Accueil Nouvelles technologies Lidar : Aeva, fondé par des ex-Apple, va entrer en Bourse

Lidar : Aeva, fondé par des ex-Apple, va entrer en Bourse

0
0
PARTAGER

Aeva, entreprise de la Silicon Valley qui développe un capteur lidar pour les voitures à conduite autonome a annoncé lundi qu’il allait faire son introduction en Bourse par le biais d’une fusion avec InterPrivate Acquisition, une blank-check company (entreprise sans activité dont l’objectif est d’acheter une société non cotée et de l’introduire sur les marchés financiers).

Fusion Aeva/ InterPrivate

La fusion avec InterPrivate, qui valorise Aeva à plus de 2,1 milliards de dollars, lui permettra de disposer d’une injection de trésorerie de plus de 300 millions de dollars pour développer des capteurs.
InterPrivate est un SPAC dirigé par l’investisseur en private equity Ahmed Fattouh. Ce dernier a levé 210 millions de dollars lors d’un premier appel public à l’épargne en février dernier.

Une SPAC est une société écran qui utilise le produit d’une introduction en bourse pour acquérir une société privée, généralement dans un délai de deux ans. Pour l’entreprise, fusionner avec un SPAC est une alternative à une introduction en bourse traditionnelle.

Vision 3D de la route

Fondé par les anciens ingénieurs d’Apple Soroush Salehian et Mina Rezk, Aeva commercialise un unité lidar qui rivalise avec Velodyne, Luminar et d’autres en vue d’offrir aux voitures autonomes une vision 3D de la route.

Les capteurs d’Aeva détectent également la vitesse des objets distants pour aider à distinguer les piétons des éléments stationnaires.

Aeva affirme que son capteur ne repose pas sur des lasers puissants ou des matériaux exotiques, une stratégie qui, selon lui, l’a aidé à réduire le coût et la taille de l’équipement.

Accord Aeva/Audi

La société a signé un accord portant sur un système de capteurs avec une unité appartenant à Audi travaillant sur la technologie de conduite autonome pour Volkswagen. Elle travaille également avec l’équipementier automobile allemand ZF Friedrichshafen pour que ses capteurs soient produits en série d’ici 2024.

Les sociétés développant des lidar multiplient les entrées en Bourse (IPO)

L’accord fait d’Aeva le troisième développeur de technologie lidar à rentrer en bourse cette année par le biais d’un accord avec une société d’acquisition à usage spécial (SPAC), après Velodyne Lidar et Luminar Technologies.

Aeva a l’intention d’utiliser le produit de l’accord InterPrivate pour étendre son développement de capteurs à l’électronique grand public, a déclaré Salehian dans un entretien à Reuters.

«Nous voulons qu’Aeva soit à l’intérieur non seulement de véhicules hautement assistés ou autonomes, mais dans un certain nombre d’applications», a-t-il déclaré.

L’accord devrait se conclure au premier trimestre de 2021, après quoi Aeva sera négocié à la Bourse de New York sous le symbole «AEVA».

Aeva soutenu par Porsche et des sociétés de capital risque

Aeva est également soutenu par les sociétés de capital-risque Lux Capital et Canaan Partners ainsi que par Porsche Automobil Holding, actionnaire majoritaire de Volkswagen.

Notre avis, par leblogauto.com

Les annonces se multiplient sur la conduite autonome. Constructeurs et équipementiers tentent de trouver la stratégie qui pourra efficacement relancer leurs activités plombées par la crise économique engendrée par le Covid-19.

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz