Accueil Actualités Entreprise La production automobile allemande en grave chute depuis deux ans

La production automobile allemande en grave chute depuis deux ans

1217
42
PARTAGER

La production automobile de l’Allemagne a baissé de 9% en 2019. C’est la troisième année de baisse consécutive enregistrée dans le secteur.

La production automobile allemande en grave chute depuis deux ans

La production automobile allemande a atteint 4,7 millions d’unités, soit son plus bas niveau depuis 1997, selon les chiffres publiés lundi par la fédération industrielle d’outre Rhin, la VDA.

Pire encore, les chiffres du secteur suivent la même – forte – tendance baissière que celle enregistrée l’année précédente. En 2018, l’industrie automobile allemande, poumon économique de l’Allemagne, avait produit 5,12 millions d’unités. Affichant alors un déclin important de 9,3% après un recul de 1,8% en 2017.

Les ventes tiennent la route

Une bonne nouvelle tout de même : les ventes de véhicules ont progressé de 5% à 3,6 millions de voitures en 2019. Mais cette apparente « performance » doit être relativisée. Elle est en effet due à une comparaison avec des – mauvais – chiffres de 2018, durement impactés par l’entrée en vigueur des nouvelles normes antipollution WLTP.

Su l’on prend en compte uniquement le critère des ventes, l’année 2019 s’avère ainsi la meilleure depuis plus de 20 ans, en dehors du record enregistré en 2009, les résultats commerciaux ayant été dopés cette année-là par un dispositif favorable de prime à la casse.

Baisse des exportations

La VDA ajoute que les constructeurs allemands ont nettement moins exporté. Arguments invoqués : « la baisse de la demande internationale ». Les conflits commerciaux entre Chine, Etats-Unis et Union européenne n’arrangeant rien à l’affaire.

Au final, les exportations ont chuté de 13% en un an, pour s’établir à 3,5 millions d’unités.

La VDA prévit une chute des immatriculations pour 2020

Peu confiante dans l’avenir, ou tout du moins lucide, la VDA a prévu dès décembre dernier que le nombre d’immatriculations devrait baisser de 4 % en Allemagne en 2020, tablant sur 3,43 millions d’unités.

Notre avis, par Leblogauto.com

Une bien mauvaise performance qui a déjà des répercussions sur l’emploi et l’économie allemande.

On peut comprendre dans un tel contexte les espoirs suscités par l’arrivée de Tesla outre Rhin et par la construction de sa première Gigafactory européenne en Allemagne. Laquelle ne sera pas opérationnelle toutefois avant 2021.

Poster un Commentaire

42 Commentaires sur "La production automobile allemande en grave chute depuis deux ans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
automania
Invité

le thermique roule vers sa fin…. nous l’avons tant aimé mais bye bye.

panama
Invité

Faut pas rêver ! Avec la fin des subventions (donc nos impôts) le marché des électrique va connaitre son premier grand gap.

Invité

heeeeu, non, pas vraiment. Du moins, pas encore.
Au contraire d’ailleurs, l’électrique peine encore à décollé. En 2018, on disait que 2019 serait l’année de l’électrique. En 2019, on dit que c’est 2020.
Et les « perf » de l’électrique sont encore très largement dépositaires des aides des différents Etats.
Non, ces effets négatifs sont surtout dû aux diverses tensions politiques et commerciales dans le monde, qui fut nombreuses.

SGL
Invité

Le père Trump pourrait, sans le vouloir, accélérer la montée de la place de la VE dans le monde.

Kaizer Sauzée
Invité

Seulement 0,5 % de croissance en Allemagne en 2019 (contre + de 1% chez nous) et des exportations, leur grande force et leur grande faiblesse, qui flanchent…
L’âge d’or semble être terminé pour nos amis teutons.
À moins que greg le magicien ne vienne nous prouver le contraire.

SGL
Invité

Greg ou greg ou Grég ? 😉

Kaizer Sauzée
Invité

le greg qui bosse chez VAG, lol !

De Rugy
Invité

c est quand même mieux que le Kaiser Sauzée virée de chez VW. lol

SGL
Invité

Je vous l’avais déjà dit… L’Allemagne rentre en plus dans une décennie moins facile que celle de 2010…
-baisse des ventes en Chine.
-redistribution des cartes avec la techno électrique
-chasse au CO2 drastique partout dans le monde.
-Limitation des vitesses
-montée en puissance de DS automobile et retour d’Alfa et Lancia et Maserati.
Bon pour la dernière, je m’avance un peu ! 😉

Fred21
Invité

« -montée en puissance de DS automobile et retour d’Alfa et Lancia et Maserati. »
J’ai mis +1 pour ton sens de l’auto-dérision 🙂

SGL
Invité

Merci… Faut bien se marrer un peu ! 🙂
Mais peut-être que je le répéterais sérieusement d’ici 2025 !?

AXSPORT
Invité

« montée en puissance de DS automobile et retour d’Alfa et Lancia et Maserati »

🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

SGL
Invité

« La Renault Zoé leader électrique en Allemagne »
https://www.moteurnature.com/30179-renault-zoe-leader-electrique-en-allemagne

amiral_sub
Invité

yes !!!!

Xavier
Invité

La production automobile de l’Allemagne a baissé de 9% en 2019…/…les ventes de véhicules ont progressé de 5% à 3,6 millions de voitures en 2019.
Les chiffres ont parfois la vie dure 😉

Xavier
Invité

Est que ce sont les importations qui font la différence ?

wpDiscuz