Accueil Hybrides Les hybrides rechargeables polluent plus qu’annoncé / ONG

Les hybrides rechargeables polluent plus qu’annoncé / ONG

0
54
PARTAGER

Les émissions de CO2 des véhicules hybrides rechargeables restent supérieures à ce que les constructeurs annoncent officiellement. C’est en tout cas ce qu’affirme l’ONG Transport & Environment (T&E) après avoir analysé le comportement de trois des modèles les plus vendus en 2020.

Les hybrides rechargeables polluent plus qu’annoncé

« Nos tests montrent que, même en conditions optimales, avec une batterie pleine, les voitures polluent plus qu’annoncé « , indique Diane Strauss, la directrice France de T&E.

Les tests, réalisés par Emissions Analytics sur les 4×4 urbains quelques peu massifs tels que le BMW X5, la Volvo XC60 et le Mitsubishi Outlander, font apparaître des émissions de CO2 entre 28% et 89% supérieures à celles que les constructeurs ont annoncé dans des conditions optimales de fonctionnement et avec la batterie chargée à plein.

« Avec une batterie vide, ils ont émis trois à huit fois plus de CO2 que les valeurs officielles et lors d’une conduite en mode recharge de batterie (…) les chiffres étaient alors trois à douze fois supérieurs », selon l’étude.

Eviter un scandale de type dieselgate

L’ONG alerte d’ores et déjà : « les constructeurs français doivent éviter de s’engouffrer dans ce prochain scandale d’émissions » de CO2, alors que les ventes de ces véhicules dépassent désormais en France celles des véhicules électriques.

Ajoutant que jusqu’en 2019, des études de l’ONG International Council on Clean Transportation (ICCT) ont conclu que les émissions de CO2 en conditions réelles des hybrides rechargeables étaient déjà généralement de deux à quatre fois plus élevées que les mesures communiquées lors de leur processus d’approbation.

Pour une suppression des aides et incitations pour les hybrides rechargeables

« Le gouvernement français doit supprimer au plus vite les aides à l’achat des véhicules hybrides et les incitations fiscales pour les véhicules d’entreprise » exhorte encore l’ONG.

En septembre 2020, le gouvernement avait déjà déboursé 38 millions d’euros en aides à l’achat de véhicules hybrides rechargeables (hors prime à la conversion) et il dépense annuellement 7 millions d’euros supplémentaires pour inciter les utilisateurs de véhicules de société à choisir l’hybride rechargeable, déplore parallèlement l’ONG.

La majorité des véhicules serait mal conçue

La majorité de ces véhicules – dotés d’un moteur thermique et d’une batterie rechargeable sur secteur permettant de rouler en mode 100% électrique sur une petite distance – « est juste mal conçue » affirme encore Transport & Environment, ne faisant pas dans le détail.

Ses arguments : ces modèles ont « des moteurs électriques faibles, des moteurs thermiques volumineux et polluants, et se chargent généralement lentement ».

Les ventes d’hybrides rechargeables explosent en France

De janvier à mi-octobre, plus de 40.284 hybrides rechargeables  ont été vendus en France, traduisant ainsi une explosion des ventes de 239%. Ces véhicules, souvent parmi les plus lourds, sont également exclus du nouveau dispositif de malus au poids qui va s’appliquer à ceux pesant plus de 1.800 kg.

Sources : AFP, Transport & Environment

A lire également :

Le scandale des hybrides rechargeables PHEV

Poster un Commentaire

54 Commentaires sur "Les hybrides rechargeables polluent plus qu’annoncé / ONG"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Utilisé comme des gros C.O.N.S, c’est une évidence.
Sinon autant garder son bon vieux diesel !

Verslefutur
Invité

« son bon vieux diesel »
Cela fait 20 ans que l’on ne fait plus de bons vieux diesels qui fumaient et puaient, mais qui étaient fiables.
Aujourd’hui, ce sont de vraies usines à gaz où il faut prier pour ne pas tomber en panne (filtre à particule, EGR…)
L’hybride simple lancé par Toyota en 1997 reste la moins pire des solutions

labradaauto
Invité

…C’est ben vrai , ça !

SGL
Invité

Les incitations pour les hybrides rechargeables sont géniales si l’on les utilise (les PHEV) à bon escient… Mais voilà !

SGL
Invité

Les PHEV diesel de chez Mercedes (en voilà des gens intelligents et formidables) surclassent les PHEV essence de la concurrence … Oui, mais voilà… les diesel c’est péché… pas beau, caca, etc.

