Accueil SAIC SAIC : baisse de 39 % du bénéfice net au 1er...

SAIC : baisse de 39 % du bénéfice net au 1er semestre 2020

0
5
PARTAGER

Signe des temps et de l’impact financier du coronavirus, y compris au niveau de l’économie chinoise : SAIC, le plus grand constructeur automobile de l’Empire du Milieu enregistre une baisse de 39% de son bénéfice au premier semestre.

SAIC pénalisé par le Covid-19

SAIC , le partenaire chinois de Volkswagen et General Motors, a enregistré une baisse de 39% du bénéfice net au premier semestre 2020, alors que la pandémie de Covid-19 – et les mesures de confinement qui en ont découlé – ont éloigné les clients des concessions.

Le revenu net est tombé à 8,4 milliards de yuans (1,03 milliard d’euros) au cours de janvier à juin, a annoncé jeudi la société basée à Shanghai dans un communiqué.

Les recettes ont chuté de 25%, s’établissant à 274,5 milliards de yuans ( 33,59 milliards d’euros).

Hausse du bénéfice net au 2d trimestre

La performance de l’entreprise s’est toutefois améliorée au deuxième trimestre, le bénéfice net augmentant même de 32% par rapport à l’année précédente à 7,3 milliards de yuans (0,89 milliard d’euros) alors que le marché automobile commençait à se redresser.

Les ventes de General Motors (GM) en Chine ont connu une croissance à deux chiffres en valeur glissante annuelle en avril, alors que le plus grand marché automobile du monde se remettait du coronavirus.

La coentreprise de GM avec SAIC Motor qui fabrique des véhicules des marques Buick, Chevrolet et Cadillac, a déclaré que ses ventes en Chine avaient augmenté de 13,6% par rapport à avril 2019. Il a déclaré avoir vendu 111 155 unités durant le mois, ce chiffre incluant des voitures exportées.

Parallèlement, SGMW, une autre coentreprise de GM avec SAIC et Guangxi Automobile Group, qui produit des mini-vans d’entrée de gamme et a commencé à produire des voitures haut de gamme, a déclaré que ses ventes avaient bondi de 13,5% en avril pour atteindre plus de 127 000 unités.

SAIC durement touché par la crise sanitaire

Le plus grand constructeur automobile chinois a été durement touché par la pandémie de coronavirus, qui a restreint très fortement la demande et contraint les constructeurs automobiles à suspendre la production.

GM, qui est le deuxième plus grand constructeur automobile chinois après Volkswagen a déclaré que ses ventes en Chine avaient chuté de 43,3% au cours des trois premiers mois de 2020 par rapport à la même période 2019.

Concurrence de Tesla et NIO

Le géant asiatique doit également faire face à une concurrence accrue de la part de nouveaux arrivants tels que Tesla et NIO qui ont mieux résisté à l’épidémie, grignotant des parts sur le marché des voitures électriques, au grand dam de SAIC.

Perte de parts de marchés

SAIC, qui occupait un quart du marché automobile chinois en 2018, a vu sa part se réduire à environ 20% au premier semestre. Les ventes ont diminué au sein de ses grandes co-entreprises, SAIC-VW, SAIC-GM et SAIC-GM-Wuling enregistrant les plus fortes baisses en glissement annuel parmi les 10 principaux constructeurs au premier semestre, selon les données de la China Passenger Car Association.

Notre avis, par leblogauto.com

Si l’espoir semble être de mise à la faveur des bons chiffres enregistrés au second trimestre, reste à savoir s’il ne s’agit que d’un report des ventes qui n’ont pu être réalisées durant le premier trimestre ou d’une réelle reprise. On devrait rapidement pouvoir s’en faire une idée, après examen d’une éventuelle progression au troisième trimestre.

A noter également les pertes du marché de SAIC sur son propre territoire national … comme quoi la concurrence chinoise a peut-être du souci à se faire. Ce qui explique notamment sa stratégie d’expansion hors de Chine.

Sources : SAIC, Bloomberg

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "SAIC : baisse de 39 % du bénéfice net au 1er semestre 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Et encore je pense qu’un cabinet d’expertise comptable occidental n’en croirait pas ses yeux en regardant de près la comptabilité de ce groupe.
Il serait intéressant de comparer la rentabilité de cette entreprise Elisabeth : bénéfice net par action et de comparer ça aux concurrents.

jesaistout
Invité

ENRON recommande Arthur Andersen et Satyam recommande PwC

du coup SAIC ne sait pas lequel choisir

jesaistout
Invité

Je pense que du coup ils ont choisi l’aide comptable freelance en semi retraite du village qui a en porte feuille client le boucher et le plombier du coin

beniot9888
Invité

Je ne comprends pas ce que tu veux dire. Qu’est ce qu’elle a la comptabilité de SAIC, exactement ?

jesaistout
Invité

Leur compta a déménagé à PANAMA 🙂

wpDiscuz