Accueil Actualités Entreprise Les jantes BBS de nouveau en faillite

Les jantes BBS de nouveau en faillite

0
12
PARTAGER

BBS Kraftfahrzeugtechnik, alias plus simplement BBS est de nouveau en dépôt de bilan et cherche un nouveau repreneur. Fin de l’histoire ?

BBS Kraftfahrzeugtechnik n’a pas débuté par les jantes. La société, fondée en 1970 en Allemagne par Heinrich Baumgartner et Klaus Brand, a débuté en fabriquant des pièces en plastique pour l’automobile. BBS c’est Baumgartner Brand Schiltach, du nom des fondateurs et de la ville où est sise la société.

Il faut attendre deux ans pour que BBS lance une première jante. Elle n’est pas pour le grand public mais pour le sport motorisé, le DTM par exemple. La jante est en trois parties réunies et deviennent le symbole de la sportivité. Les gens qui préparent leur voiture veulent des BBS, graal ultime pour pneus en goguette. BBS ne s’ouvre réellement au grand public qu’en 1980 mais l’ascension est fulgurante.

Il faut dire que les jantes BBS sont partout en sport auto au côté des OZ, et autres spécialistes du genre. Elles s’affichent en Formule 1, mais aussi en GT. Elles sont reconnaissables entre mille avec leur partie centrale dorée et les boulons pour unir les trois parties. C’est le RS Design qui fait encore son petit effet.

Une troisième faillite en peu de temps

En 2007, BBS est acculé à la faillite et le groupe Punch rachète l’entreprise. Le fonds Tyrol Equity AG se joint à l’aventure. En 2011, rebelote, un nouvel investisseur arrive. Puis en 2015, la société coréenne Nice Corp. prend le contrôle. 5 ans plus tard, Nice Corporation a décidé de se séparer de BBS et donc plonge la société dans une nouvelle période d’incertitude.

La cessation de paiement a visiblement été déclarée mais l’administrateur, Thomas Oberle de Mannheim, se déclare confiant pour trouver un nouvel investisseur et sauver l’entreprise qui emploie des centaines de salariés et fournit les plus grandes marques automobiles sportives. Visiblement, l’entreprise allait mal depuis deux bilans avec des pertes sur 2018 évaluées à plus de 11 millions d’euros pour 90 millions de chiffre d’affaire.

BBS qui s’est diversifié sur les jantes plus « populaires » va sans doute devoir recentrer son activité sur les jantes haut de gamme et pour le sport automobile. Le marché des jantes grand public généraliste est mort, tué par les nombreuses offres à bas prix venues d’Asie.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Les jantes BBS de nouveau en faillite"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Disil
Invité

Adios la dotch qualidad…. tout se perd mon pov Robert. A qui le tour ? Vw ??

Tonio
Invité

Comment une société en faillite depuis plusieurs années peut remporter l’appel d’offre pour la formule1 en 2021 ???

SGL
Invité

Ah ! les premières Golf S16 avec des jantes BBS … C’était qquchose quand j’étais petit !

elandy
Invité

S16 c’était chez Peugeot.

SGL
Invité

Oui, vous avez raison… C’est très vieux !
Je parlais de la Golf 1 GTI Oettinger de 1982.
Ils en parlent ici…
https://benzin.fr/auctions/show/golf010gti0oettinger01982-5c7d2dfece798
Mais là le kit carrosserie est BBS et les jantes sont ATS.

amiral_sub
Invité

la golf 2 GTI 16S avait des jantes BBS aussi

Commandant Tour
Invité

Ça fait plus de 15ans que les fournisseurs de jantes alu européens tombent un a un, ça n’est malheureusement pas nouveau et cela touche aussi les grands noms mythiques …

AXSPORT
Invité

Triste nouvelle !!!
😢

wpDiscuz