Accueil Ford Michigan : projet de corridor pour véhicules autonomes et connectés

Michigan : projet de corridor pour véhicules autonomes et connectés

0
7
PARTAGER

L’État US du Michigan envisage de mettre en place un large corridor entre Detroit et Ann Arbor en vue d’accélérer le déploiement des véhicules de haute technologie – telles que les voitures autonomes et/ou connectées  – et permettre leur déplacement en toute sécurité.

Premier corridor de véhicules connectés et autonomes (CAV)

La gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer vient d’annoncer le lancement d’une initiative visant à développer un corridor unique en son genre pour les véhicules connectés et autonomes, conçu pour améliorer le transport des communautés du sud-est du Michigan. Un objectif clé du projet sera de concevoir le corridor en mettant l’accent sur la réduction des écarts observés de longue date dans l’accès au transport en commun et au transport régional.

Ce premier corridor de véhicules connectés et autonomes (CAV) maintiendra le leadership de l’Etat dans les infrastructures intelligentes et la mobilité future se félicite par ailleurs le Michigan.

Partenariat public / privé

Cavnue, une société fondée par Sidewalk Infrastructure Partners, a été choisie pour diriger le projet Cavnue , une filiale de Sidewalk Infrastructure Partners (SIP) axée tout particulièrement sur les routes de l’avenir a été sélectionné par l’État comme maître d’oeuvre du projet via un partenariat public-privé avec l’État du Michigan.

La première phase du projet testera la technologie et explorera la viabilité d’un couloir de véhicules sans conducteur de plus de 64 km entre le centre-ville de Detroit et Ann Arbor.

La première phase du projet devrait durer environ 24 mois.

Un projet à l’épreuve du futur

Le projet est conçu pour être «à l’épreuve du futur» et évoluer pour atteindre les objectifs de transport, en commençant par les bus connectés et les véhicules à mobilité partagée tels que les fourgonnettes et les navettes, et en s’étendant à d’autres types de véhicules tels que le fret et les véhicules personnels.

Le projet envisage de relier Detroit et Ann Arbor ainsi que les principales communautés et destinations le long de Michigan Avenue et de l’Interstate 94 dans le comté de Wayne et le comté de Washtenaw.

Il s’appuiera sur les investissements existants réalisés par l’État du Michigan et les communautés locales dans les infrastructures intelligentes et le transport en commun et reliera des destinations clés, notamment l’Université du Michigan, l’aéroport métropolitain de Detroit et la gare centrale du Michigan.

Comité consultatif intégrant les secteurs automobile et mobilité

Le projet de Cavnue s’appuiera sur le comité consultatif des entreprises du secteur automobile et de la mobilité autonome, avec notamment Ford, GM, Argo AI, Arrival, BMW, Honda, Toyota, TuSimple et Waymo.

Ford moteur sur le projet de l’Etat du Michigan

Les partenaires initiaux du projet comprennent Ford, pionnier de l’innovation en matière de mobilité au Michigan depuis plus de 100 ans; l’Université du Michigan, avec son centre de recherche CAV et son installation d’essai Mcity de classe mondiale, son institut de recherche sur le transport (UMTRI) et ses installations le long du corridor, et l’American Center for Mobility (ACM), un centre d’essais de premier plan.

L’annonce du projet a eu lieu devant la gare centrale du Michigan que Ford a achetée en 2018. Le  site sera la pièce maîtresse de ce quartier de l’innovation.

Notre avis, par leblogauto.com

L’initiative est louable mais signifie tout de même à demi mots que la circulation de véhicules autonomes sur routes totalement ouvertes et non dédiées à cet usage n’est pas encore pour demain ….

Le projet en vidéo :

Sources : Automotive News, michiganbusiness.org

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Michigan : projet de corridor pour véhicules autonomes et connectés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Une voie uniquement réservé au véhicule autonome de 64 km? Sera t’elle coupée par des voies « normales » avec des voitures normales? Si ils n’ont pas confiance dans leur véhicules autonomes comment seront gérées les intersections au niveau sécurité ? Comme des passages à niveau ferroviaire?

D’ailleurs cela ressemble beaucoup au transport ferroviaire avec son traffic isolé du reste de la route.

Guill
Invité

Je suppose que cela sera la bande de gauche de l’I-94. Ce qui laisse 2 bandes au automobiliste (+ la bande d’arrêt d’urgence). Ce sera sur des rails (comme souvent aux Usa…) sauf au endroits clés où il faudra prendre la sortie/monter et croiser les bandes non-autonomes. Le choix de la section est assez particulier car c’est la seule partie de l’autoroute qui est bouchonnée mais bon, ce sera certainement hors heures de pointe.

wizz
Membre
Aux USA, dans des (très) grandes agglomérations, il y a des « car pool lanes », des « HOV Lane, High Occupation Vehicle ». Ce sont des voies réservées aux véhicules transportant 2 personnes ou plus, des véhicules permettant de soulager le trafic sur les routes (bus, moto…) Parfois, ce sont juste une ligne réservée, séparée par une simple ligne blanche https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e9/Interstate_5_northbound_near_Shoreline%2C_WA_-_HOV_and_VMS.jpg/1024px-Interstate_5_northbound_near_Shoreline%2C_WA_-_HOV_and_VMS.jpg Parfois, c’est juste une voie séparée. La circulation se fait dans un sens le matin, et dans l’autre sens l’après midi, trajets banlieue centre ville Parfois, ce sont 2 voies séparées, une dans chaque sens. https://s.hdnux.com/photos/21/51/65/4627813/3/920×920.jpg Faire un corridor, des voies spécifiques… Lire la suite >>
Guill
Invité

Ce n’est pas dans leurs habitudes dans le Michigan mais c’est ce à quoi je pensais.

wizz
Membre
Guill
Invité

C’est un peu l’exception qui confirme la règle.

pneus en rabais
Invité

Les partenaires n’en sont que la première phase qui doit durer deux ans.

wpDiscuz