Accueil Editorial F1 GP d’Australie 2020 annulé : le fiasco !

F1 GP d’Australie 2020 annulé : le fiasco !

2135
18
PARTAGER

Le GP d’Indianapolis 2005 aura tenu presque 15 ans comme le plus gros raté de la Formule 1. Désormais, on parlera du GP d’Australie 2020.

En 2005, le GP des USA n’avait vu qu’une parade de 6 voitures courir après le retrait des écuries chaussées de pneus Michelin qui ne supportaient pas le passage de l’infield au banking. L’entreprise Clermontoise avait d’ailleurs pris ses responsabilités en remboursant les billets et en en achetant en avance 50 000 pour l’année suivante. Ce GP est resté comme l’un des pires de la F1 au niveau communication et prise de décision.

Et bien cette nuit, nous avons vécu « plus pire ». Hier, McLaren a décidé de ne pas courir suite à un cas positif au coronavirus dans son équipe. On s’attendait alors à une annulation en bonne et due forme dans la foulée. Mais, ce ne fut pas le cas. Pourquoi ? Oh sans doute une histoire d’assurance et de gros sous, personne ne voulant prendre la responsabilité de l’annulation et des dédommagements qui s’en suivent immanquablement.

Résultat, ces atermoiements se sont prolongés tard dans la nuit de Melbourne. Vers 2h du matin heure locale, une réunion de crise aurait eu lieu avec toutes les écuries pour connaître leur position. De ce qui a filtré, la moitié était pour l’annulation, la moitié contre. La BBC a annoncé l’annulation « de sources haut placées » tandis que la Sky annonçait le maintien « de sources haut placées ». D’autres sources affirmaient que Vettel et Räikönen étaient partis d’Australie. Pour Kubica, on l’annonçait déjà en remplaçant de Kimi chez Alfa Romeo… Et après ? Rien ! Rendez-vous demain…

Sauf que demain (ce matin donc) les portes devaient ouvrir à 8h45 pour la journée du vendredi et les gens ont commencé à se masser devant lesdites portes à 7h50 environ (heure locale). A 8h45, on leur annonce « un délai » pour l’ouverture. Mais, à cette heure-là, toujours pas question d’annuler. Aussi, dans le paddock, les écuries commencent à bouger. Dans les staffs, certains semblent refuser de faire quoi que ce soit et se regroupent, d’autres s’affairent comme si de rien n’était.

Peu avant 9h, Daniel Andrews, le « Premier of Victoria » (le Chef du Gouvernement de l’Etat de Victoria) a pris la parole à la télévision. Il a annoncé que vu la situation du Covid-19, si le GP était maintenu, il se tiendrait forcément sans aucun spectateur. Le huis-clos est donc prononcé alors même que des milliers de gens patientent devant les portes d’entrées de l’Albert Park !

Des heures d’incertitude pour une décision logique

Mais là encore, flottement dans les rangs. Ok il y a huis-clos, mais le GP est-il maintenu ? Dans les coulisses, cela bouge enfin, et la Formule 1 prend la décision d’annuler le grand-prix. Soulagement pour l’organisateur visiblement qui n’a pas eu à prendre cette décision et prend acte de l’annulation…pour les billets et le concert prévu de Robbie Williams…on verra plus tard.

Du côté des écuries, 3 irréductibles voulaient courir : Red Bull, Alpha Tauri et Racing Point. Désormais, les discours changent et tout le monde parle de santé et sécurité des spectateurs et de tout le monde. Ce qui a changé ? Une décision. Mais qui a tardé à venir. Dans un sens ou dans l’autre il fallait une décision et pendant plusieurs heures il n’y a eu que le silence.

« 10 fois trop tard, 100 fois trop tard » (F. Delecour en WRC)

Maintenant se posent plusieurs questions : la décision ne pouvait-elle pas être prise plus tôt et éviter que des milliers de gens ne prennent l’avion pour Melbourne ? Ou ne prennent leur voiture, les transports en commun, prennent une journée de congés ? Se pressent sur le circuit ? Et désormais reprennent l’avion, le bus, la voiture, sachant qu’il y a des cas avérés de Covid-19 ?

Pourquoi la décision a-t-elle autant tardé ? Y a-t-il un pilote à la tête de la F1 ? Pourquoi la FIA si attentionnée à la sécurité des automobilistes n’a-t-elle pas tapé du point sur la table plus tôt ? Et quid du GP de Bahreïn ? On envoie le matériel là-bas pour un GP à huis clos, ou on annule tout le début de saison purement et simplement ?

Il y en a qui se « préparent des nuits blanches… des migraines… des ‘nervous breakdown’, comme on dit de nos jours » (Jean Lefebvre dans « Les tontons flingueurs »). En tout cas nous venons de vivre un gros fiasco de non-décision et de non-communication. A l’opposé, les sports américains ont rapidement pris la décision (qu’on approuve ou non) et au moins les gens savent à quoi s’en tenir.

[Mise à jour 13/03 14h30 : « En raison de la propagation mondiale continue de COVID-19 et après des discussions en cours avec la FIA et les organisateurs de la course, toutes les parties ont décidé de reporter le Grand Prix de Bahreïn et le Grand Prix du Vietnam qui devraient avoir lieu respectivement les 20 et 22 mars et 3-5 avril ».

Bref, rendez-vous à Monaco fin mai pour un début de saison inédit ? ]

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "F1 GP d’Australie 2020 annulé : le fiasco !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
The Stig
Invité

Et cette fois, ils voient large :
– Bahreïn qui devait être à huis clos, repoussé.
– Vietnam, repoussé.
– Chine, repoussé (mais on le savait déjà).

La FIA compte commencer le championnat en Europe, à partir de… la fin mai.

Ce qui donne deux GP, Pays-Bas et Espagne, sans décision officielle. Si réellement la FIA commence fin mai, ça donnerait Monaco comme manche d’ouverture.

Bod
Invité

Merci Thibaut pour ta référence…je n’ai pu résister a l’envie de revoir la vidéo de Delecourt! 😂

COLAS
Invité

IL ÉTAIT TEMPS !!!!!

wpDiscuz