Accueil Dépêches Les problèmes de Renault liés au management de Ghosn, selon son prédécesseur

Les problèmes de Renault liés au management de Ghosn, selon son prédécesseur

1921
65
PARTAGER
Louis Schweitzer
By Thesupermat - Own work, CC BY-SA 3.0, Link

Les difficultés actuelles de Renault sont liées au management de Carlos Ghosn, a estimé jeudi l’ancien PDG du constructeur automobile français, Louis Schweitzer, sur la radio RTL.

« Les difficultés propres à l’alliance Renault-Nissan (…) tiennent à la façon dont cette alliance a été pilotée avant le départ de Carlos Ghosn », a déclaré M. Schweitzer, qui a dirigé le groupe de 1992 à 2005 et mis sur pied le partenariat franco-japonais en 1999.

Interrogé sur la responsabilité personnelle de Carlos Ghosn dans la crise actuelle, M. Schweitzer a mis en cause sa gestion.

« Son management n’était plus assez présent, ni adapté à la situation. Il y a eu l’ambition d’être numéro un mondial (qui a conduit) à sacrifier tout le reste à cette première place mondiale, et ça ce n’est pas bon », a expliqué l’ancien dirigeant, qui avait lui-même recruté Carlos Ghosn comme adjoint en 1996, avec l’idée d’en faire son successeur.

A partir de 1999, M. Schweitzer avait envoyé Carlos Ghosn au Japon avec la mission de redresser Nissan, alors en grandes difficultés financières. « Il a été absolument exceptionnel dans le redressement de Nissan », a-t-il reconnu.

Auréolé de ses succès chez Nissan, devenu une star au Japon, M. Ghosn était devenu le patron de Renault à partir de 2005 tout en continuant de diriger le partenaire japonais. Mais « dans la durée, ça s’est dégradé », a ajouté M. Schweitzer.

Le groupe Renault a annoncé le 14 février qu’il envisageait des fermetures d’usines après être tombé dans le rouge l’an dernier pour la première fois depuis 2009, un an après la chute de Carlos Ghosn.

Ce dernier avait été déchu de ses fonctions de PDG de Renault après avoir été interpelé au Japon pour des malversations présumées. En fin d’année, il a cependant réussir à fuir le pays, où il était assigné à résidence dans l’attente de son procès, pour se réfugier au Liban.

Lors d’une conférence de presse début janvier, M. Ghosn avait vertement critiqué la gestion de ses successeurs.

« Franchement, il n’y a plus d’Alliance » Renault-Nissan, avait-il affirmé. « La croissance a disparu, les profits sont en chute. J’ai du mal à trouver une quelconque direction stratégique », avait-il lancé, en rappelant qu’il avait porté l’alliance au premier rang mondial en volume de ventes en 2017 et 2018.

Par AFP

Poster un Commentaire

65 Commentaires sur "Les problèmes de Renault liés au management de Ghosn, selon son prédécesseur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité
Schweitzer prend quand meme de sacres arrangements avec la realite. « « Son management n’était plus assez présent, ni adapté à la situation. Il y a eu l’ambition d’être numéro un mondial (qui a conduit) à sacrifier tout le reste à cette première place mondiale, et ça ce n’est pas bon » Entierement faux: impossible de lancer un nouveau projet vehicule/moteur ou autre sans avoir fourni au prealable un dossier solide permettant de prevoir volumes, ET rentabilite. Nombre de projets ont fini a la corbeille, ou des produits condamnes rapidement faute de rentabilite. Un exemple: La Pulsar etait deja condamnee UN… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

« Entierement faux: impossible de lancer un nouveau projet vehicule/moteur ou autre sans avoir fourni au prealable un dossier solide permettant de prevoir volumes, ET rentabilite. Nombre de projets ont fini a la corbeille, ou des produits condamnes rapidement faute de rentabilite. Un exemple: La Pulsar etait deja condamnee UN AN apres sa mise sur le marche. »

Quel rapport avec le fait d’avoir voulu devenir N°1 par une politique de rachat (Samsung, Lada, Aftovaz, Mitsubishi…) ?

