Accueil Général Pourquoi continuer d’utiliser des courroies de distribution ?

Pourquoi continuer d’utiliser des courroies de distribution ?

0
0
PARTAGER

C’est sans doute l’un des organes mécaniques les plus inspectés dans une voiture après les pneus. La courroie de distribution semble fragile et pourtant, on continue de l’utiliser. Pourquoi ?

A quoi sert une courroie de distribution

La courroie de distribution est une trame tissée recouverte de caoutchouc et crantée pour pouvoir être entraînée par des pignons. Elle entraîne à son tour d’autres pignons. Comme son nom l’indique, cette courroie permet de distribuer. En effet, grâce à son crantage, elle distribue le mouvement de rotation du vilebrequin à différents organes moteur comme la pompe d’injection, la pompe à eau, le ou les arbres à cames (pour les soupapes).

C’est un élément crucial pour le bon fonctionnement de nos moteurs. Sans cette courroie synchrone, tout s’arrête de « tourner rond » et le moteur peut même être irrémédiablement endommagé. C’est pour cela que son entretien et le contrôle de son état sont très importants.

L’histoire de la courroie de distribution remonte aux années 1940. Et cela n’a pas commencé dans l’automobile. C’est un fabricant de machines à coudre qui remplace la chaîne de distribution, bruyante et coûteuse, par une courroie. Il faudra attendre encore plusieurs inventions et améliorations pour que la courroie s’impose à l’automobile dans les années 1960.

Les avantages de la courroie

Par rapport aux chaînes de distribution, une courroie va être plus légère, moins bruyante et plus pratique. Les progrès dans les matériaux qui la composent permettent désormais des préconisations des constructeurs pour le changement des courroies qui approchent les 200 000 km. Cependant, il ne faut pas négliger une inspection régulière de la courroie, car le caoutchouc qui la compose en partie peut s’abîmer avec la chaleur, les produits chimiques qui peuvent couler dessus, ou la courroie peut s’effilocher.

Toute rupture brutale de la courroie entraîne quasiment à chaque fois la perte du moteur. Chaque courroie est différente, et les préconisations constructeurs peuvent varier énormément. Surtout, il faut scrupuleusement les respecter. On peut décider de changer soi-même la courroie de son véhicule. Pour cela, il faut récupérer des infos sur le changement de votre courroie de distribution. Ces informations sont spécifiques à votre modèle de voiture, mais aussi au kit installé.

Cependant, c’est un remplacement qui peut vite devenir compliqué avec les motorisations modernes. En effet, il y a de moins en moins de place sous les capots des véhicules et le changement demande une minutie et un minimum d’outillage. N’hésitez pas à demander des devis à des professionnels. Après tout, on ne change la courroie en théorie qu’une à deux fois dans la vie d’une voiture. L’investissement est modeste rapporté sur les années de service du véhicule.

Attention, sur un moteur, il existe plusieurs courroies. Outre la courroie de distribution (large et dentée), il y a également des « courroies d’accessoires ». Ce sont des courroies trapézoïdales qui permettent de faire tourner l’alternateur par exemple, ou bien encore la pompe de direction assistée ou la climatisation.

Les inconvénients de la courroie de distribution

Les courroies sont finalement plus fragiles qu’on ne le pense. Certes, c’est moins le cas depuis quelques années, mais les casses intempestives de courroie étaient légion avant et étaient redoutées.  Avant, on indiquait que l’on pouvait remplacer temporairement la courroie par un collant pour dames. Ce n’est plus le cas et comme on l’a déjà indiqué, le manque de dégagement autour du moteur rend la manœuvre impossible.

C’est à cause de cette relative fragilité que certains constructeurs restent fidèles à la chaîne de transmission. Elle est plus lourde et va donc entraîner une légère surconsommation de carburant. Réputée aussi plus solide, la chaîne va faire cependant un bruit mécanique plus important. De plus, ce n’est pas une assurance tous risques puisque la chaîne peut, elle aussi, casser. Pire, comme c’est réputé être résistant, on la néglige d’autant plus.

Des prix variables selon les modèles de voiture

Au final, la courroie de distribution offre bien plus d’avantages qu’elle n’a d’inconvénient. En revanche, elle demande un suivi régulier de son état. En cas de doute – craquelures visibles, dents abîmées ou manquantes, effilochement – il ne faut pas hésiter à la faire contrôler par un professionnel qui vous confirmera ou non la nécessité de la remplacer.

On remplace généralement la courroie avec le ou les galets tendeurs via un « kit de distribution ».  Mais, les prix de ces kits peuvent varier du simple au triple ! N’hésitez pas à faire faire plusieurs devis, dans des garages, centres auto ou même en ligne. En évitant d’attendre le dernier moment avant le changement, cela vous permettra de choisir le mieux-disant et faire des économies. En tous les cas, un seul mot d’ordre : on ne néglige pas sa courroie.