Accueil Historique Tour Auto 2020, l’arrivée au circuit Paul Ricard

Tour Auto 2020, l’arrivée au circuit Paul Ricard

0
0
PARTAGER
Tour Auto

Le Tour Auto Optic 2000, organisé par Peter Auto, s’est déroulé sur 5 étapes et près de 2000 kilomètres à travers la France, dans un contexte bien particulier. Après un passage par les circuits de Magny-Cours et de Lédenon, la 5ème et dernière étape était bien chargée, avec une épreuve spéciale sur route fermée au Mont-Ventoux puis une arrivée sur le circuit Paul Ricard, avec des épreuves de régularité et de scratch.

Les lauréats

En Compétition VHC, Raphaël Favaro (pour la première fois copiloté par Lucien-Charles Nicolet) remporte sa troisième édition consécutive, cette fois-ci sur une Jaguar Type-E 3.8 litres de 1962. Il devance une autre Jaguar Type E, qui obtient la deuxième place de Jean-Pierre Lajournade. Damien Kohler se classe troisième sur Shelby Cobra 1965.

La Jaguar rouge a gagné, devant la Jaguar bleue
Le podium est complété par cette Shelby

 

297 engagés se sont présentés au départ, au Grand Palais. Si le Tour de France, à la base, concerne les automobiles ayant participé à cette épreuve entre 1951 et 1973, l’ouverture d’esprit est de mise pour admirer des monstres un peu plus récents. Le peloton était très varié, avec de remarquables Porsche 906 (ou Carrera 6) Flat 6, des Ferrari 308 GrB et Groupe 4 de rallye préparées par Michelotto ou encore une BMW M1 à la sonorité toujours aussi envoûtante.

Justement, dans la catégorie Compétition tous groupes confondus, deux Ferrari encadrent une Porsche sur le podium. Florent et Yves Jean, sur une Ferrari 308, ont dominé la plupart des étapes. En régularité, c’est une Ford Mustang qui l’a emporté.

Plateau de choix

On a pu aussi applaudir des Opel Commodore et 1900 GT, dont une conduite par un équipage 100% féminin avec Anne-Chantal Pauwels, l’ancienne coéquipière de François Delecour au début de sa carrière en WRC. Au beau milieu des « flottes » de BMW (2002 Ti, 2002 Turbo, 2800 CS, 3.0 CSL, etc), de l’habituelle armada de Porsche 911 (dont une pilotée par Thierry Boutsen), des Alfa Romeo Giulia Sprint/Giulietta ou encore de quelques Alpine (A110 et A310), on trouvait aussi de vaillantes Citroën GS, Citroën SM et Saab qui ont adoré prendre du roulis ! ça tangue, ça tangue !

L’arrivée du Tour Auto était accompagnée en support de la Fun Cup. Ces répliques de VW Beetle sont identiques, avec un châssis de 780 kilos, un moteur 2 litres d’une puissance de 170 chevaux et des pneus standards. ça crisse, ça glisse, ça joue des portières,  c’est très serré sur la piste. Amusant et plaisant à regarder.

Les résultats complets sont disponibles ici

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz