Accueil Actualités Entreprise Uber : pertes x 3 au 1er Trim. 2020, faute au coronavirus

Uber : pertes x 3 au 1er Trim. 2020, faute au coronavirus

0
1
PARTAGER

Uber, la célèbre société de réservation de voitures avec chauffeur a perdu 2,9 milliards de dollars au premier trimestre 2020. Un montant de pertes quasiment multiplié par trois en l’espace d’un an. L’entreprise a été « durement frappée » par la crise du coronavirus, selon les termes mêmes de son patron Dara Khosrowshahi.

Uber durement impacté par le coronavirus

Les réservations brutes de trajets (essentiellement les recettes avant déductions des taxes, péages ou diverses rémunérations des chauffeurs) ont diminué de 5% en valeur glissante annuelle, s’établissant à 10,9 milliards de dollars.

Le service de livraisons de repas à domicile en hausse mais loin d’être primordial

Fort heureusement pour Uber, son service de livraisons de repas à domicile – Uber Eats – a pu profiter des mesures de confinement. Enregistrant un chiffre d’affaires en hausse de 53% à 819 millions.

Reste que le segment représente encore qu’une faible part des 3,5 milliards de recettes globales de la société.

« Nous sommes encouragés par l’augmentation récente des livraisons de nourriture et par les premiers signes de réouverture de certains marchés », a tenté de rassurer Dara Khosrowshahi dans un communiqué.

Objectif de rentabilité retardé

Si Uber prévoyait d’atteindre la rentabilité au dernier trimestre 2020, il a été contraint jeudi d’annoncer que cet objectif serait retardé de plusieurs trimestres. Mais pas de plusieurs années a-t-il tenu à préciser.

Suppression de 3700 emplois

Cette publication voit le jour alors même que Uber vient d’annoncer mercredi la suppression de 3.700 emplois au sein des équipes chargées du recrutement et du renseignement des usagers. Objectif affiché : réduire les coûts face à la crise engendrée par la pandémie du Covid-19.

Une coupe sombre parmi ses salariés qui représente près de 14% de ses effectifs à fin 2019.

Notre avis, par leblogauto.com

Nouveau coup dur pour Uber alors que l’entreprise doit faire face à la justice de Californie. Laquelle l’a assigné cette semaine pour ne pas avoir donné à ses conducteurs dits indépendants le statut de salariés, alors que la législation en vigueur dans cet Etat US l’impose depuis le début de l’année.

Au final, Uber résistera-t-il à la tempête ?

Sources : Uber, AFP

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Uber : pertes x 3 au 1er Trim. 2020, faute au coronavirus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Beatriz
Invité

l’analyse n’est pas une surprise.

wpDiscuz