greg
Invité
Si tu ne sais pas lire, alors je ne peux rien pour toi… « n. Il y a eu l’ambition d’être numéro un mondial (qui a conduit) à SACRIFIER TOUT LE RESTE ». Autrement dit : Ghosn avoir soit-disant neglige la rentabilite et tous les autres aspects pour se concentrer uniquement sur le voklume Or c’ est faux. Comprends-tu le rapport? Accessoirement, Samsung c’ est Schweitzer. Lada et Aftovz la meme compagnie : il s’ agissait d’ une prise de participation de 25% quand le marche russe boomait, ce qui est logique. Par la suite, Poutine a contraint Renault a reprendre l’… Lire la suite >>
beniot9888
Invité
Ta logique ne va nulle part. Tu dis que non, CG n’a pas sorti des modèles à tour de bras dans l’espoir d’être N°1. Mais en même temps que Renault a sorti des projets qui n’étaient pas vraiment rentables ni populaires, comme la Pulsar. Pourquoi Nissan aurait sorti la Pulsar si ils n’espéraient pas en vendre ? Pour l’image de marque et le prestige ? Et le modèle « qui a été condamné UN AN après sa sortie » est toujours vendue sur certains marchés et a vécu 5 ans avant son retrait en Europe. Longue agonie de la condamnée ? Mais… Lire la suite >>
greg
Invité
Je suis halluciné devant un tel déchaînement de mauvaise foi la plus crasse, et de mensonges. Pulsar : le temps de développement d’un véhicule peut prendre jusqu’à 5 ans. La Pulsar est née juste avant que le Qashqai soit lancé. Le succès du QQ a été une énorme surprise, et Il était trop tard pour stopper la Pulsar. Un arrêt prématuré aurait coûté plus cher., et il a été décidé de la maintenir pour voir si il y avait une chance de reconquérir le segment. Les ventes ont été deux fois inférieures aux prévisions d’un côté, de l’autre la Chine,… Lire la suite >>
pat d pau
Invité

Volume Vs fiabilité, Volume Vs R&D, volume Vs rentabilité, tu comprends pas ce qu’il dit.
Scwheitzer c’est nissan, Dacia, Samsung tout ce que Ghosn ne voulait pas.
Lada/avto c’etait un moyen pour Carlos de courir apres ses « volumes » pour etre N1.

pat d pau
Invité

« impossible de lancer un nouveau projet vehicule/moteur ou autre sans avoir fourni au prealable un dossier solide permettant de prevoir volumes, ET rentabilite. »

Un dossier solide ? avec des prev volume de zoe a 140.000 an, c’etait des chiffres « solides » ? ou pour justifier la delocalisation de la Clio ? t’y etais au technocentre en 2006 et 2012 ?

greg
Invité

Mauvais exemple : TOUS les constructeurs automobiles se sont trompés sur leur prévisions pour les VE (si tu veux rire, regarde aussi les prévisions de PSA pour ses clones du i-miev). Quand il s’agit de technologies disruptives, il faut faire des exceptions.
Accessoirement, c’était 100000 unités visées pour 2012. Pas 140000
Sinon pour te répondre, non, je ne suis entré dans l’alliance qu’en 2014. Je me contente de décrire ce que j’ai vu, sachant que deux de mes projets (Qashqai PHEV et Nismo) sont passés à la trappe faute de rentabilité

Bzep
Invité

La faute majeure de C.Ghosn est de ne pas avoir prévu sa duccession à mon avis. Contrairement à M Shweitzer.

Luc
Invité

J’espère pour Mr Ghosn, que Renault survivra assez longtemps pour lui verser ses quelques millions en parachute doré et indemnités de licenciement.

SGL
Invité

Pour conclure :
Ghosn à été bon pour Nissan…mais pas vraiment pour Renault.
C’est Schweitzer et Tavares qui ont été des bons pour Renault, Dacia, Alpine… !?

SAM
Invité

@SGL. Tavares n’as pas été bon pour Renault aussi et ma grosse crainte c’est qu’il continue à appliquer la tactique Nissan à Peugeot (une gamme appauvrie et le tout SUV). Citroën souffre …il ne fait pas grand chose sauf développer une gamme DS dont peu ne veulent.

SGL
Invité

Zoe et Alpine ne sont pas les enfants de Tavares ?

greg
Invité

Zoe est le bebe de Ghosn, Alpine c’ est partage, Ghosn adore les voitures de sport, c’ est lui qui a pousse pour le developpement des 370Z et Gt-R malgre les performances des 350 Z et GT-R R34. Pour Dacia j’ en parle. Pour PSA, Tavares a applique les memes recettes que Ghosn. Mais avec encore moins de scrupules.

pat d pau
Invité

heureusement que la skyline R32 n’etait pas tres connu chez Nissan, ni la 260z mais halleluia.
Heureux d’apprendre que Tavares a viré 21000 et fermé 5 sites pendant que Ghosn n’a viré personne au technocentre avec des sucides toutes les semaines !
Vous avez travaillez au technocentre ? vous avez un article avec les sucides chez PSA au siège ?

zeboss
Invité

Greg a été viré de PSA…
De DS à priori si je remonte le fil des commentaires…

SGL
Invité

Dacia n’est pas l’enfant de Schweitzer ?

SGL
Invité

Tavares n’a pas contribué à remonter le groupe PSA depuis 2014 ?

SAM
Invité

Il a remonté Peugeot pour les autres labels on attend toujours. Tavares bosse très bien après je ne suis pas sûr qu’il soit capable de travailler sur plusieurs labels d’où mes interrogations sur la fusion FCA-PSA. Quand Citroën et Opel seront forts et devant Skoda, je réviserai mon propos!

