Accueil PSA FCA et PSA vigilants face aux règles anti-trust et concurrence

FCA et PSA vigilants face aux règles anti-trust et concurrence

2764
21
PARTAGER
PSA FCA fusion

Le groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) continueront d’opérer comme des concurrents jusqu’à ce que leur fusion – prévue pour un montant de 50 milliards de dollars – soit approuvée par les différentes autorités antitrust du monde entier, processus qui pourrait prendre plus d’un an.

Neuf groupes de travail PSA et FCA se sont réunis régulièrement depuis la fin du mois d’octobre pour se mettre d’accord sur un protocole d’entente contraignant qui pourrait être signé dans les prochaines semaines, peut-être avant le 25 décembre.

PSA et FCA concurrents jusqu’à la fusion

Dans deux communications distinctes envoyées aux salariés par des canaux internes, les deux sociétés ont indiqué que les membres des groupes de travail poursuivaient les objectifs de leurs sociétés respectives. « FCA et PSA resteront concurrents jusqu’à la fin du processus de fusion », ont ainsi indiqué les mémos internes.

Groupes de travail PSA / FCA

Les groupes de travail entre les deux sociétés couvrent des domaines tels que le développement de produits, la fabrication, les synergies, les achats, les questions juridiques et les ressources humaines.

Les groupes ont plus de 50 membres également divisés en parts égales, si l’on en croit une personne proche des discussions.

Les groupes de travail sont dirigés par Olivier Bourges, responsable du programme et de la stratégie de PSA, et par Doug Ostermann, responsable du développement commercial de FCA.

Olivier Bourges a déclaré dans un document interne que les groupes de travail avancent rapidement vers le premier objectif : la signature du protocole d’accord. 

Selon lui, la fusion ne pourrait pas avoir lieu à un meilleur moment étant donné la période de profonds changements actuellement en cours dans le secteur de l’automobile. « Dans un environnement en mutation rapide, cette opération représente une opportunité fondamentale pour le développement mondial de PSA et de FCA », écrit-il.

Le président de la FCA, John Elkann, a déclaré la semaine dernière qu’il n’était pas inquiet à la suite d’un procès intenté par General Motors américain contre FCA et qu’il était confiant de parvenir à un accord de fusion contraignant avec PSA d’ici la fin de l’année.

Eviter de lourdes amendes

Le respect des obligations antitrust jusqu’à la finalisation et à la mise en œuvre de la fusion, en particulier en Europe, est crucial pour éviter de lourdes amendes.

En avril dernier, les régulateurs européens du domaine de la concurrence ont accusé BMW, Daimler, Volkswagen, Audi et Porsche de s’être alliées pour contrer la mise en place de mesures contraignantes dans le domaine des émissions moins polluantes entre 2006 et 2014.

La Commission européenne a déclaré que la collusion avait eu lieu lors de réunions techniques tenues par le « cercle des cinq ».  » En mai, BMW avait provisionné plus d’un milliard d’euros pour une possible amende antitrust.
En avril, l’UE a déclaré qu’elle avait infligé une amende de 368,3 millions d’euros aux fabricants de matériel de sécurité automobile Autoliv et TRW pour avoir mis en place un cartel illégal de fourniture de ceintures de sécurité, d’airbags et de volants au groupe Volkswagen et à BMW en Europe.

12 à 14 mois de délai avant une fusion effective PSA / FCA

PSA a déclaré s’attendre à ce que la fusion prenne entre 12 et 14 mois après la signature d’un protocole d’accord. Si cela est signé en décembre, la société issue de la fusion pourrait commencer ses activités entre fin 2020 et début 2021 avec son siège aux Pays-Bas.

Sources : Automotive News Europe, Reuters

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "FCA et PSA vigilants face aux règles anti-trust et concurrence"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jeff
Invité

Je ne comprends pas.

Thomas
Invité

Ca avance, ça avance 🙂

SAM
Invité

12 à 14 mois pour s’entendre … 3 à 5 ans pour se comprendre. C’est long!

Jdg
Invité

Lol c’est trop ça👍

Yorgle
Invité

et 5 ans pour divorcer devant les tribunaux…

versdemain
Invité

citation: Selon lui, la fusion ne pourrait pas avoir lieu à un meilleur moment…

Sur le début de phrase je suis d’accord, car dès le milieu d’année 2020 ce sera l’accumulation de lourds problèmes pour FCA il faut se marier avant et faire payer chère le nouveau marier.

Motörhead
Invité

Go go, allez FCA et PSA direct dans le mur

AVENUE
Invité

@ Motörhead
Sans vouloir te faire de la peine les nuages noirs se trouvent un peu plus à l’Est en ce moment

wpDiscuz