AXSPORT
Invité

C’était bien au siècle dernier……..

wizz
Membre

Les PHEV diesel de chez Mercedes (en voilà pour des clients formidables…et riches)

un PHEV, ça coute cher
un diesel, à la dernière norme, ça coute cher
un PHEV diesel, ça coute très cher
un PHEV diesel étoilé, ça coute très très cher

pour ceux qui ne sont pas à 10 ou 20k€ près….

Invité

Mais, tu n’as pas fini de faire ton Mélenchon du diesel, toi ?

mich
Invité

L’ecologie CEST MOI!

Invité

Oui enfin, sauf qu’il y a quelques jours, au moment d’aller à un débat télé où il a compris qu’il se ferait laminer par ses contradicteurs, ça a plus été « la poule mouillée, c’est Moaaaaa » !

TNZ
Invité

Un diesel est efficace à régime constant … Un hybride passe son temps à démarrer et couper le moteur thermique.
Cherchez l’erreur !

Christophe
Invité
Et évidemment toujours rien concernant les particules chez ces lobbyistes de la bagnole, polluant le plus tueur, responsable de 80 % du coût sanitaire de la pollution du trafic routier et sans seuil d’innocuité, raison suffisante pour réduire drastiquement ses sources d’émission. Pourtant alourdir une voiture de plus de 300 kg pour l’électrifier (tout électrique ou PHEV) ce n’est pas neutre en terme d’émissions de particules. Mais bien sûr ces lobbyistes quand ils parlent de CO2, ils parlent uniquement de CO2 et bien évidemment en émission directe en oubliant les émissions indirectes. Si ils regardaient l’ensemble, ils en arriveraient obligatoirement… Lire la suite >>
Lucas
Invité

« Les hybrides rechargeables polluent plus qu’annoncé »
Mais noooon…. je peux pas le croire !
Un char d’assaut de 2 tonnes 5 ne consomme pas 5 litres au 100 en vrai grâce au miracle de la fée électricité en appoint ?!
On nous aurait encore menti, à l’insu de notre plein gré… 🙄

AXSPORT
Invité

Au pays de Candy………

😉

SGL
Invité

…enfin à l’inverse… c’est-à-dire bien utilisé, souvent ceux qui doivent payer leur carburant (les pauvres !) arrive pratiquement à ne jamais utiliser le moteur thermique pour leurs trajets quotidiens (souvent 99 % du temps) et seulement que deux jours en thermique pour les départs en vacances.
Il faudrait dire, quand même, que ce n’est pas interdit de brancher son PHEV tous les soirs pour commencer ! 😉

mich
Invité

Quand on vit en ville si on ne trouve pas de place de recharge on peut toujours passer son cable par la fenetre. en gros c est plutot une solution pour quelqun qui a un garage, donc qui potentiellement n’habite pas en centre ville, ce pour quoi cette voiture est faite et… non mais c est nimporte quoi en fait.

Béret vert
Invité

C’est surtout une occasion de vendre du green washing à travers les flottes d’entreprise.
Tous ces véhicules verts sont payés par les boîtes pour leurs cadres qui trouvent plus simple de faire le plein d’essence que recharger la batterie.
La gestion du Covid a confirmé l’ineptie de nos énarques également sur le plan sanitaire: enfermer les bien portants fallait y penser !

SGL
Invité

Quel rapport avec la France ?
les PHEV sont un phénomène mondial.

koko
Invité

En France, l’état les subventionne très généreusement avec nos impôts.

Mwouais
Invité

D’ailleurs voici un phénomène qui permet de subventionner les constructeurs.

Car acheter un Captur hybride en France semble plus onéreux qu’en Belgique. (certes, cela a toujours été un peu le cas mais pas autant).

https://youtu.be/hXUz33hOGqw

wizz
Membre

non mich

ces voitures, PHEV, ne sont pas faites pour ceux qui habitent en centre ville. C’est pour ceux qui doivent se rendre en centre ville, souvent, tous les jours (genre aller travailler)….et qui de temps en temps, souhaitent partir loin (week end, vacances)

Amazon
Invité

quand on vit en ville on a surtout accès aux transports en commun, on n’utilise sa voiture perso que rarement

wizz
Membre

et même si on est allergique au transport en commun, prendre sa voiture est souvent pénalisant. C’est difficile pour circuler, et c’est difficile de trouver une place pour garer sa voiture. On a peut-être une place dans le sous sol de son immeuble, mais on ne trouve pas toujours de place à l’arrivée, et donc on tourne, tourne, tourne… Lorsqu’on a un certain statut (et donc le salaire qui va avec), il est moins chiant de prendre un taxi. Dès lors, la voiture ne sert quasiment pas en ville, PHEV ou pas.

wpDiscuz