Accueil F1 F1 – Australie 2020 : présentation

F1 – Australie 2020 : présentation

637
9
PARTAGER
F1 Australian Grand Prix 2020

Hop hop ! C’est la rentrée des classes pour la Formule 1. Tout le monde se retrouve à Melbourne en Australie pour le premier grand-prix d’une saison qui sera forcément marquée par l’épidémie de Covid-19.

Pour le moment, quelques personnes dans les écuries ont été mis en confinement, présentant des symptômes. Mais, pas de pilote ni de directeur d’écurie à priori. La tension est quand même là et l’atmosphère doit être étrange pour tout le monde.

Le premier Grand-Prix de la saison est traditionnellement en Australie depuis des saisons, à part en 2006 ou en 2011 par exemple quand la F1 a débuté par Bahreïn. A Melbourne, la Formule 1 emprunte la piste de l’Albert Park, une route ouverte en temps normal, avec des murs, des rails et de la pelouse très proches.

Un circuit « à l’ancienne » même s’il est récent. Malheureusement, il n’occasionne pas des masses de dépassement à cause aussi de cela. La sanction est rapide et avec les monoplaces difficiles à suivre (à cause de « l’outwash » ou flux d’air sale balancé sur les côtés) c’est d’autant plus dur.

Le grand-prix se tient là depuis 1996, après 11 éditions à Adélaïde. Le GP se tenait alors en fin de calendrier, mais le circuit urbain n’était pas forcément apprécié avec ses lignes droites et virages à 90° dans le quartier d’affaires.

Long de 5,3 km, le circuit de l’Albert Park offre des images intéressantes. Par contre, c’est plat…plat et plat. Pour les pilotes, c’est un peu frustrant par rapport à certains circuits au dénivelé important. 3 zones DRS seront autorisées ce weekend. Côté météo, la fraîcheur arrive à Melbourne et la pluie est même annoncée pour ce vendredi. De quoi perturber la « mise en roues » des voitures et donner des qualifications mélangées.

En Australie, faire la pole ne sert à rien

Depuis le début de l’air hybride turbo, il n’y a eu qu’un seul poleman : Lewis Hamilton. En revanche, cela ne signifie pas victoire à coup sûr puisque le sextuple champion du monde ne s’est imposé qu’une seule fois contre 2 fois pour Rosberg et Vettel, et une fois Bottas l’an dernier. Bref, une course pas comme les autres qui peut révéler des surprises.

Côté surprises justement. Racing Point lance une RP20 copie de la Mercedes W10 de l’an passé. Suffisant pour viser un top 5 en début de saison ? La Ferrari a souvent été rapide sur ce tracé en course, et sa copie chez Haas aussi. S’il y a une surprise, elle peut venir d’un Pérez, d’un Grosjean ou d’un Magnussen (d’un Stroll ce n’est plus une surprise mais un méga banco). A noter que Renault a dévoilé sa livrée (identique à la saison passée) tout en annonçant un nouveau sponsor titre. Désormais l’écurie s’appelle officiellement : Renault DP World F1 Team.

L’Albert Park est toujours un peu à part dans les circuits du calendrier. Mais, on devrait enfin avoir un aperçu des forces en présence pour cette saison. Et vous, vous miseriez sur qui pour une surprise ?

DateHoraire (heure de Paris)
Essais libres #113-mars2h00 – 3h30
Essais libres #213-mars6h00 – 7h30
Essais libres #314-mars4h00 – 5h00
Qualifications14-mars7h00 – 8h00
Course15-mars6h10 – 8h10

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "F1 – Australie 2020 : présentation"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Balkany président !
Invité

On notera également que les pleureuses red bull vont porter réclamation concernant le DAS.

Ils ont gagné leurs premières réclamation concernant les écopes de freins arrière sur les mercos grises et roses.

Ça promet une bonne bataille 😁😁

Docteur_Oliv
Invité

3 Zones DRS dans le texte et 2 sur le Schéma ??

mko
Invité

Oui mais bon le grand prix n’aura jamais lieu non ?

Fangio Jr90
Invité

« La Ferrari a souvent être rapide sur ce tracé en course, »
« été » non?? :p

wpDiscuz