la ZOE https://www.youtube.com/watch?v=dbzW3HkU_RU On peut voir que la batterie est « simplement suspendue » à la plateforme par quelques vis. Elle ne participe pas à la rigidité du chassis. En fait, c’est juste la plateforme de la Clio dont on avait agrandi le tunnel central pour caser la batterie. Mais on peut aussi concevoir la batterie et la plateforme de telle manière que la batterie participe à la solidité du chassis, que le blister (qui contient les cellules li-ion) soit un élément de renfort du chassis https://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2014/09/Euro-NCAP-Renault-Megane-lateral.jpg Par exemple ici, un crashtest latéral. On voit… Lire la suite >>
Jack Teste-Sert
Invité

Si les promesses de batteries au sodium solidee de la startup Innolith, avec une capacité de 1000 wh/ kg s’avèrent vraies, alors à la fois la question de réduction de poids et de propreté accrue sera résolue, mais pour quand ? Il faut que l’EU s’en mêle pour activer ces recherches !

Bizaro
Invité

Oui, ce qui serait bien c’est que les pays consommateurs soient aussi les pays recycleurs.
Parce que si c’est pour les envoyer se faire recycler en Afrique ou en Chine, autant balancer directement nos déchets de batterie à la mer.

wpDiscuz