SGL
Invité

Et Citroën !
Et Opel redevenu rentable
Et DS

greg
Invité
Et Citroen degrade au rang de low cost. https://www.largus.fr/actualite-automobile/citroen-e-ami-1eres-infos-sur-la-citadine-electrique-low-cost-10241402.html Et Opel redevenu rentable grace a la fins des royalties pour GM et par le biais d’ une manipulation comptable (les sommes depensees pour les plans sociaux n’ ont pas ete integrees au bilan, sinon Opel aurait ete dans le rouge) Cela ne t’ interpelle pas qu’ une marque en pertes chroniques revienne dans le vert en une annee? Les miracles n’ existent pas. Et DS que tu es le seul a voir comme etant une reussite totale alors qu’ aucun bilan comptable separe n’ a ete publie depuis que c’… Lire la suite >>
Thomas
Invité

J’aime plutôt bien sa politique avec PSA, et les rachats d’Opel et la fusion avec FCA peuvent rapporter très gros, si bien gérés sur le long terme 🙂

zeboss
Invité

@SAM : l’éternel PSA bashing, t’a été refoulé du groupe ou quoi ?
Gamme appauvrie, (au passage le même commentaire sur l’histoire de la marque..).
Et Honda ? une gamme de 40 modèles sans doute ? Subaru ? Mazda ?
Bm et Mercedes s’apprêtent à supprimer de nombreuses variantes / modèles de la gamme.
Sans doute un effet Tavares aussi ?(en fait oui, moins de modèles donc moins de dispersion des équipes pour l’ensemble de la vie de la gamme).

greg
Invité

Nullement non SGL, je t’ invite a lire mon commentaire chiffres a l’ appui.

SAM
Invité
CG a été un bon comptable et un bon redresseur pour Nissan. Je pense qu’il aurait du laisser la place depuis un moment car il n’était plus le pdg de la situation. On lui avait pourtant demander de prendre sa retraite … Il ne l’a pas voulu. 5 millions d’autos pour Nissan mais avec quel sacrifice au final. Nissan va devoir redescendre aux 4 millions pour être mieux. Ils n’arrêtent pas de le dire … les marchés financiers ne veulent pas l’entendre. La crainte c’est que Clotide Debos continue sur la lancée Ghosn qui n’a jamais eu une vision industrielle… Lire la suite >>
C Ghosn
Invité

Les absents ont toujours tort. 🙈

Schweitzi est un bon français. , C est toujours de la faute des autres , nous on est les meilleurs 👀

Se remettre en question , non nous gaulois ne savons le faire . Dommage ça mènera a notre perte .

SGL
Invité

Ce qui est bien Français est de dénigrer systématiquement tout ce qui vient de France.
En matière d’autoflagellation, on est le champion du monde !
Pour Schweitzer, je ne vois pas ce qu’il a raté ?

Dom
Invité

Louis Schweitzer:
— En 1995, Louis Schweitzer a été mis en examen pour « complicité d’empoisonnement » dans l’affaire du sang contaminé.
— En 1995, il est également mis en examen dans l’affaire des écoutes de l’Élysée. Le 9 novembre 2005, il est condamné dans cette affaire . Il est notamment reconnu coupable pour le placement sur écoutes de Jean-Edern Hallier.
— En 1998, la justice belge le condamne à une amende de 10 millions de francs belges (1,6 million de FF) pour avoir violé la loi du travail belge lors de la fermeture de l’usine Renault de Vilvorde.

greg
Invité

Bien qu’ etant critique sur Scweitzer, je souhaiterais te rappeler qu’ une mise en examen ne vaut pas culpabilite ni condamnation. Il y a eut un non-lieu pour le sang contamine.
Tu verrais le nombre d’ innocents mis en examen….

pat d pau
Invité

Richard Ferrand qui dirige l’assemblée nationale a été mis en examen. tout est prouvé on attend le proces.

greg
Invité

Ce qui est bien Français, c’ est de parler systematiquement « denigrement » et « auto-flagellation » a la moindre petite critique.

SGL
Invité

Ah bon ?
Je ne suis pas le seul !
…ça me rassure qu’un peu malheureusement.

greg
Invité

Sur ce blog tu es le seul (pour le moment). Mais j’ ai deja vu ce genre de comportements ailleurs oui.

JC juncker
Invité

Malheureusement oui pas le seul. C est le mal qui ronge notre pays . Le français moyen n a pas où ne veut pas avoir la faculté intellectuelle nécessaire à se faire autocritique. Il ne voie que les bons côtés. C est du basique mais faire un SWOT de notre société sans taboos mettrais en lumière ce qui nous ramènerais vers une vrais puissance mondiale .

wpDiscuz